Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Institutions > UNESCO

Articles du thème UNESCO


Face à l’infamie de la France, mais où sont nos leaders communautaires et notre Grand Rabbin de France ?

Alain Rajchman - 14 octobre 2016

Au lendemain même de la journée de Kippour, l’UNESCO a voté l’un de ses textes les plus infamants pour Israël : l’absence de lien entre Jérusalem, le Mont du Temple et le peuple Juif.
Contrairement à l’Allemagne, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, la France a jugé bon de s’abstenir, certainement pour ne pas gêner ses amis arabes et pour satisfaire des ambitions électoralistes. Une abstention honteuse qui permet d’entretenir et de renforcer un doute - aussi lamentable que faux - sur l’antériorité juive à Jérusalem. Une prise de position qui déshonore les dirigeants actuels de la France, malgré tous leurs propos rassurants pour la communauté juive.

 Lire

Les antisémites en ont rêvé, l’Unesco l’a fait

Tel-avivre - 14 octobre 2016

L’Unesco a adopté jeudi une résolution scandaleuse niant délibérément les liens historiques du Mont du Temple et du Mur des Lamentations avec l’histoire juive, une décision révisionniste qu’Israël ne peut laisser passer. En conséquence, l’Etat hébreu a suspendu vendredi sa coopération avec l’organisation culturelle de l’ONU. D’autre part, en s’abstenant, la France n’a-t-elle pas, une fois de plus, soutenu cette résolution scandaleuse….
Par ce vote, le ministre israélien de l’Education Naftali Bennett accuse l’Unesco d’apporter un « soutien immédiat au terrorisme islamiste »,

 Lire

Meyer Habib : « la France s’abstient à l’UNESCO : encore une déception ! »

Par Meyer Habib – JSSNews - 14 octobre 2016

J’avais écrit le 28 avril dernier au Président de la République une lettre ouverte pour lui faire part de mon indignation suite au vote par la France d’une résolution du conseil exécutif de l’UNESCO niant le lien historique entre le peuple juif et ses deux sites les plus sacrés à Jerusalem : le Mont du Temple et le Mur occidental (Kotel). Le 11 mai, j’avais interpellé le Premier ministre à l’Assemblée nationale sur le même sujet, qui avait regretté, a son tour, ce vote honteux.
Sur le chemin de Jérusalem pour les obsèques de Shimon Peres z »l, vendredi 30 septembre, le Président de la République m’avait assuré que la France ne réitérerait pas la même faute morale.

 Lire

UNESCO : Prochaines étapes du grignotage palestinien pour une reconnaissance par la bande

Hélène Keller-Lind - 30 juin 2012

En septembre 2011 le Conseil de Sécurité de l’ONU avait entendu la demande d’admission de « la Palestine » sans donner suite. Ne pouvant entrer par la porte, les Palestiniens décidèrent d’entrer par la fenêtre. La brèche fut ouverte en octobre dernier avec l’admission aberrante à l’UNESCO de ce non État qui incite à la haine des Juifs et d’Israël. Deuxième étape le 29 juin avec l’utilisation réussie d’une procédure d’urgence qui ne s’appliquait pourtant pas. Et l’Autorité palestinienne a d’ores et déjà présenté une liste de douze autres sites dont l’un est situé à Jérusalem...

 Lire

L’UNESCO, ce « machin »....

Hélène Keller-Lind - 16 novembre 2011

L’UNESCO qui prétend œuvrer pour une culture de paix s’est disqualifié en admettant en son sein un non-Etat qui prône de mille et une manières la haine, la violence, l’attentat suicide. Comme se sont disqualifiés ceux qui ont voté en faveur de cette farce, la France y compris. Aujourd’hui cet organisme onusien pleurniche pour demander des rallonges financières pour cause de manque à gagner dû à cette admission contre-nature. Et ses dirigeants, qui passent pour intellectuels, se ridiculisent plus avant en convoquant un ambassadeur israélien pour lui reprocher une caricature publiée dans un journal de gauche et qu’ils n’ont pas compris. De plus, fricotant avec des dictatures l’UNESCO ne comprend pas ce qu’est la liberté de la presse qu’il est pourtant censé défendre....

 Lire

L’amitié Unesco-Israël au beau fixe

Jerusalem Post édition Française - 30 mai 2011

La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, a salué « l’excellente coopération » constatée entre l’organisation et Israël dans une variété de domaines dont l’éducation, la culture, la science et la communication. En visite à Jérusalem, Bokova a même confié avoir été « déçue » par la décision du Conseil exécutif d’adopter, en octobre dernier, cinq résolutions hostiles à Israël.

 Lire

La dérive de l’UNESCO

Par David Ruzié, professeur émérite des universités, spécialiste de droit international - 23 octobre 2010

« La déception arabe face à la colonisation israélienne », comme le titrait Le Monde sur son site Internet, vendredi 22 octobre, ne justifie en rien la dérive du Conseil exécutif de l’UNESCO qui, tombant dans le panneau de ceux qui « font la chanson et la chantent », a cru devoir adopter, juste avant de clore sa session, le 21 octobre, pas moins de cinq résolutions anti-israéliennes, aussi infondées les unes que les autres.

 Lire

La victoire de la démocratie, la honte de la France, et la farce onusienne

Malka Marcovich...enjeux internationaux - 23 septembre 2009

Vive la Bulgarie ! la diplomate bulgare Irina Bokova a été élue à la tête de l’Unesco, contre l’Egyptien Farouk Hosni, que la France a soutenu jusqu’au bout - RealPolitik oblige ! Déjà les rumeurs circulent et certains y voient la main d’un Lobby juif puissant mené par BHL, Claude Lanzmann et Elie Weizel qui s’étaient élevés dans une tribune du Monde en mai dernier contre les propos antisémites de Farouk Hosni, et s’étaient mobilisés sans relache depuis sur la question.

 Lire

Le jeudi 27 octobre 2005 : Irina Gueorguieva Bokova, nouvel ambassadeur de Bulgarie en France

COLISEE - comité de liaison pour la solidarité avec l’europe de l’est - 23 septembre 2009

Au printemps 2005, le gouvernement bulgare de l’époque dirigé par le premier ministre libéral Siméon de Saxe-Cobourg a proposé - et le président de la République a nommé (1) - Irina Gueorguieva Bokova au poste d’ambassadeur de Bulgarie en France. Elle occupe également le poste de représentant de la Bulgarie auprès de l’UNESCO (2).

 Lire

La lutte paye !

Claude GOASGUEN - 23 septembre 2009

Farouk Hosni n’a pas été élu à la tête de l’UNESCO au terme d’un cinquième tour de scrutin qui a entériné la victoire de la bulgare Irina Bokova.
C’est une grande victoire pour tous ceux qui considéraient comme inadmissible la nomination du ministre égyptien coupable de propos antisémites et qui ne pouvait incarner les valeurs morales et les idéaux de l’UNESCO.

 Lire

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2019-2020


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette