Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > 3 députés arabes israéliens ont préparé à l’intention de la Cour internationale de (...)

3 députés arabes israéliens ont préparé à l’intention de la Cour internationale de justice une déposition écrite contre la barrière de sécurité anti-terroriste érigée par Israël

mercredi 28 janvier 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les trois députés du Rassemblement national démocratique (RND), Azmi Bichara, Jamal Zahalkah et Wassel Taha, ont préparé « un long mémorandum juridique exhaustif contre la construction du mur de sécurité anti-terroriste », a affirmé le bureau de M. Bichara dans un communiqué.

Le mémorandum a été envoyé au secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa pour qu’il soit joint à la déposition que ce groupement doit faire contre la barrière de sécurité à la Cour Internationale de Justice de La Haye , selon la même source.

Dans ces documents, les trois députés « réfutent les allégations israéliennes sur l’incompétence de la Cour Internationale de Justice de La Haye » et celles « sur le caractère sécuritaire du mur ».

Le document soutient que la barrière « provoque des crimes de guerre et cause chez les Palestiniens des tragédies et des souffrances »...

Réagissant à cette annonce, le chef du groupe travailliste à la Knesset (parlement israélien) Ophir Pines a accusé M. Bichara d’avoir « une nouvelle fois dépassé une ligne rouge ».

« Il est impensable qu’un membre de la Knesset participe à un procès contre Israël. Quand on est membre de la Knesset, on ne porte pas plainte contre Israël à travers la Ligue arabe », a-t-il dit.

En janvier, un autre député arabe israélien, Mohammad Barakeh avait adressé une demande à la Cour Internationale de Justice de La Haye pour témoigner contre la construction du « mur ».

La communauté arabe israélienne compte plus d’un million de personnes. Les Arabes israéliens sont des Palestiniens ou des descendants de Palestiniens restés sur place lors de la création de l’Etat d’Israël en 1948.

La Cour Internationale de Justice de La Haye a été saisie par la majorité automatique arabe de l’Assemblée générale de l’Onu qui avait voté le 8 décembre 2003 une résolution lui demandant de se prononcer sur les conséquences juridiques de la construction de la ligne que l’Onu condamne. Quatre-vingt-dix nations (principalement arabes) avaient voté en faveur du projet, huit opposées et 74 pays s’étaient abstenus. Lire «L'ONU vote à 90 contre 8, une demande à La Haye d'un avis consultatif sur la barrière 8 décembre 2003»

Les avis de la Cour Internationale de Justice de La Haye n’ont cependant pas d’effets contraignants.

Conçue pour empêcher l’infiltration de terroristes-suicide palestiniens, le long de la « ligne verte » séparant Israël de la Rive Occidentale la barrière s’enfonce à certains endroits dans la Rive occidentale pour protéger les implantations, des attaques terroristes, encore à l’heure actuelle, quotidiennes.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette