Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Reculade palestinienne après Annapolis

Reculade palestinienne après Annapolis

israelinfos.net

jeudi 29 novembre 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Plusieurs proches du président palestinien ont tenu à minimiser la portée des résultats du sommet diplomatique, alors qu’en Cisjordanie, la police de l’Autonomie réprime dans la violence les manifestations islamistes

« Si Bush est intéressé par des échanges de territoires, il n’a qu’à en faire avec le Mexique ! » a lancé Saeb Arekat, qui conduit les négociations pour l’Autorité Palestinienne. Pour le conseiller diplomatique de Mahmoud Abbas, la déclaration conjointe israélo-palestinienne présentée mardi par le président des Etats-Unis ne signifie pas que les Palestiniens aient accepté les conditions fixées par Israël. « 

L’Autorité Palestinienne n’est engagée par aucune des déclarations de George Bush, ni sur la reconnaissance d’Israël comme Etat juif, ni sur aucun autre point. Ce n’est pas le président Bush qui est habilité à négocier au nom des Palestiniens » a ajouté le diplomate.

Propos similaires de la part du porte-parole du chef de l’Autorité Palestinienne : « Nous n’avons pris aucun engagement à l’égard d’Israël » a affirmé Nabil Abou Rudeinah, qui a estimé que la déclaration conjointe d’Annapolis n’avait aucune valeur contraignante.

Mahmoud Abbas et ses proches craignent en effet que la conférence internationale ne soit présentée par leurs adversaires islamistes comme une capitulation face à l’alliance américano-israélienne, et qu’ils s’en prévalent pour tenter d’étendre leur influence en Cisjordanie. 

Ce serait pour cette même raison que les forces de sécurité de l’Autonomie ont réprimé aussi violemment les manifestations organisées depuis mardi par les partisans du Hamas et les militants du parti de Libération islamique dans plusieurs villes de Cisjordanie. A Hébron, des heurts ont opposé plusieurs centaines de personnes qui défilaient derrière le cercueil d’un manifestant abattu mardi par la police, qui a de nouveau ouvert le feu sur la foule, faisant une soixantaine de blessés.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette