Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La France a probablement échappé à un attentat terroriste chimique

La France a probablement échappé à un attentat terroriste chimique

samedi 10 janvier 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

C’est la conclusion à laquelle seraient parvenus les policiers de la DST, quelques jours après les interpellations intervenues dans la région lyonnaise dans le cadre de l’enquête sur les « filières tchétchènes ». Les personnes arrêtées ce consacraient aussi « au recrutement de futurs combattants », selon Le Monde.

Les policiers de la DST (Direction de la surveillance du territoire), qui ont interpellé plusieurs personnes cette semaine en région lyonnaise dans le cadre de l’enquête sur le soutien aux « filières tchétchènes », sont convaincus qu’un attentat chimique était en préparation en France, selon le quotidien Le Monde daté de dimanche-lundi.

Le journal affirme que les policiers sont convaincus que « la famille de l’imam Chellali Benchellali se consacrait activement à la préparation de produits hautement toxiques à leur diffusion ainsi qu’au recrutement de futurs combattants islamistes ».

La justice soupçonne également Chellali Benchellali -un imam de quartier qui est le père de Mourad, détenu à Cuba, et de Ménad, incarcéré en France- d’avoir fourni un soutien logistique aux membres d’un groupe terroriste opérationnel démantelé en décembre 2002 à Romainville et à La Courneuve (Seine-Saint-Denis)

La famille Benchellali et ses proches auraient fourni faux papiers, argent, explosifs et lieux d’hébergement aux membres de ce réseau qui préparait probablement un ou plusieurs attentats, certainement chimiques, à Paris contre des cibles russes, selon les sources judiciaires.

Par ailleurs, une fille de Chellali Benchellali a été placée en garde à vue vendredi dans le cadre de cette enquête, alors que l’imam de Vénissieux (Rhône) et cinq autres personnes interpellées mardi sont placées sous le coup d’un mandat d’amener pour être présentées lundi à un juge d’instruction à Paris, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires.

Une septième personne qui avait été arrêtée mardi par la DST (Direction de la surveillance du territoire), Fatna Merabet, l’épouse du nouvel imam de Vénissieux en banlieue lyonnaise, doit être remise en liberté à l’issue de sa garde à vue, a-t-on précisé de mêmes sources.

Lorsqu’une personne est interpellée à plus de 200km du lieu de l’instruction, elle peut être maintenue en détention à l’issue de sa garde à vue pour une durée de quatre jours sous le coup d’un mandat d’amener. C’est le cas des six personnes concernées dont la garde à vue de 96 heures expire samedi matin. Elles seront présentées lundi aux juges d’instruction antiterroristes en vue de leurs mises en examen.

Au total, neuf personnes, dont une femme, avaient été mises en examen fin décembre 2002 dans ce dossier dit des « filières tchétchènes ».

Parmi elles, Ménad Benchellali, mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec un entreprise terroriste ». Son frère Mourad, lui, est actuellement détenu sur la base américaine de Guantanamo à Cuba. Il avait quitté la France pour étudier le Coran au Pakistan en juin 2001.

Chellali Benchellali, son épouse Hasfa et leur troisième fils, Hafed, le nouvel imam de la grande mosquée de Vénissieux, Mourad Merabet, et un jeune homme âgé de 27 ans, Abdelwahed Regad, qui était employé comme contrôleur qualité dans un abattoir hallal, ainsi qu’une sixième personne seront transférés lundi à Paris.

Ces arrestations sur commission rogatoire du juge d’instruction Jean-Louis Bruguière ont provoqué de nombreuses manifestation à Vénissieux d’où est également originaire un autre détenu de Guantanamo, Nizar Sassi.
Le député-maire de Vénissieux, André Gérin s’est félicité pour sa part de ces interpellations et a souhaité la fermeture des lieux de prière musulmans situés dans les caves et les pieds d’immeubles de l’agglomération lyonnaise


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette