Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Et si c’était vrai... Nous nous soumettons ! Lettre du Premier ministre, Ehud (...)

Et si c’était vrai... Nous nous soumettons ! Lettre du Premier ministre, Ehud Olmert, au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon

« NON ! Ehud Olmert n’a pas écrit cette lettre, mais il aurait dû ! »

Par Jonat

dimanche 16 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, nous nous soumettons. Oui, nous acceptons vos demandes, nous nous plions à vos exigences, ainsi qu’aux appels de tous les chefs d’État qui depuis le début du conflit israélo-palestinien nous réclament d’être équitables, et nous enjoignent à ne pas répondre de manière disproportionnée.

C’est pourquoi nous avons décidé d’accéder à vos injonctions, de respecter l’équilibre de cette guerre, la mesure de nos frappes, de façon proportionnée et équitable, mesure pour mesure.

Dorénavant, Monsieur le Secrétaire Général et Messieurs les Ministres des Affaires étrangères, les habitants de Sderot et Ashkelon seront fournis en missiles « Grad » et roquettes « Qassam ». Chaque frappe gazaouite aura une réponse identique depuis la ville où le missile est tombé, de la même façon : sans cibler, à l’aveuglette, en direction des centres-villes de Gaza. Oil pour oil et dent pour dent.

Nous fournirons aussi bien sûr, selon vos demandes incessantes, aux habitants de Jérusalem des kalachnikovs, histoire de faire quelques descentes dans les universités et écoles coraniques des environs, nous choisirons aussi les plus jeunes, ne vous inquiétez pas - nous resterons proportionnés !

À Tel-Aviv, j’ai pensé aussi à distribuer des ceintures explosives, qu’en pensez-vous ? Est-ce en accord avec vos instructions ? Je veillerai à ce qu’ils soient bien étoffés en TNT et, j’allais oublier - désolé, on les garnira de clous, pour faire le plus de morts et de blessés possible, et respecter ainsi l’équilibre de la réplique !

Ensuite, nous choisirons des discothèques, des restaurants, des autobus, des marchés, etc. on trouvera, pas d’inquiétude Monsieur le Secrétaire Général, je demanderai aux habitants de n’actionner leurs ceintures explosives qu’en présence de civils, et dans des lieux bondés de monde, où l’on peut trouver des familles entières de préférence, femmes et enfants, respectant ainsi la symétrie des attaques.

Dans le Nord, les villes comme Qiryat Shemona et Haïfa, seront pourvues de missiles « Katioucha », et nous respecterons bien évidemment l’escalade de l’armement, nous tirerons des missiles semblables aux leurs, et dans les grandes villes du Liban, bien entendu !

Voilà, en somme nous ajusterons nos répliques en fonction des armes et des lieux choisis par les Palestiniens, pour ne pas risquer d’être démesurés conformément à votre appréciation. Et espérons qu’ainsi nous puissions trouver grâce à vos yeux, et aux yeux du monde.

La seule inquiétude que j’ai, en vous écrivant cette lettre, c’est que je ne puisse trouver un seul Israélien qui veuille bien obéir à mes ordres, que la population israélienne ne veuille se faire exploser au milieu de femmes et d’enfants, qu’ils ne veuillent se soumettre à nos instructions de mitrailler des jeunes étudiants assis devant leur livre à étudier sagement le sourire au lèvre, que personne ne soit capable de tirer un missile « Grad », « Katioucha » ou « Qassam » - appelez ça comme vous voudrez - en risquant de les faire exploser dans des jardins d’enfants.

Mais je vais essayer, je vous le promets, je vais les inciter à respecter la proportion des répliques, dans une guerre qu’ils n’ont pas voulue. Que voulez-vous, les Juifs ne sont même pas capables de donner une réponse adaptée à une telle situation, si simple à vos yeux. Alors au risque de vous décevoir, Monsieur Ban Ki-Moon, nous allons avoir du mal à faire cette sale guerre qui est, me semble-t-il, la vôtre.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire général des Nations Unies, l’expression de mon profond respect.

Par Jonat alias Ehud Olmert


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette