Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > L’arme libanaise s’apprte donner l’assaut contre les radicaux du Fatah-Islam

L’arme libanaise s’apprte donner l’assaut contre les radicaux du Fatah-Islam

Mediarabe.info

lundi 21 mai 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Tous les Libanais craignaient que la tension politique que vit le Liban ne dgnre en affrontements arms. Ils redoutaient particulirement les activistes radicaux palestiniens du Fatah-Islam, infiltrs par les Services de renseignements syriens et qui seraient impliqus dans plusieurs attentats et tentatives d’attentats.
Le prsident syrien avait menac plusieurs reprises de rpandre le chaos au Liban pour empcher la constitution du Tribunal international, comme il avait promis d’ouvrir les portes de l’enfer devant quiconque s’en prendrait son rgime.

Le voilà mettre ses menaces à exécutions, par Palestiniens radicaux interposés. Alors que le Conseil de sécurité s’apprête à entériner le Tribunal international pour juger les assassins de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, de violents accrochages opposent, depuis l’aube, le Fatah-Islam à l’armée libanaise aux abords du camp de Nahr El Bared, près de Tripoli.

Selon un bilan provisoire et partiel, une quinzaine de morts seraient tombés depuis ce matin, dont onze militaires abattus aux abords directs du camp de réfugiés palestiniens de Nahr El Bared et quatre autres, appelés en renforts, auraient été tués dans la région de Kalamoun (Koura) dans une embuscade. Les unités d’élites de l’armée libanaises mettent en place un dispositif offensif et s’apprêteraient à lancer l’assaut contre le camp.

La confrontation a débuté quand une patrouille des Forces de Sécurité Intérieure (FSI) a pris en chasse des inconnus qui ont tenté un hold-up dans une banque durant la nuit. Ils se sont réfugiés dans un appartement de Tripoli. Quand la patroulle des FSI est arrivée sur place, elle s’est retrouvée cernée de tous côtés par des hommes jourdement armés. Le vol commis contre la banque n’était ainsi qu’un appât. Le dernier communiqué des FSI fait état de sept blessés dans ses rangs, dont un grave. Le commandement de l’armée libnaise reconnaît onze morts et plusieurs blessés. La situation pourrait dégénérer si d’autres factions palestiniennes liées à la Syrie entrent en scène sous prétexte de défendre ou soulager le Fatah-Islam. La situation est, plus que jamais, ouverte à tous les scénarios.

Rappelons que le quotidien koweïtien « Al Seyassah » avait affirmé, le 17 mai, que le président Assad a donné ses ordres à ses services et aux Palestiniens qui gravitent dans l’orbite syrienne de passer à l’offensive pour faire imploser le Liban et empêcher la constitution du Tribunal international. Damas s’appuie sur le facteur palestinien au Liban pour déstabiliser le pays. Cette décision syrienne est intevenue, selon « Al Seyassah », après que « le Qatar, membre non-permanent du Conseil de sécurité, et la Russie, membre permanent, aient informé Assad de l’impossibilité de bloquer le projet de résolution portant sur la constitution du Tribunal international au Conseil de sécurité ». Assad a alors convoqué les responsables de ses services ainsi que les hauts officiers qui ont déjà servi au Liban et qui y gardent leurs réseaux, et leur a demandé de « passer à l’action. Il a également ordonné à Ramadan Challah, chef du Jihad islamique palestinien, qui se trouve dans un camp palestinien au Liban, de faire imploser le pays à partir des camps », conclut le quotidien.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Syrie
Le leader du Hezbollah critique l’opposition syrienne, soutient le régime - décembre 2011
Des documents d’état syriens prouvent qu’Assad a orchestré l’assaut du plateau du Golan, le Jour de la Nakba - juin 2011
Syrie : les troupes appuyées par des chars font 25 morts à Deraa - avril 2011
Bashar s’en va en guerre - octobre 2006
El-Assad rejette un dialogue direct avec Israël - novembre 2009
Le silence de la Syrie sur l’assassinat d’Amid Mughniyeh est révélateur - mars 2008
L’aviation isralienne aurait dtruit des positions militaires syro-iraniennes - septembre 2007
Assassinat de l’ex-Premier Ministre Libanais Harari. La vérité selon Detlev Mehlis : le régime syrien frappé au cœur. - octobre 2005
Liban : le Conseil de sécurité demande la mise en oeuvre « intégrale » de la résolution 1559 - mai 2006
Un haut responsable militaire israélien accuse Damas d’armer le Hezbollah - octobre 2008
Liban
La France annule son invitation au dialogue inter-libanais et Cousseran ne se rend pas Damas - juin 2007
Un convoi de l’ONU touch dans le camp de Nahr el-Bared : au moins un bless - mai 2007
Reuters renonce aux services d’un photographe pigiste libanais - août 2006
Les oubliés de la résolution 1701 - août 2006
Geagea accuse Nasrallah d’« usurper le pouvoir » - juillet 2011
Incidents à la frontière nord : quelles implications ? - août 2010
L’Iran a fourni au Hizballah une batterie de missiles Zelzal mis à niveau qui peuvent atteindre le réacteur nucléaire d’Israël à Dimona - août 2006
Israël rejette une escalade militaire avec le Liban - juillet 2009
Le premier ministre libanais, Fouad Siniora, est revenu sur une précédente déclaration concernant le bombardement israélien de Houla, dans le Liban-Sud. Il parle dorénavant d’un seul mort, plutôt que d’une quarantaine. - août 2006
Bush refuse tout retrait immédiat de l’armée israélienne du Liban - août 2006
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette