Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Dossiers > Reconnaissance unilatérale de la « Palestine »

Articles du thème Reconnaissance unilatérale de la « Palestine »


Garde moi de mes amis, de mes ennemis je m’en occupe

David Ruzié - 25 novembre 2014

Je dois à une de mes correspondantes d’avoir eu l’attention attirée sur l’éditorial du journal « Le Monde » de ce soir. J’avoue que je parcours en quelques minutes ce qui fut, il y a fort longtemps, un journal bien fait, mais qui depuis très longtemps est devenu « trop fait ». Et, du coup, je n’avais pas, notamment, remarqué que les journalistes de ce quotidien (comme beaucoup d’autres journalistes) - hélas - ne connaissent pas le droit international, sinon ils n’auraient pas écrit : "La reconnaissance d’un Etat ne peut être qu’internationale, sanctionnée par le Conseil de sécurité de l’ONU ». Ce qui est une ânerie sans nom ! La reconnaissance est, normalement, un acte unilatéral émanant d’un seul Etat. Mais, passons...

 Lire

Israël, la Palestine et le Parlement français : qui veut faire l’ange fait la bête

Le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy - 24 novembre 2014

Je suis un partisan, depuis presque cinquante ans, de la solution des deux Etats. Mais je pense que cette « reconnaissance unilatérale » de la Palestine par le Parlement français serait une mauvaise idée pour trois raisons.

 Lire

Israël et la France, un rendez-vous manqué ? Michaël BAR-ZVI

CONFERENCE EXCEPTIONNELLE demain le 25 Novembre 2014 - Collège supérieur 17 rue Mazagran, 69007 LYON - 24 novembre 2014

Dans son dernier ouvrage, Israël et la France, l’alliance égarée (Les Provinciales), le philosophe Michaël BAR-ZVI soutient une thèse forte et peu entendue dans notre pays : Le sionisme politique moderne est porteur de deux notions primordiales, dont la France pourrait et devrait s’inspirer. La première est que la reconstruction d’une nation n’est possible qu’en acceptant son passé et en transformant cette nécessité en vertu. (…) La seconde idée déterminante du sionisme est qu’il a fondé la renaissance sur la restauration de la fierté. « …Le sionisme politique se souciait principalement de laver les Juifs de leur déchéance millénaire, de retrouver la dignité juive, l’honneur ou la fierté d’être juifs » (Léo Strauss).

 Lire

Répétition générale : une semaine avant l’Assemblée, la région Ile-de-France a voté pour reconnaitre la Palestine

Sébastien Tronche | Europe1 - 24 novembre 2014

RÉPÉTITION GÉNÉRALE - Les initiatives françaises en faveur de la reconnaissance d’un Etat palestinien ne font pas l’unanimité. Au point que le Premier ministre d’Israël, Benyamin Netanyahu a qualifié l’initiative des députés socialistes de « grave erreur » alors que 134 pays ont déjà reconnu les deux Etats, palestinien et israélien.

 Lire

Reconnaissance par la France d’un Etat palestinien : enquête sur les dessous du vote

Par Steve Nadjar | ActuJ - 23 novembre 2014

Ces dernières semaines, le conflit israélo-palestinien a discrètement fait son retour sur l’agenda politique français. La France doit-elle reconnaître l’Etat de Palestine ? « Un vote de l’Assemblée nationale française […] serait un acte politique fort ». Ce 15 octobre, c’est Benoît Hamon qui sonne la charge le premier, associé à deux autres membres de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Gwenegan Bui et François Loncle. Deux jours plus tôt, le Parlement britannique a voté une motion en ce sens ; fin octobre, c’est le gouvernement suédois qui reconnaîtra officiellement l’Etat palestinien. « A l’approche du congrès du parti, prévu en juin 2015, la gauche du PS souhaite infléchir la ligne Hollande/Valls sur Israël pour peser sur le vote des militants plutôt pro-palestiniens » analyse un bon connaisseur des arcanes socialistes, ancien membre d’un cabinet ministériel.

 Lire

Non à la reconnaissance de la Palestine, oui aux négociations

Dernières Nouvelles d’Alsace - 23 novembre 2014

À l’invitation du député Armand Jung, le vice-ambassadeur d’Israël en France, Zvi Tal, s’est prononcé hier soir à Strasbourg contre la reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat par l’Assemblée nationale, qui doit être examinée le 2 décembre prochain.

 Lire

Israël : « la reconnaissance d’un Etat palestinien par la France serait une grave erreur »

Le Figaro.fr - 23 novembre 2014

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a affirmé dimanche à des journalistes que « la reconnaissance d’un Etat palestinien par la France serait une grave erreur », alors que le Parlement français doit se prononcer le 2 décembre sur cette question.

 Lire

Europalestine dresse la liste « noire » des opposants - Jforum

jForum.fr - 23 novembre 2014

Ils sont l’honneur de la France : 110 parlementaires français : “nous nous opposons à la reconnaissance unilatérale palestinienne” Initié par les présidents des groupes d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale et au Sénat, Claude Goasguen (UMP) et Jean-Pierre Plancade (RDSE), le texte réunit des élus de droite, du centre et de gauche. (lundi 19 septembre 2011 [CAPJPO - EuroPalestine])

 Lire

Vote état palestinien : Hamon aurait déclaré « il s’agit du meilleur moyen pour récupérer notre électorat des banlieues et des quartiers »

Europe-Israel.org - 22 novembre 2014

Le 20 novembre, Benoit Hamon déclarait au micro de RTL au sujet de la reconnaissance de l’Etat palestinien : « « L’objectif d’inviter le gouvernement à reconnaître l’État de Palestine, pour redonner de la force aux partisans de la paix des deux camps »... Ainsi, selon le Canard, Benoit Hamon aurait déclaré concernant ce vote pour la reconnaissance qu’« il s’agit du meilleur moyen pour récupérer notre électorat des banlieues et des quartiers, qui n’a pas compris la première prise de position pro-israélienne »

 Lire

Djihad à Jérusalem

Wall Street Journal | Traduction : Jean-Pierre Bensimon - 22 novembre 2014

Pas d’Etat pour une société qui glorifie le meurtre au nom de la religion. Ce n’est pas avec des assassinats que les Palestiniens paveront la voie d’un Etat autonome. Pour comprendre pourquoi la paix en Palestine n’interviendra pas avant des années, si ce n’est des décennies, il suffit de penser aux réjouissances organisées par les Palestiniens après le meurtre de cinq Israéliens dans une synagogue de Jérusalem, dont trois jouissaient d’une co-citoyenneté américaine. Deux Palestiniens, des cousins, munis d’un hachoir à viande et d’une arme à feu, avaient attaqué des fidèles juifs pendant les prières du matin, et leur réponse fut une explosion de joie dans les rues.

 Lire

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

0 | 20


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2018-2019


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette