Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Revue de la presse isralienne du Congrs Juif Europen

Revue de la presse isralienne du Congrs Juif Europen

Numro 391

vendredi 15 juin 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Hamas a pris le contrle de la Bande de Gaza
Tous les quotidiens : Les journaux relatent la dramatique journe d’hier qui a vu le Hamas prendre le contrle des principaux bastions de l’Autorit Palestinienne Gaza, du bureau d’Abou Maazen ceux des forces de scurit affilies au Fatah. De facto, expliquent les quotidiens, la bande de Gaza est entre les mains des forces du Hamas.

Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen 


Jérusalem, le 15/6/07                                                                                                       Numéro 391

 

 

Les grands titres

 

1. Le Hamas a pris le contrôle de la Bande de Gaza

Tous les quotidiens: Les journaux relatent la dramatique journée d'hier qui a vu le Hamas prendre le contrôle des principaux bastions  de l'Autorité Palestinienne à Gaza, du bureau d'Abou Maazen à ceux des forces de sécurité affiliées au Fatah. De facto, expliquent les quotidiens, la bande de Gaza est entre les mains des  forces du Hamas. Tous les quotidiens : Face à la situation à Gaza, le raïs palestinien Abou Maazen a décidé de dissoudre le gouvernement d'union nationale, de limoger le Premier Ministre issu du Hamas Ismaïl Aniyeh  et de proclamer l'état d'urgence. Coté Hamas, on affirme que le gouvernement d'Aniyeh reste en place. Abou Maazen a qualifié les hommes du Hamas de "sanguinaires". Ehud Olmert tend à vouloir renforcer le leadership d'Abou Maazen en Judée-Samarie en envisageant la libération de détenus palestiniens, et en versant les arriérés de TVA gelés par Israël depuis plus d'un an. 

-Le nombre de Palestiniens tués au cours de ces affrontements d'hier n'est pas clair, mais selon les estimations palestiniennes, il y en aurait au moins une trentaine. 

-L'un des porte-parole du Hamas a déclaré hier: "L'ère de la justice et du pouvoir de l'Islam est arrivée".  Coté israélien, Tzahal a reçu des directives pour ne pas se mêler à ce qui se passe à Gaza.  

Maariv: L'Union Européenne et l'ONU ont décidé hier de suspendre leur aide humanitaire et médicale à la Bande de Gaza.

Haaretz: De source politique, on affirme qu'il est peu probable qu'une force internationale se déploie prochainement dans Gaza.

Haaretz-Maariv:Selon les estimations des autorités israéliennes impliquées dans les tractations en vue de la libération de Guilad Shalit, la vie du soldat enlevé n'est pas mise plus en danger par la situation chaotique régnant à Gaza. ' Le Hamas  protègera Guilat Shalit qui est pour lui un atout précieux, dit-on". 

 

Les manchettes:  

Yediot Aharonot: "Après ce qui s'est passé hier, l'Iran se trouve à 5 minutes d'Ashkélon. Tzahal tente de freiner la fuite des militants du Fatah vers l'Egypte.

Maariv:  Le scénario-catastrophe s'est concrétisé: Le Hamas contrôle Gaza, le Fatah contrôle la Judée Samarie. De facto, il y a maintenant 3 états pour deux peuples: l'Etat d'Israël, le Hamasland à Gaza et le Fatahland en Cisjordanie.

Haaretz: Après avoir conquis Gaza, le Hamas affirme qu'il souhaite collaborer avec Israël sur les dossiers techniques et humanitaires dans la bande de Gaza. 

 

Les commentaires

Maariv: Ben Caspit écrit: "L'état d'Israël a, depuis cette semaine, un nouvel état ennemi. Que doit-il faire face à cette nouvelle situation? Plusieurs options s'offrent à lui: une coupure totale avec la Bande de Gaza, une tentative de parvenir à un règlement avec Abou Maazen, l'arrivée de forces internationales dans Gaza et enfin, l'option militaire d'une reconquête de cette région. 

Yediot Aharonot:  Nahum Barnéa compare la situation actuelle dans Gaza a celle qui regnait entre  en Israël lors de la crise de l'Altalena: "La différence entre les deux cas, écrit Barnéa se situe au niveau du leadership. Abou Maazen n'est pas Ben Gourion. Au lieu de combattre pour juguler le terrorisme, il fait ses valises..La confrontation dont Israël rêvait entre le Hamas et le Fatah se concrétise sous nos yeux mais à l'envers: ce n'est pas le Fatah qui s'impose au Hamas mais le contraire". 

Yediot Aharonot: Alex Fishman écrit: "Pour l'instant Israël a décidé de ne pas décidé et de voir comment la situation va se développer. Cette nouvelle situation a un avantage pour Israël. Désormais, il est évident qu'il y a à Gaza un seul pouvoir et pas deux. 

Yediot Aharonot : Eytan Aber: "C'est une véritable tragédie qui se déroule sous nos yeux: Des Arabes tuent d'autres Arabes et à la fin de ce massacre, c'est Israël qui devra payer les pots cassés. Israël a de bonnes raisons d'être inquiet. Car  la prise du contrôle de Gaza par le Hamas  signifie, concrètement, l'arrivée de l'Iran , du Hizbollah et d'El Quaïda aux portes d'Ashkelon, et de Sdérot.

Haaretz: Danny Rubinstein relate les précédents historiques de coupure entre la Bande de Gaza et la Cisjordanie, "ces deux parts de la Palestine qui n'ont été réunis sous un même statut qu'après la guerre des Six-JoursDepuis Oslo, il s'agit de deux instances totalement séparées et de facto, les ministres et députés palestiniens de Gaza ne peuvent plus depuis plusieurs années siéger au Parlement palestinien de Ramallah. 

 

D'autres titres

Tous les quotidiens: C'est dans le contexte très tendue des affrontements à Gaza que le nouveau Président travailliste Ehud Barak s'apprête à prendre ses fonctions de ministre de la Défense dans le gouvernement Olmert . Barak doit rencontrer Olmert Avant le vote, Shimon Peres aurait déclaré au parti orthodoxe Judaïsme de la Torah qu'il était opposé à la tenue de la "gay pride" à Jérusalem.

Haaretz: Selon des proches du Premier Ministre, il n'est pas question de renégocier l'accord de coalition conclu avec les Travaillistes.

 

Haaretz(sondage): 54% des juifs israéliens estiment que les juifs de Diaspora n'ont pas le droit de critiquer publiquement l'état d'Israël parce qu'ils ne vivent pas sur la Terre d'Israël. C'est ce que révèle un sondage réalisé par le Bnai Brith. Mais 40% pensent au contraire que les juifs de Diaspora peuvent critiquer Israël car "chaque juif se sent partie prenante de l'état d'Israël quelque soit le pays dans lequel il vit. 46% des juifs israéliens pensent que tous les juifs de Diaspora doivent venir les rejoindre pour renforcer l'état d'Israël.


Haaretz: Augmentation de 11% par rapport à l'an dernier dans le nombre des passagers qui emprunteront l'aéroport Ben Gourion durant l'été. Plus de 2,2 millions de passagers sont attendus à l'aéroport durant les deux mois de juillet et août. C'est l'Office nationale des aéroports qui a publié ces données. 


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette