Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Une Pédagogie de la Haine

Une Pédagogie de la Haine

par Itamar Marcus et Barbara Crook

dimanche 11 janvier 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Tribune parue dans le Jerusalem Post du 4 Janvier 2004
Leurs aînés ont appris aux enfants palestiniens que :
« Tel-Aviv, Jaffa, Haïfa, Acco, Ramle... font partie de la Palestine »

Si vous voulez savoir ce qui est réellement au coeur du conflit entre les Palestiniens et Israël ne le demandez pas aux hommes politiques ni aux diplomates. Adressez-vous aux nouveaux experts en la matière : les enfants palestiniens. A la différence du reste du monde ils ont écouté avec attention que leurs dirigeants et leur éducateurs leur ont enseigné et ils sont prêts à mettre en pratique ce qu’on leur a enseigné.

Des enfants interviewés à la télévision palestinienne officielle, PA TV, la semaine dernière par exemple, ont déclaré très clairement et sans la moindre hésitation qu’Israël n’a pas le droit d’exister et que ce à quoi ils aspirent, acceptant même de sacrifier leur vie pour y parvenir, c’est tout simplement la destruction d’Israël et l’expulsion de tous les Israéliens.

« Ils [les Juifs] sont venus prendre la Palestine, c’est-à-dire Tel-Aviv, Jaffa, Haïfa, Acco, Ramle. Toutes ces villes appartiennent à la Palestine, » explique un enfant dans ce programme télévisé, faisant ainsi écho à l’endoctrinement pratiqué couramment depuis des années par l’Autorité Palestinienne (AP). Et, parce qu’il est convaincu qu’Israël n’a pas le droit d’exister, il ajoute : « Nous espérons, espérons, espérons, et cela je le souligne, que les pays arabes et les pays étrangers, tous les pays du monde, soutiendront les Palestiniens et expulseront les Israéliens. »

« Nous devons expulser tous les Israéliens de Palestine. Parce que Israël - rien ne porte le nom ’d’Israël’ dans le monde. Les Israéliens sont [venus] de Hollande, d’Amérique, d’Iran. »

Et on voit les enfants promettre de continuer à se battre, génération après génération, « jusqu’à ce qu’ils libèrent la Palestine. »

Et, qui plus est, ils n’ont pas peur de périr au cours de combats parce que c’est Shahada - la Mort pour Allah.« Même si tous les enfants palestiniens, la jeunesse palestinienne, les femmes palestiniennes et les hommes palestiniens meurent, nous ne nous rendrons pas ! »

Rien de tout ceci ne surprendra quiconque a observé ce qui se passe dans le cadre du système éducatif de l’AP et de sa télévision éducative. Israël est effacé des cartes de l’AP, manuels scolaires et historiens nient l’histoire d’Israël et son droit à l’existence et les éducateurs à tous niveaux enseignent qu’Israël est un implant colonial étranger.

Bien que l’AP affirme le contraire ses manuels scolaires continuent à délégitimer Israël et disent qu’il s’agit d’un occupant étranger : « La Palestine a été confrontée à l’occupation britannique après la Première Guerre Mondiale en 1917 et l’occupation israélienne en 1948. » [Éducation Nationale, élèves de 12 ans, p.16]. On enseigne aux enfants que la totalité d’Israël fait partie de la « Palestine ». Un exemple : « Parmi les rochers célèbres du sud de la Palestine il y a ceux de Beersheva et du Néguev. » A propos des sources d’eau de la « Palestine » on enseigne aux enfants que : « La plus importante est le Lac de Tibériade... » [Notre Belle Langue, élèves de 12 ans, Part A, p.64 ; Éducation Nationale, élèves de 12 ans, pp. 9-10].

Des messages de ce type, qui délégitiment Israël ont également été le fait du Premier ministre, Ahmed Quorei. Il a rejeté publiquement l’idée qu’Israël est un État Juif. « Le Président Bush a dit qu’Israël est un État juif, ce qui nous inquiète. Cela n’aurait pas du être dit. » [Al-Nahar-Libanais et Al-Hayat Al-Jadida, 15 juin 2003].

Des historiens affiliés à l’AP viennent souvent renforcer ce message dans des programmes de la télévision éducative. La semaine dernière l’historien et animateur de la télévision éducative, le Dr.Isam Sisalem, a répété ce qu’il a déjà dit dans de nombreuses émissions, à savoir que les Juifs« ... n’ont aucune histoire qui les lie à cette terre » et ne sont qu’un « cancer » implanté par la Grande-Bretagne pour contrôler le Moyen-Orient.

Dans ce même programme éducatif un autre historien a ressuscité Les Protocoles des Sages de Sion, cet infâme faux antisémite, en prétendant qu’il a été l’un des fondements du premier Congrès Sioniste en 1897.

« ...Le mouvement Sioniste a vu le jour au cours du Congrès de Bâle pour planifier l’exploitation de la lutte de pouvoir et la lutte menée par l’Europe pour s’approprier le Moyen-Orient... » a déclaré le Dr. Riad Al-Astal, professeur d’histoire à l’université Al-Azhar à Gaza.

Par conséquent, lorsque nous voyons des enfants dire sur PATV qu’ils veulent détruire Israël, libérer « Tel-Aviv, Jaffa, Haïfa, Acco, et Ramle, » et expulser les Juifs, nous voyons des enfants qui régurgitent sans faire de fautes les sentiments inculqués et renforcés par la société de l’AP toute entière.

Des années d’endoctrinement anti-israélien ont été d’une efficacité redoutable et ont enseigné aux enfants de l’AP que les Juifs n’ont aucun lien avec Israël, qu’Israël n’a pas le droit d’exister et que le but essentiel de la génération qui monte doit être l’élimination d’Israël - même si elle doit le payer de sa vie-.

L’essence de ce conflit est le droit même d’Israël à l’existence- pas une question de frontières, de territoires ou de réfugiés. Des négociations de paix qui ne traitent pas du problème posé par le système éducatif et son endoctrinement ne seront que des accords à court terme qui ne valent que le papier sur lequel ils sont signés et qui sont voués à l’échec.

Les enfants palestiniens s’en sont rendu compte. Nous devrions peut-être tous faire des heures d’étude supplémentaires.


Itamar Marcus, directeur de Palestinian Media Watch (PMW). Barbara Crook, écrivain et maître de conférence d’université qui vit à Ottawa, au Canada, est la représentante de PMW pour l’Amérique du Nord.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette