Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Hezbollah menace de lancer des représailles contre Israël

Le Hezbollah menace de lancer des représailles contre Israël

Par Marie Meyer pour Guysen International News

lundi 4 février 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dimanche 3 février dans la soirée, une altercation a eu lieu entre deux hommes libanais armés et les forces de Tsahal à la frontière du sud du Liban. Un des deux hommes a été abattu et le second gravement blessé. Un incident auquel le Hezbollah a répondu en menaçant Israël de lancer des représailles. Une situation délicate qui rappelle que si de tels évènements sont rares depuis la fin de la Seconde guerre du Liban, ils n’en sont pas moins révélateurs des tensions qui persistent entre les deux pays.

C’est après avoir remarqué que les deux hommes armés tentaient de s’infiltrer en territoire israélien que les troupes de Tsahal ont ouvert le feu sur eux, dimanche soir.

Un porte-parole de Tsahal a affirmé que les deux hommes tentaient de faire passer de la drogue en Israël. Les victimes ont été rapidement transportées à l’hôpital de Marjayoun, où des responsables de l’établissement ont déclaré avoir reçu un homme mort et un blessé grave.

Du côté de Tsahal, aucun membre n’a été blessé.
La porte-parole des Forces des Nations Unies au Liban, ou FINUL, Yasmina Bouziane, a affirmé que « la FINUL avait ouvert une enquête immédiatement afin de vérifier les faits ».

A la suite de cet incident, le Hezbollah a menacé, ce lundi 4 février, de lancer des représailles contre Israël. « Cela ne passera pas. Nous ne resterons pas silencieux », a déclaré Haj Hassan, lors d’une intervention sur la chaîne LBC, lundi.

« Il en va de notre droit à la résistance que de répondre un jour par n’importe quel moyen », a-t-il ajouté. Ce dernier a vivement condamné le silence de la communauté internationale face aux « attaques israéliennes », et ce, même si les circonstances de l’incident n’ont toujours pas été clarifiées.

« Si la situation avait été inversée, si un Israélien avait été tué par un Libanais, vous n’imaginez pas toute les condamnations que nous aurions reçues... C’est comme si un citoyen de notre pays n’avait aucune valeur ».

Si Haj Hassan n’a pas menacé directement de représailles, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a quant à lui bien averti, dans un récent discours, que « leur patience avait des limites face aux incessantes violations du territoire libanais ».

Et pourtant, les incidents entre Tsahal et le Liban sont rares depuis la fin de la Seconde guerre du Liban, déclenchée en juillet 2006 après l’enlèvement par le Hezbollah de deux soldats réservistes, Ehoud Goldwasser et Eldad Reguev.

Deux attaques de roquettes Katiouchia contre la ville de Shlomi ont été dénombrées depuis l’été 2006.
Par ailleurs, en novembre dernier, des troupes de Tsahal avaient ouvert le feu sur deux hommes qui tentaient de s’infiltrer en Israël. L’un des deux portait un sac rempli de drogues illicites.

Mais l’incident le plus grave remonte à février 2007, à Maroun El-Ras, lorsque des troupes armées libanaises ont échangé des tirs avec des soldats de Tsahal. Ces derniers avaient ouvert le feu en prétendant que l’un des véhicules israéliens avait passé la frontière.

D’autres évènements se sont également produits depuis 2006, mais ils ont toujours pu être réglés de manière pacifique, grâce à l’intervention des soldats de la FINUL.

Ce nouvel incident rappelle que les tensions sont toujours vives entre le Liban et Israël, et que 18 mois, après leur enlèvement, Ehoud Goldwasser et Eldad Reguev sont toujours retenus du Hezbollah.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette