Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Barghouti : les Palestiniens sont prêts pour la paix

Barghouti : les Palestiniens sont prêts pour la paix

Le Flash info du Jerusalem Post édition française

mardi 8 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le leader de la branche armée du Fatah - les Tanzim -, Marwan Barghouti, a appelé à un cessez-le-feu total et a affirmé son soutien à la solution de deux Etats vivant côte-à-côte dans un message qu’il a envoyé aux Israéliens à la veille du trentième anniversaire de La Paix mainteant, qui sera célébré mardi 9 avril à Tel-Aviv.

« Nous devons parvenir à un cessez-le-feu complet engageant les deux parties le plus tôt possible », a-t-il écrit dans une lettre parvenue à La Paix maintenant dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 avril, et qui sera lue à haute voix mardi.

Barghouti est a été condamné à la prison à vie pour son implication dans des attaques terroristes ayant entraîné la mort de nombreux Israéliens. Mais il est aussi considéré comme une figure politique montante pour le Fatah et dispose d’un certain nombre de soutiens auprès de politiciens du parti travailliste, parmi lesquels le ministre des Infrastructures nationales Binyamin Ben-Eliezer, et le député Amir Peretz, qui a récemment appelé à sa libération.

Dans sa lettre, Barghouti a écrit : « Je suis prêt, tout comme une majorité écrasante de la nation palestinienne, à une [réconciliation] historique basée sur des décisions internationales, qui garantiront que les deux nations, palestinienne et israélienne, vivront côte-à-côte dans la paix et la sécurité. »

Moshé Katsav plaide non coupable

L’ancien président Moshé Katsav et ses avocats ont rejeté mardi 8 avril l’accord qu’ils avaient signé avec l’accusation. « Ils m’ont violemment attaqué et sali durant ces vingt derniers mois. J’aimerais mettre un fin à tout cela et prouver mon innocence », a déclaré Katsav à la cour, selon certaines informations.

« Je suis conscient de la signification et des répercussions [de ma décision] et je préfère choisir la difficulté afin de corriger ma voie », a-t-il ajouté. « C’est une décision qui a mûri en moi pendant longtemps et aujourd’hui c’est le moment. », a-t-il assuré.

Katsav est entré dans le tribunal de Jérusalem accompagné de sa femme Gila. La voiture de l’ancien président a été encerclée par une foule de femmes manifestant pour le respect des droits de la femme et des équipes de caméramans ont été dépêchées sur les lieux. Des militants d’extrême droite étaient aussi présents et ont crié des slogans contre le soutien apporté par Katsav au retrait unilatéral de la bande de Gaza en 2005.

« La décision du président a été réfléchie durant le mois dernier et a été prise après plusieurs entrevues avec nous », a déclaré l’avocat de Katsav aux journalistes, Avigdor Feldman, après que le président a quitté l’enceinte de la cour. « Il nous a demandé si les preuves prouvaient une quelconque culpabilité. Après examen nous avons dit au président qu’il n’y avait de preuves quant à une quelconque culpabilité et qu’il pouvait rejeter le marché si il le désirait », a-t-il dit, « nous croyons que Moshe Katsav, au regard des preuves, est innocent ».

Rencontre Olmert-Abbas

Le Premier ministre Ehoud Olmert et le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas se sont rencontrés lundi 7 avril en tête-à-tête à Jérusalem, dans le bureau d’Olmert, pour relancer le processus de paix israélo-palestinien. Ils ont réaffirmé leur engagement à parvenir à un accord définitif d’ici fin 2008.

Les deux hommes se sont entretenus pendant environ trois heures. Ils se rencontreront désormais toutes les deux semaines jusqu’au 4 novembre 2008, date à laquelle ils devront être parvenus à un accord, et ce quelle que soient les évolutions sur le terrain.

Les deux hommes s’étaient en effet engagés lors de la Conférence d’Annapolis de novembre 2007 à se rencontrer toutes les deux semaines. Mais ils ne l’avaient pourtant pas fait depuis le 19 février 2008, à la suite des protestations d’Abbas contre les opérations menées par Tsahal dans la bande de Gaza.

Désormais, ils se rencontreront au même rythme que les équipes de négociateurs israéliens et palestiniens, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni et l’ancien Premier ministre de l’AP Ahmed Qoreï, qui se réunissent régulièrement malgré les évènements.

Livni ira au Qatar à la rencontre d’émissaires syriens, selon un journal koweïtien

La ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, devrait visiter le Qatar la semaine prochaine, et devrait y rencontrer des hauts émissaires syriens afin de « parfaire l’ouverture des négociations entre Israël et la Syrie », a rapporté le quotidien koweïtien Al-Jarida, mardi 8 avril.

Selon ce rapport, qui a cité des sources à Jérusalem, les pourparlers entre les deux pays reprennent depuis ces deux dernières années, avec l’intention de mettre au point les grandes lignes d’un plan de travail en vue d’un accord de paix.

Des officiels syriens : La Syrie est prête pour une guerre avec Israël

Le message destiné à rassurer les Syriens prononcé par le Premier ministre Ehoud Olmert lundi 7 avril quant à l’exercice national de simulation d’attaque sur Israël n’a eu aucun effet sur le terrain, à Damas. La Syrie et le Liban ont en effet interprété l’exercice, qui se déroule du dimanche 6 au jeudi 10 avril, comme des préparatifs de guerre.

Un haut officiel syrien a affirmé mardi 8 avril que la Syrie se tiendra prête pour faire face à tous les scénarios possibles dès que le « langage d’entente » avec Israël sur l’idée d’un processus de paix prendra fin.

« Le langage d’entente avec Israël quant à un processus de paix commence à prendre fin, la Syrie se tiendra prête à toutes les éventualités », a lancé le ministre syrien des Affaires étrangères Faisal Mekdad lors d’une interview accordée au journal Al-Thura, un journal contrôlé par le gouvernement.

Tsahal arrête 17 fugitifs palestiniens en Judée-Samarie

Des troupes de Tsahal ont arrêté 17 fugitifs palestiniens en Judée-Samarie, dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 avril.

Les fugitifs ont été arrêtés à Djénine, Naplouse, et Ramallah.

INTERNATIONAL

L’Iran a commencé à installer 6 000 nouvelles centrifugeuses

L’Iran a commencé à installer 6 000 nouvelles centrifugeuses dans son usine d’enrichissement d’uranium de Natanz, a annoncé mardi 8 avril la télévision d’Etat, citant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

L’Iran a déjà mis en route quelque 3 000 centrifugeuses à Natanz, et cette annonce représente une nouvelle provocation à l’égard de la communauté internationale, qui demande l’arrêt immédiat du programme nucléaire iranien. Cette déclaration est donc la première déclaration officielle faisant état de centrifugeuses pleinement opérationnelles.

Le 13 février 2008, des diplomates de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) annonçaient que les centrifugeuses iraniennes de nouvelle génération avaient commencé à traiter de petites quantités de gaz d’uranium permettant de produire le coeur fissile des têtes nucléaires.

Ces diplomates soulignaient que les centrifugeuses IR-2 ne fonctionnaient qu’avec des quantités infimes de gaz d’uranium alimentant le programme d’enrichissement nucléaire de l’Iran. L’un d’eux a ajouté que Téhéran n’avait installé que dix de ces machines, ce qui est loin d’être assez pour produire des quantités d’uranium enrichi suffisantes pour une production à l’échelle industrielle ou un programme d’armement.

La Suisse accusée de financer le terrorisme en commerçant avec l’Iran

Après le Congrès juif mondial, La Ligue antidiffamation (ADL), l’organisation juive américaine attaque à son tour la Suisse et sa ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey au sujet du contrat gazier conclu avec l’Iran. Dans une campagne de presse lancée aux Etats-Unis et en Suisse, l’ADL accuse la Suisse de financer le terrorisme mondial. La communauté juive de Suisse s’est distanciée de cette campagne.

« Tout en poursuivant ses intérêts économiques, la Suisse finance le premier Etat-sponsor du terrorisme dans le monde », dit l’annonce publiée mardi 8 avril« . Le texte s’adresse également à la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey : »Lorsque vous financez un Etat terroriste, vous financez le terrorisme".

Les lanceurs de missiles du Hezbollah au Liban, les terroristes suicidaires du Hamas à Gaza, le programme d’armement nucléaire iranien et les groupes terroristes en Europe et partout dans le monde profitent également du contrat énergétique signé par la Suisse, souligne l’annonce.

Selon le site internet d’ADL (http://www.adl.org/default.htm), le texte est également paru entre autres dans The Wall Street Journal, le New York Times, le New York Sun, et The International Herald Tribune. Abraham Foxman, président de l’organisation, y relève en outre que « la Suisse semble adopter la même attitude contre la menace de l’islamisme radical que durant la Seconde Guerre mondiale et durant la Guerre froide, à savoir la défense de ses propres intérêts sous couvert de la neutralité ».

Afghanistan : 17 ouvriers de la voirie tués

Des insurgés ont tué 17 ouvriers de la voirie dans le sud de l’Afghanistan mardi 8 avril, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Sept militants auraient été tués dans la riposte des forces de sécurité.

Zemeri Bashary a déclaré que les militants avaient attaqué l’équipe dans la province de Zaboul et avaient aussi blessé 16 autres ouvriers. Les forces de sécurité afghanes et internationales sont alors intervenues, tuant sept assaillants et en blessant 12, a-t-il ajouté.

Le réseau routier joue un rôle de premier ordre dans le développement de l’Afghanistan. En janvier 2008 déjà, des insurgés avaient décapité quatre ouvriers de la voirie dans la province orientale du Nouristan.

Pakistan : le gouvernement ne négociera pas avec « les terroristes »

Le ministre des Affaires étrangères pakistanais a prévenu lundi 6 avril que son gouvernement n’avait aucune intention de négocier avec des « terroristes », tenant ainsi à rassurer l’Occident après l’annonce de la reprise du dialogue avec certains activistes du pays.

Depuis la déconvenue du parti présidentiel de Pervez Musharraf lors des élections législatives, le nouveau gouvernement d’opposition a exposé ses velléités de changer d’attitude vis-à-vis des factions islamistes du pays, prônant un retour du dialogue après des années de répression.

Conscient de l’inquiétude du monde occidental sur la question de la lutte contre le terrorisme, le chef de la diplomatie pakistanaise Shah Mahmood Qureshi a déclaré que son gouvernement continuerait à « combattre avec fermeté » ce type de violences.

« Nous ne négocierons pas avec les terroristes mais nous procéderons à des rapprochements » avec les activistes qui rejettent ces pratiques et avec tous ceux qui se montreront ouverts au dialogue, a dit Qureshi lors d’une interview télévisée.

Irak : Moqtada al-Sadr menace de rompre le cessez-le-feu

L’imam radical chiite et anti-américain Moqtada al-Sadr a menacé de rompre le cessez-le-feu conclu entre sa milice de l’Armée du Mahdi et les forces de sécurité si le gouvernement ne les protège pas des « bombes et des milices américaines », apprend-on mardi 8 avril.

Ce communiqué a été publié alors que les forces américaines et irakiennes renforçaient leur offensive contre les milices chiites dans leur bastion de Sadr City, à Bagdad.

L’imam a également exigé un calendrier de retrait des troupes américaines d’Irak.

En revanche, Al-Sadr a annulé une manifestation prévue à Bagdad mercredi 9 avril qu’il voulait massive, devant le refus de forces de sécurité de laisser ses partisans venus du centre du pays accéder à la capitale.

Municipales sous contrôle du parti au pouvoir en Egypte

Les Egyptiens étaient appelés aux urnes mardi 8 avril pour un scrutin municipal déjà marqué par une très faible participation et dominé par le parti au pouvoir, alors que les Frères musulmans ont été largement empêchés d’y participer.

Le quotidien officiel Al-Gomhuriya a d’ores et déjà annoncé la victoire des candidats du Parti national démocratique au pouvoir pour 70 % des 52 000 sièges, où il n’y avait qu’un seul candidat.

Dans le quartier populaire de Bab al-Sharia, au Caire, ancien fief d’Ayman Nour, dirigeant de l’opposition incarcéré, seule une poignée de votes avaient été enregistrés trois heures après l’ouverture des bureaux de vote.

Les Frères musulmans ont appelé au boycott du scrutin.

Le CIO va examiner un éventuel arrêt du relais international de la flamme

Jacques Rogge a annoncé mardi 8 avril que le Comité international olympique (CIO) - dont il est le président - va examiner un éventuel arrêt du relais international de la flamme pour les Jeux de Pékin après les vagues de protestation qui ont émaillé son passage à Londres et Paris et alors qu’elle est attendue à San Francisco.

Interrogé par l’Associated Press, Jacques Rogge s’est dit « profondément attristé » par les violentes manifestations de Londres et Paris et se dit inquiet sur le passage de la flamme à San Francisco.

Il a précisé que ce sujet serait abordé vendredi 11 avril lors du conseil d’administration du CIO.

FRANCE

Kouchner inquiet de l’accélération du programme nucléaire iranien

Le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a estimé mardi 8 avril que l’accélération du programme d’enrichissement de l’uranium de l’Iran constituait un « danger », laissant entendre que davantage de sanctions contre Téhéran pourraient s’avérer nécessaires.

Kouchner a estimé que l’annonce des autorités iranienne sur l’installation de 6 000 nouvelles centrifugeuses n’était pas une surprise, étant donné que l’Iran a refusé de s’engager dans des négociations sur la suspension de son programme nucléaire.

Il a cependant qualifié ce développement de « dangereux » et exprimé son « inquiétude » et sa « vigilance » vis-à-vis des activités nucléaires iraniennes. Le chef de la diplomatie française a ajouté lors d’une conférence de presse que la communauté internationale serait peut-être obligée de continuer sur la voie des sanctions, après trois résolutions déjà votées par le Conseil de sécurité des Nations unies.

« Il faut aussi continuer le dialogue », a-t-il déclaré, mais « ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas plus de sanctions -au contraire ».

Fillon fustige la motion « tristement partisane » de la gauche

Le Premier ministre François Fillon a fustigé mardi 8 avril la motion de censure « tristement partisane » de la gauche contre le renforcement du contingent français en Afghanistan.

« A la lecture de cette motion, je ne vois rien qui indique un plan parallèle, un plan sérieux pour l’Afghanistan », a lancé le Premier ministre lors du débat à l’Assemblée sur la motion déposée par le Parti socialiste contre la « politique d’alignement atlantiste » du président français Nicolas Sarkozy et de son gouvernement.

Défendant pendant 45 minutes la décision de Sarkozy d’envoyer 700 soldats supplémentaires en Afghanistan devant un hémicycle où l’on remarquait quelques sièges vides sur les bancs de l’UMP, Fillon a sommé la gauche d« ’exposer clairement ses arguments et sa stratégie alternative », et de « s’en faire l’interprète auprès de la communauté internationale, auprès des vingt-cinq Etats européens engagés en Afghanistan à nos côtés, dont quinze dans lesquels des socialistes où des sociaux-démocrates sont au pouvoir ».

« Mais surtout, qu’elle n’hésite pas à aller dire au peuple afghan, les yeux dans les yeux, c’est fini ! », a lancé l’hôte de Matignon. Le Premier ministre a rappelé à la gauche que « l’un des siens », Lionel Jospin, avait accepté en 2001 avec le président français de l’époque Jacques Chirac d’engager les forces françaises en Afghanistan dans le cadre de l’opération Liberté immuable lancée après les attentats du 11 Septembre 2001.

Les membres de l’Arche de Zoé sont « tenus de payer », selon Dati

La garde des Sceaux Rachida Dati a assuré mardi 8 avril que « l’Etat français ne se substitue pas à une condamnation civile, à l’égard d’un ressortissant français » et estimé que « les membres de l’Arche de Zoé » condamnés étaient « tenus de payer » les 6 millions d’euros dûs aux familles tchadiennes.

« Quand il y a une grâce sur une condamnation, [∑] les effets de la grâce sont uniquement sur la condamnation pénale, ça n’emporte pas d’effet sur la condamnation civile. Donc les membres de l’Arche de Zoé sont tenus de payer aux parties civiles la somme à laquelle ils ont été condamnés », a expliqué la ministre de la justice sur RTL.

« L’Etat français ne se substitue pas à une condamnation civile, à l’égard d’un ressortissant français », a-t-elle affirmé, estimant que tel était « le droit en vigueur ». La garde des Sceaux a rappelé qu’une « enquête judiciaire » est toujours « ouverte en France sur une activité illégale d’intermédiaires en vue de placement d’enfants ».

Le relais de la flamme olympique à Paris a tourné au fiasco

C’est avec d’immenses difficultés que la torche, éteinte et mise à l’abri dans un autocar à plusieurs reprises lundi 7 avril par les organisateurs, a finalement atteint le Stade Charléty, en bordure sud de la capitale, à l’issue d’un parcours émaillé de très nombreux incidents, et dont les dernières étapes ont tout simplement été annulées.

Selon un premier bilan livré par une source policière, 28 personnes ont été interpellées au long du parcours, où on a pu observer des heurts parfois très francs entre forces de l’ordre et manifestants, qui ont répondu nombreux aux appels des associations à protester contre la situation au Tibet et les atteintes aux droits de l’Homme en Chine.

Dans la soirée de lundi, le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué un bilan de dix-huit interpellations, « essentiellement pour outrage et rebellions ».

La flamme a quitté l’Hexagone pour rejoindre San Francisco, aux Etats-Unis, où des manifestations similaires sont à prévoir pour la journée de mercredi 9 avril.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette