Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > 15 roquettes se sont abattues sur le sud d’Israël

15 roquettes se sont abattues sur le sud d’Israël

Le Flash info du Jerusalem Post édition française

jeudi 13 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Ce sont au moins 15 roquettes Kassam qui se sont abattues dans l’ouest du Néguev jeudi matin 13 mars tôt. Elles ont été tirées à partir de la bande de Gaza. Les tirs mettent ainsi fin à un petite période « d’accalmie » qui régnait depuis que les forces de Tsahal ont décidé de faire preuve de retenue quant à d’éventuelles nouvelles opérations pouvant être lancées dans la zone.

A la suite de ce barrage de roquettes, les forces aériennes de l’armée ont décidé de lancer des frappes ciblées et ponctuelles visant les points de tirs, au nord de Gaza. Aucun bilan n’a encore été donné pour l’heure.

Le Djihad islamique a revendiqué la responsabilité de la dernière rafale de roquettes, affirmant qu’il s’agissait de représailles pour les dernières opérations de Tsahal en Judée-Samarie. Ces opérations avaient fait cinq morts : le plus haut commandant du Djihad islamique à Bethlehem, ainsi que quatre autres membres du groupe.

Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa ont par ailleurs fait savoir que désormais ils ne respectaient plus la trêve officieuse avec Israël.

Le terroriste de la Yeshiva du Mercaz Harav enterré à Jérusalem Est

La dépouille d’Ala Abu-Dhaim, le terroriste qui a perpétré l’attentat de la yeshiva du Mercaz Harav jeudi 6 mars, a été enterrée dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 mars à Jérusalem Est, dans le village de Jebl Mukaber.

Depuis six jours, la police de Jérusalem refusait de rendre le corps du terroriste à sa famille en raison du refus de celle-ci de faire une procession modeste pour son enterrement. Finalement, ce sont seulement des membres de la famille et des amis qui ont participé aux funérailles.

Pendant ce temps, le ministre de la Sécurité intérieure, Avi Dichter, a fait pression sur les services de police pour qu’ils démolissent la maison d’Abu Dhaim, selon les déclarations d’un assistant du ministre mercredi 12 mars.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak a approuvé la requête de Dichter, selon un rapport d’Aroutz 2 dans la nuit de mercredi 12 au jeudi 13 mars.

L’AP pourrait-elle être poursuivie en justice par Israël ?

L’avocate Nitzana Darshan-Leinter a présenté une requête devant le tribunal d’instance de Jérusalem mercredi 12 mars afin de condamner la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni pour outrage à la cour, et ce pour ne pas avoir donné de réponse à une décision lui ordonnant de déterminer si oui ou non l’Autorité palestinienne (AP) bénéficie d’une « immunité nationale ».

Cette immunité empêcherait Israël de poursuivre l’AP en justice devant les cours de justice israéliennes.

Cependant, le conseiller juridique du ministère des Affaires étrangères, Ehoud Keinan, a déclaré au Jerusalem Post que les documents avaient été préparés et qu’ils seraient présentés à la cour « dans les jours qui suivent ».

Darshan-Leitner représente 16 plaignants qui veulent engager des poursuites contre l’AP, poursuites basées sur l’idée que l’AP est responsable des attaques terroristes qui leur ont causé des dommages, des souffrances humaines et financières.

Livni : Israël ne compte pas étendre ses implantations

A la veille d’un rapport américain particulièrement attendu pour être critique quant aux projets israéliens de construction d’implantations, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, en visite officielle aux Etats-Unis, a minimisé la récente décision prise par le Premier ministre Ehoud Olmert de ne pas geler le projet de construction de 750 nouvelles unités de logement à Givat Ze’ev.

Elle a affirmé que la construction de nouvelles implantations ne correspond pas à la politique du gouvernement, a rapporté Reuters. Le rapport en question doit porter sur le respect des obligations de la fameuse Feuille route pour la paix au Proche-Orient.

« Ce n’est pas la politique du gouvernement israélien d’étendre les implantations de nos jours », a assuré Livni devant le public des étudiants de l’université d’Harvard. « Nous avons décidé de stopper la construction d’implantations. »

Selon elle, cette nouvelle expansion de Givat Ze’ev n’est pas non plus « dramatique », mais de nouvelles constructions seraient cependant « inutiles ».

Israël propose un nouveau système antimissile aux Etats-Unis

Le directeur général du ministère de la Défense, Pinhas Buchris, se déplacera la semaine prochaine aux Etats-Unis pour présenter au Pentagone le nouveau système de défense antiroquette israélien, le « Iron Dome », mais aussi pour examiner la possibilité de se procurer le système de laser « Skyguard » - gardien du ciel - afin de protéger Sderot des pluies de roquettes.

Le système Iron Dome est actuellement en cours de développement par l’armateur Rafael, le troisième producteur d’armes israélien. Il a été choisi en 2007 par la commission du ministère de la Défense comme système de défense de l’Etat hébreu pour les missiles Kassam à courte portée et les roquettes Katiousha.

Selon Israël, l’armée américaine pourrait être intéressée par un tel système afin de protéger ses forces en activité sur le terrain en Irak ou encore en Afghanistan.

Eduardo Propper de Callejon nommé « Juste parmi les Nations »

Le Mémorial de la Shoah israélien a rendu hommage mercredi 12 mars à titre posthume à un haut diplomate espagnol, Eduardo Propper de Callejon, pour son rôle dans le sauvetage de plusieurs centaines de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le titre de « Juste parmi les Nations » lui a ainsi été décerné. Celui-ci se trouve être le grand-père de l’actrice Helena Bonham Carter.

Tandis que les troupes allemandes entraient en France à l’été 1940, Propper de Callejon, alors premier secrétaire de l’ambassade d’Espagne à Paris, a tamponné et signé des passeports presque sans interruption pendant quatre jours pour permettre aux réfugiés de fuir en Espagne, et, de là, de rejoindre le Portugal relativement sûr.

Propper Callejon, franquiste, est passé outre aux instructions du ministère espagnol des Affaires étrangères dont il dépendait et qui interdisait de délivrer de tels visas. En 1941, il fut rétrogradé et il ne fut jamais promu ambassadeur par la suite. Il prit sa retraite en 1965 et décéda en 1972.

Le nombre exact de visas délivrés par lui reste inconnu, mais le directeur du mémorial Yad Vashem, Avner Shalev, a déclaré que ce nombre atteint au moins 1 500, pour des Juifs comme pour des non-Juifs.

La manifestation de solidarité de l’université Sapir menacée par les roquettes

Le lieu de mobilisation contre les tirs de roquettes sur Israël, initialement programmé pour jeudi 13 mars à midi autour de l’université de Sapir à Sderot, a dû être déplacé à l’intérieur des locaux de l’université. Et ce par prudence, au regard de la pluie de roquettes qui s’est abattue sur le secteur depuis cette nuit.

Le syndicat des étudiants de l’université s’est réuni jeudi matin afin de discuter de la manière possible d’organiser cet élan de solidarité, et finalement a préféré déplacer le lieu de la manifestation plutôt que de l’annuler.

INTERNATIONAL

Tenue du Sommet islamique au Sénégal

Des dizaines de leaders des nations islamiques doivent se réunir dans la capitale du Sénégal pour l’ouverture du Sommet islamique, sommet programmé pour une durée de deux jours.

Le but de ce sommet est d’étudier les différentes manières d’améliorer l’image de l’Islam en Occident, mais aussi de donner une nouvelle impulsion au développement économique des pays les plus pauvres du monde musulman.

Ce sommet, tenu par les 57 membres du Congrès de l’organisation islamique, le groupement musulman le plus important au monde, réunit aussi bien les pays arabes détenteurs de l’or noir -le pétrole - que les petites nations africaines qui recourent à la contrebande pour nourrir leurs propres citoyens.

C’est la première en fois en l’espace de 14 ans que la réunion se tient à nouveau en Afrique. Plus de 40 chefs d’Etat y sont attendus, parmi lesquels le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ainsi que le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

L’archevêque chaldéen enlevé en Irak a été retrouvé mort

L’agence de presse de la conférence épiscopale italienne a annoncé jeudi 13 mars que l’archevêque de l’église chaldéenne enlevé en Irak a été retrouvé mort.

L’agence SIR a indiqué que l’archevêque Paulos Faraj Rahho avait été retrouvé mort près de la ville de Mossoul, au nord de l’Irak, où il avait été enlevé le 29 février.

L’évêque auxiliaire de Bagdad, Monseigneur Shlemon Warduni, a précisé que les ravisseurs avaient enterré l’ecclésiastique, selon des propos rapportés par l’agence.

Attentat-suicide à Kaboul : 5 civils tués

Cinq civils ont été tués dans un attentat-suicide à Kaboul, a annoncé un responsable afghan. Selon Najib Nekzad, du ministère de l’Intérieur, le kamikaze a frappé un véhicule blindé utilisé par des étrangers.

Il n’a pas précisé la nationalité des étrangers visés par l’attaque, mais il a indiqué que cinq Afghans avaient été tués.

Seize personnes ont par ailleurs été blessées, selon le général Mohammad Zahir Azimi, porte-parole du ministère de la Défense.

Les troupes américaines et des agents de sécurité ont encerclé le site de l’explosion.

Inde : Arrestation d’une centaine d’exilés tibétains

La police indienne a annoncé jeudi 13 mars l’interpellation de plus d’une centaine d’exilés tibétains alors qu’ils manifestaient dans le nord de l’Inde contre la tenue des Jeux olympiques en Chine.

Un haut responsable de la police indienne, Atul Fulzele, a précisé que les manifestants ont été inculpés de « menace pour la paix et la tranquillité » de la région. Cette inculpation est souvent utilisée par les autorités indiennes pour détenir une personne plusieurs jours.

New Delhi craint que cette marche n’embarrasse Pékin et la police a interdit aux réfugiés tibétains de quitter le district de Kangra qui englobe la ville de Dharmsala, siège du gouvernement tibétain en exil. Mais les organisateurs de cette marche ont d’ores et déjà juré de recommencer.

Attentat au centre de Bagdad : 8 morts et 41 blessés

Une voiture piégée en stationnement dans le centre de Bagdad a explosé jeudi 13 mars en faisant au moins 8 morts et 41 blessés, a annoncé la police irakienne.

La déflagration s’est produite sur un pont conduisant à la place Tahrir, un quartier de magasins de vêtements très proche de la Zone verte fortifiée, a précisé un responsable de la police qui a gardé l’anonymat.

FRANCE

Le Salon du livre boycotté : Israël, invité d’honneur

Le porte-parole de l’Elysée David Martinon a déploré jeudi 13 mars le boycott du Salon du livre par certains pays arabes, qui protestent contre le statut d’invité d’honneur attribué à Israël.

« C’est vraiment une mauvaise méthode que de boycotter un endroit de culture, de rencontre internationale. Ce ne sont pas les livres qui sont à craindre », a-t-il dit lors de son point presse hebdomadaire.

Le Salon du livre est « un lieu de dialogue qui doit échapper à la polémique », a estimé Martinon.

Le président Shimon Peres, en visite d’Etat en France depuis lundi 10 mars, doit inaugurer jeudi 13 mars à la Porte de Versailles le 28e salon du Livre en compagnie de la ministre de la Culture française Christine Albanel.

Le trader de la Société Générale remis en liberté

Le salarié de la salle des marchés de la Société générale placé en garde à vue mercredi 12 mars a été remis en liberté jeudi 13 mars, a-t-on appris de source judiciaire. Aucune charge n’a été retenue contre lui.

Il a été interpellé mercredi matin dans le cadre de l’enquête sur les pertes de 4,9 milliards d’euros de la banque française attribuées par cette dernière à l’un de ses employés, Jérôme Kerviel. Il a été placé en garde à vue sur commission rogatoire des juges d’instruction en charge de ce dossier.

Les enquêteurs tentent de vérifier si Kerviel n’a pas bénéficié d’une éventuelle complicité. Le trader a été mis en examen le 28 janvier pour « abus de confiance », « faux et usage de faux » et « intrusion dans un système de traitement automatisé de données informatiques » avant d’être placé en détention provisoire le 8 février.

La chambre de l’instruction doit examiner vendredi 14 mars une demande de remise en liberté de Jérôme Kerviel, mais le Parquet général s’y oppose.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette