Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Auteurs > Gerstenfeld Manfred

Articles du thème Gerstenfeld Manfred


Pourquoi Israël doit observer de très près le conflit en Ukraine

Par Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 15 mai 2014

Le conflit russo-ukrainien et les tensions russo-occidentales qui en résultent risquent s’accroître encore plus et pour une longue période à venir. S’il en va bien ainsi, cela va probablement conduire à des changements géopolitiques substantiels. Il est encore bien trop tôt pour prédire leur impact sur Israël. Pourtant, plusieurs problèmes importants – en plus de savoir ce que sera le sort des Juifs d’Ukraine – exigent déjà une observation détaillée, de la part d’Israël.

 Lire

L’essor de l’antisionisme dans l’Union Soviétique d’après-guerre.

Manfred Gerstenfeld interviewe André Gerrits | Adaptation : Marc Brzustowski. - 12 mai 2014

“L’antisionisme est devenu un facteur significatif de la politique étrangère de l’Union Soviétique depuis la fin des années 1940. Les cercles dirigeants soviétiques avaient soutenu la création d’Israël à l’Assemblée Générale des Nations-Unies, en novembre 1947. Ils pensaient qu’Israël pourrait devenir un allié au Moyen-Orient. Il s’est rapidement avéré que ce ne serait pas le cas.

 Lire

Les racines de l’antisionisme au sein des Eglises américaines.

Par Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 9 mai 2014

“Les assemblées nationales de cinq des principales églises protestantes américaines ont fréquemment attaqué Israël, au cours des dix dernières annéesq. Parmi elles, on trouve l’Eglise Episcopale, l’Eglise Unifiée du Christ (UCC), l’Eglise Presbytérienne (PCUSA), l »Glise Méthodiste Unifiée (UMC) et l’Eglise Luthérienne Evangélique (ELCA). Le nombre total de leurs membres était de 26, 5 millions à la moitié des années soixante, soit 13, 5 de la population américaine. Aux alentours de 2010, le nombre de leurs membres est retombé à 17, 6 millions, soit moins de 6% de la population.

 Lire

Pays-Bas : le refus obstiné de toute culpabilité dans la tragédie juive

Par Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 1er mai 2014

L’amnésie d’Etat d’un pays qui a largement collaboré au génocide et à la spoliation des Juifs. Le 4 mai est la Journée nationale du Souvenir aux Pays-Bas. A l’origine, c’était un jour de commémoration pour les personnes assassinées et tombées au cours de l’occupation allemande. Au cours de ces dernières années, le thème de la mémoire des disparus s’est, en partie, dilué et éloigné de sa signification première. Dans plusieurs rassemblements locaux du souvenir, les Juifs ne sont même pas spécifiquement évoqués, même s’ils représentent la majorité des victimes locales.

 Lire

Yom Hashoa : Une seconde Shoah est-elle possible ?

Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 24 avril 2014

Une deuxième Shoah est-elle possible ? Cette question est justifiée, au regard du génocide du siècle dernier, autant que lorsqu’on prend conscience, actuellement, de la propagation massive de l’incitation à la haine contre Israël et les Juifs.

 Lire

80% des biens spoliés durant la Shoah n’ont jamais été rendus.

Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 14 avril 2014

Manfred Gerstenfeld interviewe Sidney Zabludoff, qui s’est principalement consacré aux problèmes relatifs aux restitutions des biens juifs spoliés durant la période de la Shoah. Les progrès réalisés, dans le cadre des restitutions des biens juifs spoliés durant la Shoah, sont extrêmement lents et ils durent depuis le début des années 1970.

 Lire

L’Avenir d’Israël et l’onde de choc d’Oslo

par Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 10 avril 2014

Sur le long terme, les dommages provoqués par l’incitation arabe contre Israël pourrait bien excéder, et de loin, tout bénéfice qu’Israël a obtenu à travers les accords d’Oslo. Le principal changement, dans les politiques palestiniennes et arabes, au cours des vingt dernières années, a été d’essayer de réaliser les objectifs politiques qu’ils n’ont pas réussi à atteindre par des moyens militaires – par l’arme de l’incitation à la haine. Par conséquent, l’une des évolutions essentielles de ces vingt dernières années s’est produite par l’augmentation des efforts pour diaboliser Israël à travers le monde entier.

 Lire

La fin de la guerre froide et la question des spoliations durant la Shoah

Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski. - 27 mars 2014

“Dans la dernière décennie du siècle, a resurgi la question de la restitution des biens juifs volés au cours de la période de la Shoah. Ce regain d’intérêt tardif est, probablement, la conséquence de l’effondrement du communisme et de la suppression de la menace soviétique, autant que de l’émergence d’une nouvelle génération non-impliquée à l’époque, en Europe, qui a commencé à poser des questions sur le comportement national passé. La fin de la guerre froide a mené à une explosion d’émotions et à l’exposition de la mémoire européenne de la Shoah, autant que des sentiments de culpabilité refoulés. Cela a permis l’expression discours public qui, souvent, aupravant, s’autocensurait.

 Lire

Les œuvres d’art volées au profit des Musées hollandais.

Manfred Gerstenfeld interviewe Rudi Ekkart | Adpatation : Marc Brzustowski. - 21 mars 2014

“A la fin des années 1990, s’est manifesté un début d’intérêt international assez significatif, au sujet des restitutions d’après-guerre. En 1997, une enquête-pilote, financée par le gouvernement, a été lancée, concernant les objets d’art en possession de l’Etat néerlandais, qui provenaient, probablement, du pillage, de la confiscation ou de l’acquisition par ventes sous la contrainte exercée contre leurs propriétaires, au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

 Lire

Hongrie : Négation de la Shoah et incitation contre les Juifs.

Manfred Gerstenfeld Interviewe Daniel Bodnar, Président de la Fondation d’Action et de Protection des Juifs de Hongrie. | Adaptation : Marc Brzustowski. - 14 janvier 2014

“L’organisation TEV, sigle qu’on peut traduire par Fondation d’Action et de Protection – n’a été créée qu’en 2012. Ses membres-fondateurs sont les trois principales communautés juives, la Congrégation Juive Unifiée EMIH de Hongrie (affiliée au mouvement Habad), à laquelle j’appartiens, la Fédération des Communautés Juives de Hongrie – dont le néologisme est Mazsihisz, en hongrois – et la Communauté réformée Sim Shalom. Le besoin d’une telle organisation s’est fait sentir, parce qu’il n’existait, en Hongrie, aucune donnée sur l’antisémitisme, pour établir une analyse comparative.

 Lire

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 150

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 220


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2018-2019


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette