Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La 11e chambre de la Cour d’appel de Paris a visionné une partie des rushes (...)

La 11e chambre de la Cour d’appel de Paris a visionné une partie des rushes de France 2, à propos de l’affaire al-Dura

(Guysen.International.News)

jeudi 15 novembre 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Devant la 11e chambre de la Cour d’appel de Paris, Charles Enderlin, correspondant de France 2, a commenté, docte, sans guère convaincre ni être ébranlé, des rushes du 30 septembre 2000 d’une durée de 18 minutes, et non de 27 minutes. L’appelant, Philippe Karsenty, directeur de Media-Ratings, a soulevé des bizarreries.

Les rushes étaient essentiellement composés, sur un fond de ’’tirs de balles en caoutchouc’’, de scènes de rue avec des Palestiniens jetant des pierres, déambulant calmement ou, parfois, emmenés dans une ambulance, et d’environ quatre minutes d’interview d’un dirigeant du Fatah dans la bande de Gaza.

A à peu près une minute et cinq secondes de la fin des rushes, on voit Jamal et Mohamed al-Dura ainsi que la position israélienne.

La dernière image montre Mohamed al-Dura, présenté par Charles Enderlin comme mort dans son commentaire off au JT, soulever la tête pour voir la caméra, et suspendre ses jambes en l’air. Talal Abou Rahma, cameraman de France2, avait déclaré en septembre 2001, avoir filmé ’’six minutes de la scène des al-Dura’’.

Maître Patrick Maisonneuve, avocat de l’appelant, a demandé communication de ces rushes.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette