Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Dans un nouvel enregistrement d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri répond à cent (...)

Dans un nouvel enregistrement d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri répond à cent questions

par Chawki Freïha | MediArabe.info

jeudi 3 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les sites islamistes liés à Al-Qaïda mettent en ligne, cette nuit, un nouvel enregistrement du N°2 de l’organisation, dans lequel Ayman Al-Zawahiri répond à près de 90 questions qui lui avaient été adressées, en janvier dernier, lors d’une « rencontre ouverte » par internet.

Dans la première partie de son enregistrement, d’une durée de près de 105 minutes, Al-Zawahiri choisit de répondre à près de 90 questions, basées essentiellement sur le Jihad et sur les bases légitimes sur lesquelles s’appuie Al-Qaïda pour justifier l’assassinat de musulmans en Irak, en Algérie et au Maroc... Voici les principaux extraits de l’enregistrement :

Al-Zawahiri affirme que les Algériens qui sont morts dans les attentats suicides en Algérie ne sont pas des musulmans, mais des soldats du tyran, qui tuent les musulmans depuis 1992. Il rapelle que les attentats suicides en Algérie ont visé des casernes, des bâtiments publics et le siège de l’ONU... Il compare l’attentat contre l’ONU à ALger à celui qui a visé l’organisation internationale en Irak, et qui a permis l’expulsion de l’ONU du pays et de l’empêcher de justifier l’occupation de la Mésopotamie par les Croisés. En Algérie, il justifie la mort de musulmans qui s’allient aux impies, aux descendants de la France, aux Britanniques et aux Américains. Ces derniers étant les protecteurs d’Israël...

Ensuite, Al-Zawahiri s’en prend au cheïkh Youssef Al-Qaradaoui, qui a justifié avec d’autres oulémas, l’engagement de soldats musulmans dans l’armée américaine contre les musulmans en Irak et en Afghanistan. Puis il accuse Al-Qaradaoui de défendre le régime algérien et le président Bouteflika qui tend la main à Israël à travers les Etats-Unis. Tout en défendant la QJMI (ex-GSPC), et en lui accordant toute sa confiance, Al-Zawahiri rappelle que Youssef Al-Qaradaoui s’est dit accepter la reconnaissance de l’Etat d’Israël et la normalisation avec lui quand un Etat palestinien viable verra le jour. Ce qui vaut à Qaradaoui une vive diatribe, car Al-Zawahiri refuse toute reconnaissance de l’Etat juif sur la terre palestinienne. Ensuite, le N°2 d’Al-Qaïda s’en prend à Qaradaoui pour avoir défendu le régime égyptien, depuis 19 ans, en lui accordant une couverture islamique. Pourtant, ajoute Al-Zawahiri, Qaradaoui oublie que le pouvoir de Hosni Moubarak a signé la paix avec Israël et contribue à l’encerclement et à la mort des musulmans à Gaza...

Al-Zawahiri évoque également la situation en Palestine, et renouvelle ses critiques à la direction politique du Hamas, qui a accepté le jeu démocratique et participé aux élections, avant de signer les accords de la Mecque, qui livre l’essentiel de la Palestine à Israël. Le Hamas a accepté la constitution palestinienne laïque, et a toléré l’abandon des quatre cinquièmes de la Palestine... Cependant, Al-Zawahiri distingue entre la direction politique du Hamas, et les combattants du mouvement. La direction s’est jetée dans les bras de l’Iran et de la Russie, oubliant les tueries que commettent les Russes contre les musulmans en Tchétchénie. Par contre, Al-Zawahiri défend tous les résistants palestiniens, y compris ceux du Hamas et appelle les tribus du Sinaï à les soutenir et à combattre à leurs côtés.

Ensuite, Al-Zawahiri revient sur la situation en Egypte, et affirme que le changement ne peut venir que du mouvement islamiste en général, et djihadiste en particulier. Il critique la succession dynastique des Moubarak, et souligne que le transfert du pouvoir de Hosni Moubarak à son fils Gamal a eu l’aval des Américains, et l’alternative est l’instauration d’un pouvoir islamique. Il appelle les islamistes à assassiner les officiers de la Sûreté de l’Etat (égyptien) chargés de la lutte contre les islamistes. Leur assassinat peut être concerté ou mené à titre individuel. Al-Zawahiri affirme en outre que, malgré la purge effectuée par le régime, après l’assassinat du président Sadate, l’armée égyptienne compte encore beaucoup de militaires et d’officiers qui rejettent la politique de la bande des Moubarak au pouvoir et attendent l’opportunité pour se soulever contre le système corrompu et allié aux Croisés.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette