Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tension à la frontière israélo-syrienne

Tension à la frontière israélo-syrienne

revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

jeudi 3 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

En Israël, écrit le Haaretz, on suit ces derniers jours avec inquiétude les manœuvres effectuées par l’armée syrienne. Selon des sources syriennes citées par le journal londonien en langue arabe al-Quds al-Arabi, la Syrie aurait récemment déployé trois divisions de blindés face à la Bekaa libanaise, par crainte qu’Israël ne lance une offensive terrestre à partir de cette région relativement proche de Damas. De même l’armée syrienne aurait intensifié les entraînements de ses troupes et notamment de l’armée de réserve.

Les responsables militaires israéliens confirment l’existence de manœuvres inhabituelles de la part de l’armée syrienne, même s’ils estiment que le chiffre de trois divisions est exagéré. Damas, expliquent-ils, pourrait avoir eu des informations concernant une action spectaculaire que le Hezbollah se préparerait à lancer contre Israël pour venger la mort d’Imad Mughnieh, le haut responsable de l’organisation chiite tué il y a un mois et demi, et déploierait ses troupes par crainte d’une réaction israélienne de grande envergure.

En Syrie on considère en effet les dernières déclarations de responsables israéliens comme une façon de préparer l’opinion publique à une guerre éventuelle. Avant-hier, le ministre de la Défense, Ehud Barak, qui était en déplacement dans le nord du pays, a déclaré qu’Israël était le pays le plus fort de la région et qu’il déconseillait à quiconque de le défier.

Des propos repris hier par le chef d’état-major adjoint, Dan Harel, qui a mis en garde contre une riposte douloureuse à toute attaque, ajoutant toutefois qu’il ne voyait pas de raison qu’une tension exceptionnelle règne le long de la frontière nord, aucun des deux camps ne souhaitant un affrontement militaire. Israël, ajoute le Maariv, a adressé dernièrement à Damas, par l’intermédiaire de pays tiers, des messages afin de faire savoir qu’il n’a pas l’intention de lancer une offensive.

Le Yediot Aharonot ajoute que le chef de cabinet du Premier ministre Olmert, Yoram Turbowicz, et son conseiller politique, Shalom Tourjeman, étaient samedi dernier à Washington où ils se sont entretenus avec de hauts responsables américains, dont le conseiller pour la sécurité nationale, Steve Hadley. Les discussions ont porté sur des questions liées au nucléaire iranien et sur des sujets sensibles liés au Hezbollah.

Le Congrès américain évoque les réfugiés juifs originaires de pays arabes

La Chambre des Représentants du Congrès américain a adopté hier une résolution appelant à résoudre le problème des Juifs ayant fui les pays arabes dans le cadre de tout accord de paix israélo-palestinien. Selon les estimations, écrit le Maariv, on estime en effet que près de 850 000 Juifs ont dû fuir, après la création de l’Etat d’Israël, les pays dans lesquels ils vivaient laissant derrière eux de nombreux biens.

Cette résolution déclarative du Congrès américain appelle les émissaires américains au Proche-Orient « à faire en sorte que toute décision concernant les réfugiés palestiniens prenne en compte également les réfugiés juifs, chrétiens ou autres originaires des pays arabes ».

Cinq colonies sauvages pourraient être démantelées prochainement

Selon le Haaretz, le parquet vient d’informer la Cour Suprême que dans le cadre d’un accord que sont en train d’élaborer le ministère de la Défense et le Conseil de Judée et Samarie, l’organisation représentative des colons, cinq colonies sauvages, construites après 2001, seront prochainement démantelées. Pour ce qui est des vingt et une autres colonies sauvages construites depuis 2001, le parquet indique que des négociations entre les deux parties sont en cours. Le parquet affirme cependant qu’en l’absence d’un accord agréé concernent ces vingt et une colonies, « l’Etat agira en respectant la loi ».

L’avis du parquet a été transmis à la Cour Suprême en réponse à un recours de l’organisation non gouvernementale « La Paix Maintenant » qui accuse l’Etat de ne pas avoir appliqué un ordre d’évacuation émis contre six colonies sauvages en Cisjordanie. Le Conseil de Judée et Samarie a pour sa part annoncé qu’il n’avait été convenu de démanteler que trois colonies sauvages, et non pas cinq./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette