Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > « Israël doit présumer que les réservistes sont morts »

« Israël doit présumer que les réservistes sont morts »

Le Flash info du Jerusalem Post édition française

dimanche 17 février 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Selon le député Likoud Youval Steinitz, tant qu’il n’y a aucun signe de vie des réservistes enlevés Ehoud Goldwasser et Eldad Regev, Israël doit supposer qu’ils sont morts, afin de ne pas « encourager leurs ravisseurs à négocier des informations sur leur sort. »

Réagissant au rapport de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel selon lequel le Premier ministre Ehoud Olmert prévoirait d’annoncer que les deux soldats ne sont plus en vie, Steinitz a déclaré qu’Israël devait rester ferme et qu’il n’y aurait aucune négociation avec le Hezbollah sans qu’un signe de vie ne soit donné.

Steinitz, qui s’exprimait dimanche 17 février à la radio Kol Israël, a ajouté que la vérité doit être dite aux familles des soldats, même si elles ne veulent pas l’entendre et même si les informations ne sont exactes qu’à 99 pour cent.

« Le Hezbollah possède seulement quelques milliers de combattants »

L’armée a été placée en état d’alerte le long de la frontière septentrionale suite aux informations selon lesquelles le Hezbollah aurait déployé 50 000 hommes dans le sud du Liban après l’assassinat la semaine dernière d’Imad Moughnieh en Syrie.

Des responsables de la défense ont fait part de leur scepticisme quant aux rapports, affirmant que le Hezbollah ne possède que quelques milliers de combattants au total.

Ces responsables ont ajouté que rien n’indiquait sur le terrain une augmentation des activités des forces de l’organisation islamiste dans le secteur. Selon le journal libanais As-Safir, le Hezbollah aurait évacué plusieurs de ses sièges politiques au sud-Liban.

Le quotidien affirme par ailleurs que l’ambassade américaine de Beyrouth a placé son personnel en état d’alerte et que tous les fonctionnaires américains dans le secteur sont appelés à être plus vigilants que d’habitude.


Bernard Kouchner appelle à la levée du blocus de Gaza

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner, en visite au Proche-Orient, a appelé samedi 16 février à l’arrêt du développement des implantations israéliennes et à la levée du blocus de la bande de Gaza.

Après avoir visité Bethléem, Kouchner s’est rendu à Ramallah, siège de l’Autorité palestinienne, où il s’est entretenu avec le président Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad.

Lors d’une conférence de presse commune avec ce dernier, le chef de la diplomatie française a appelé à la création d’un Etat palestinien « aussi vite que possible » et à un gel du développement des implantations israéliennes.

« La position de la France est claire », a déclaré Kouchner en présence de Fayyad. « C’est que le processus de paix ne peut pas aller de l’avant alors que la colonisation continue. »

Après sa rencontre avec Abbas, le ministre français a souligné que la vie quotidienne des Palestiniens de Gaza n’était « pas supportable », mais il a également appelé les Palestiniens de ce territoire à cesser leurs tirs de roquettes sur Israël.

Dans une interview publiée samedi dans le quotidien palestinien Al Qods, Kouchner a par ailleurs appelé à la réouverture des frontières de Gaza, Israël et l’Egypte ayant bouclé le territoire depuis que le Hamas en a pris le contrôle par la force en juin.

« Nous appelons à la levée du blocus de Gaza. Il faut que les hommes et les marchandises puissent circuler », a déclaré Bernard Kouchner dans cette interview. « La situation économique et humanitaire à Gaza est mauvaise, et le blocus affecte l’économie et les conditions de vie. »
Dimanche, Bernard Kouchner doit se rendre à Jérusalem pour y rencontrer le Premier ministre Ehoud Olmert, son homologue Tzipi Livni, le ministre de la Défense Ehoud Barak ainsi que le président Shimon Peres.


Un haut responsable du Djihad islamique tué dans une explosion à Gaza

Un haut responsable du Djihad islamique a été tué et quarante personnes ont été blessées vendredi 15 février dans une explosion survenue dans le camp de réfugiés de Bureij dans la bande de Gaza.

Selon des témoins, la maison de trois étages du responsable du Djihad islamique, Ayman Atallah Fayed, a été entièrement détruite et six autres maisons voisines ont été gravement endommagées. Fayed, sa femme, trois de ses fils et trois voisins, ont été tués dans la déflagration, a précisé le Dr Moaouia Hassanain, du ministère palestinien de la Santé.

Au moins quarante personnes ont été blessées, dont 12 se trouveraient dans un état critique. Parmi elles, figure l’une des filles d’Ayman Atallah Fayed.

Les forces de police du Hamas ont dit ignorer la cause de l’explosion. Un porte-parole du Djihad islamique, Abou Hamza, a affirmé que la maison d’Ayman Atallah Fayed avait été touchée par une frappe aérienne israélienne.

Tsahal a démenti tout raid contre le camp de Bureij.


Le Hezbollah a nommé un successeur à Imad Moughnieh

Le Hezbollah a nommé un nouveau chef de sa sécurité en remplacement d’Imad Moughnieh, tué dans un attentat à la voiture piégée à Damas, a-t-on appris vendredi d’un responsable libanais.

Ce responsable, qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat, n’a pas précisé l’identité du nouvel élu. En revanche, il a expliqué que le nouveau commandant avait été désigné très peu de temps après la mort de Moughnieh, qui vivait caché.

Le nouveau responsable aura à diriger la milice du Parti de Dieu, très bien entraînée et équipée. Cette milice avait tenu tête à l’armée israélienne à l’été 2006.


Gaza est devenue « sinistre et misérable », selon le responsable des affaires humanitaires des Nations unies

Le plus haut responsable des Nations Unies chargé des affaires humanitaires a qualifié vendredi 15 février la situation dans la bande de Gaza de « sinistre et misérable ». Il a appelé à une ouverture des frontières du territoire.

Le sous-secrétaire général des Nations unies chargé des affaires humanitaires John Holmes, en visite de quatre jours dans la région, s’est notamment rendu à l’hôpital de Shifa et dans la zone industrielle de Karni.

« J’ai été choqué par les choses sinistres et misérables que j’ai vues et dont j’ai entendu parler aujourd’hui », a déclaré Holmes lors d’une conférence de presse. Elles « sont le résultat des restrictions actuelles aux frontières de Gaza et de la très faible quantité de nourriture et d’autres biens dont l’importation est autorisée ».

« Tout cela provoque une situation sinistre du point de vue humain et humanitaire, ce qui veut dire que les gens ne peuvent pas vivre avec le minimum de dignité auquel ils ont droit », a-t-il déclaré. « Alors, ce qu’il faut, c’est l’ouverture des points de passage, c’est l’importation de beaucoup plus de marchandises. »

Holmes a assuré qu’il évoquerait ce point avec les responsables israéliens qu’il doit rencontrer. Le porte-parole du gouvernement Mark Regev a déjà affirmé qu’une amélioration de la situation dépendait de la poursuite ou non des tirs de roquette contre le territoire de l’Etat hébreu.


Un centre de jeunesse chrétienne vandalisé à Gaza

Un centre de l’Association de jeunesse chrétienne YMCA à Gaza a été fortement endommagé vendredi 15 février par des charges explosives placées dans la bibliothèque du bâtiment.

L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, survient dans un contexte tendu après la republication des caricatures du prophète Mahomet par des journaux danois, qui a suscité des manifestations de colère.
Des hommes masqués ont pris d’assaut le centre peu après minuit et ont menacé les deux gardes avec leurs armes, a rapporté un des gardes, Rizek Ajrami. Ils ont placé deux engins explosifs. Le premier a détruit les murs et le plafond de la bibliothèque, ainsi que des livres.

La police a refusé de s’exprimer sur cette attaque. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin dernier, s’est déjà engagé à protéger les quelque 3 000 chrétiens qui vivent dans le territoire palestinien. Les institutions chrétiennes ont été prises pour cible plusieurs fois et un chrétien a été tué en octobre.

Le directeur du centre, Issa Saba, a estimé qu’il était trop tôt pour déterminer l’identité des auteurs de cette attaque, réaffirmant les liens forts qui unissent les chrétiens et musulmans dans le territoire. Il a ajouté que les forces de l’ordre avaient inspecté les lieux et promis d’enquêter sur cette affaire.


Ido Nehushtan nommé commandant de l’armée de l’air

Le chef d’état-major Gabi Ashkenazi a nommé le général Ido Nehushtan à la tête de l’armée de l’air en remplacement d’Elazar Shkedy.

Nehushtan, 51 ans, possède des milliers d’heures de vol à son actif. Diplômé de l’université hébraïque de Jérusalem, de l’université de Northwestern et d’Harvard, a été préféré aux généraux Amir Eshel et Yonathan Locker.


Un soldat gravement blessé à Gaza

Des affrontements entre des soldats de Tsahal, appuyés par des avions et des chars, et des Palestiniens armés ont fait quatre morts et huit blessés dimanche 17 février dans le sud de la bande de Gaza, selon un représentant des services sanitaires.

L’armée a annoncé qu’un soldat avait été grièvement blessé dans ces affrontements. Tsahal a également précisé que l’opération de dimanche visait les terroristes qui procèdent à des tirs de roquettes et d’obus de mortier en direction du sud d’Israël. Elle a confirmé que des raids aériens avaient été menés mais n’a pas fourni plus de détails.

Selon le Hamas, les affrontements ont éclaté vers 1h locales après l’entrée d’unités de Tsahal dans des maisons à l’est de la ville de Rafah. Des chars et des bulldozers ont apporté un soutien aux militaires, et des avions ont mené deux raids, d’après le mouvement de la résistance islamique, qui a fait état d’au moins 25 arrestations.

Le Dr. Moaiya Hassanain du ministère de la Santé de la bande de Gaza a expliqué qu’un membre du Djihad islamique avait été tué et que huit autres activistes armés de ce groupe et du Hamas avaient été blessés dans les tirs et les raids aériens de Tsahal. Trois membres du Hamas sont également morts.

Shahar Peer invitée à participer à l’Open du Qatar

La joueuse de tennis Shahar Peer, invitée à participer à l’Open du Qatar, affrontera lundi 18 février l’Italienne Francesca Schiavone, n°23.
Peer (17ème) est la première joueuse israélienne à prendre part à un tournoi sportif dans un Etat du Golfe.

« Nous avons été très bien accueillis et conduits directement à l’hôtel », a confié la joueuse vendredi à son arrivée à Doha. « J’ai un garde du corps qui me surveille. Je suis très heureuse de pouvoir me rendre dans un pays que peu d’Israéliens ont eu la chance de visiter. »

INTERNATIONAL

Le Canada extrade vers l’Italie un criminel de guerre nazi

Un criminel de guerre nazi d’origine ukrainienne, condamné à la réclusion à perpétuité en Italie, a été incarcéré près de Naples samedi 16 février, quelques heures après avoir été extradé par le Canada.

Michael Seifert, âgé de 83 ans, ancien officier SS, est arrivé peu avant l’aube près de Rome à bord d’un appareil militaire en provenance de Toronto. Il a été transféré vers une prison proche de Naples et a subi des examens médicaux, a précisé Bartolomeo Constantin, le procureur militaire qui suit l’affaire. D’après lui, l’octogénaire, qui porte un pacemaker, semble en bonne santé.

Surnommé la « Bête de Bolzano », Seifert a été reconnu coupable par contumace en 2000 par un tribunal militaire de Vérone de neuf chefs d’accusation de meurtre commis dans un camp de transit dirigé par les SS à Bolzano, dans le nord de l’Italie. L’homme, qui s’est établi au Canada en 1951, a reconnu qu’il avait occupé un poste de gardien dans le camp, mais a démenti toute implication dans des atrocités.

Cette affaire est « un exemple pour les autres criminels de guerre, pas seulement pour les criminels de guerre nazis, mais pour les criminels de guerre au Rwanda, en Bosnie, au Darfour » et pour « tout autre génocide », a estimé Avi Benlolo, président des Amis du Centre du Canada pour l’étude de l’Holocauste au Canada. Elle montre qu« ’il n’y a pas de limite de temps à la justice ».


Shoah : Simone Veil juge « insoutenable » et « injuste » la proposition de Nicolas Sarkozy

Simone Veil juge « inimaginable, insoutenable » et « surtout, injuste » la proposition de Nicolas Sarkozy de confier la mémoire d’un enfant français victime de la Shoah à chaque élève de CM2, rapporte le site web de « L’Express ». A ses yeux, « cette mémoire est trop lourde à porter ».

« A la seconde, mon sang s’est glacé », explique l’ex-ministre, déportée à l’adolescence, sur le site lexpress.fr qui rapporte vendredi ses propos. « C’est inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste », estime Simone Veil. « On ne peut pas infliger cela à des petits de dix ans ! On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. »

« Nous-mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches », ajoute-t-elle. « Et, aujourd’hui encore, nous essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants. Par ailleurs, beaucoup d’enseignants parlent -très bien- de ces sujets à l’école. »

Pour l’ancienne présidente du Parlement européen, la suggestion du président de la République risque aussi d’attiser les antagonismes religieux. « Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d’incarner le souvenir d’un petit juif ? », s’interroge-t-elle.

Mercredi soir, lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), le président de la République a annoncé que tous les enfants de CM2 se verront confier à partir de la rentrée 2008 la mémoire de l’un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah. Lors d’un déplacement sur l’éducation à Périgueux, vendredi, Nicolas Sarkozy a longuement défendu cette idée, expliquant qu’« à un enfant, on doit lui dire la vérité » et qu’« on ne traumatise pas les enfants en leur faisant ce cadeau de la mémoire d’un pays ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette