Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Yom Yeroushalayim boycott par les USA et l’Union Europenne

Yom Yeroushalayim boycott par les USA et l’Union Europenne

Claire Dana Picard - Arouts 7

dimanche 13 mai 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’Allemagne, qui assure en ce moment la prsidence tournante de l’Union europenne, a adress jeudi dernier, par la voie diplomatique, une lettre au ministre isralien des Affaires trangres et la Knesset. Elle a indiqu dans son message qu’aucun pays de l’Union europenne ne participerait aux festivits du parlement isralien marquant le quarantime anniversaire de la runification de Jrusalem.

Cette attitude a été adoptée après consultations entre les différents Etats du Vieux continent qui n’acceptent pas la souveraineté juive sur toute la ville et ne la considèrent pas non plus comme la capitale d’Israël. C’est dans le même esprit qu’ils refusent également d’y installer leur ambassade, considérant que la partie Est de la ville, reprise après la guerre des Six Jours en 1967, est un « territoire occupé ».

Les ambassadeurs ne seront donc pas présents, lundi, lors des débats organisés à la Knesset à l’occasion de cet anniversaire. Toutefois, les représentants de certains pays, qui ne partageraient pas les prises de position officielles de l’UE, envisageraient malgré tout d’ignorer les consignes et d’assister malgré tout aux cérémonies.

Mais l’Europe ne serait pas la seule à vouloir boycotter le quarantième anniversaire de la réunification de Jérusalem. L’ambassadeur américain, Richard Jones, aurait indiqué qu’il ne comptait pas non plus se rendre à la Knesset pour les cérémonies du Yom Yéroushalayim. Dans son entourage, on a indiqué que cet événement « ne figurait pas dans l’emploi du temps du diplomate ».

A l’ambassade d’Allemagne, on tente d’expliquer les positions adoptées par la Communauté européenne en soulignant qu’elle ne partage pas le point de vue d’Israël en ce qui concerne le statut de Jérusalem. Et d’ajouter : « Nous pensons que la question de l’avenir de Jérusalem doit être débattue dans le cadre des pourparlers entre Israël et les Palestiniens. L’Allemagne ne peut prendre part à des cérémonies officielles du gouvernement israélien si cela doit signifier qu’elle reconnaît les frontières actuelles de Jérusalem ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette