Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > Antisémitisme, Antijudaïsme, Antisionisme..

Antisémitisme, Antijudaïsme, Antisionisme..

Judith Braunstein

vendredi 12 décembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Tout est contenu dans ces 3 mots, de cette haine, cette mauvaise foi, cette inculture volontaire et involontaire, qui, une nouvelle fois se déversent sur le peuple juif, la terre d’Eretz Israël et notre Thorah. Mais cela nous ramène aussi à notre identité qui ne peut se départir de ses 3 composantes : La THorah, le peuple et la terre d’Israël.

.Face à cette réalité, je dirais - incontournable - il semble devenu de plus en plus inutile de discuter, de tenter de nous expliquer car, finalement cela tourne à un sentiment injuste de devoir nous justifier...d’Etre, d’avoir donner au monde les fondements des religions monothéistes, d’une certaine civilisation, d’un code moral...

Durant des années j’ai pensé qu’il fallait expliquer aux non-Juifs ce qu’étaient le sionisme - non une insulte ou un mot grossier mais simplement la définition du désir intense d’un peuple déraciné des millénaires durant, son intense nostalgie du retour sur sa terre. Sion c’est « juste » le nom d’une colline de Jérusalem...Pas de quoi être traumatisé !

Même la laïque que j’étais a toujours su que le judaïsme ne pouvait être dissocié de notre histoire et de l’Histoire. Pour comprendre et le faire comprendre j’ai donc plongé dans les livres et je suis devenue nettement moins ...laïque.

Aujourd’hui la mauvaise foi qui règne dans les mauvais articles des médias et discours politiques me font penser et crier cette fois : Assez - c’est assez - cela suffit - NOUS N’AVONS PAS A NOUS JUSTIFIER - NOUS DEVONS AGIR

  • expliquer à ceux des Juifs qui ne la connaissent pas leur Histoire plusieurs fois millénaires car il est impensable, invraisemblable, insupportable que des Juifs se renient, renient leur peuple leur patrie..oui leur patrie, même ceux qui n’ont pas fait leur Alya...car tant il est vrai que nous ne sommes français, russes, argentins, que sais-je que par les hasards de la diaspora...

Mais je ne veux plus rendre des comptes, je veux pouvoir porter mon étoile d’or, mon Haï, mes tables de la Loi, avec fierté sans entendre que c’est de la provocation...Provocation ? Cela serait de la provocation d’être - moi - d’être fière de mon identité, de mes parents, de mes ancêtres, de ma terre, de ma religion ?

Certains chanteaient « Ah si j’étais riche ..tralal etc.. » Moi je voudrais dire, crier, taper du poing sur la tabe une bonne fois et crier à la face du monde. Assez - Basta - MASPIK - Nous ne serons plus jamais vos boucs émissaires.

AUCUN pays n’a à donner de leçons à Israël. Aucun...et certainement pas d’anciens pays colonialistes à la nostalgie si active...Ni le gouvernement israëlien ni les Juifs du monde ne se permettent de dire aux gouvernements français, britanniques et autres..comment règler leurs problèmes avec les désirs d’indépendance de la Corse, des Basques, la guerre de religion entre catholiques et protestants en Irlande...nous ne convoquons pas des tribunaux internationaux à grand renfort de publicité nauséeuse pour vous juger.

Mettons les poins sur le - i - clairement. SI...la Palestine voit le jour, que cela soit clair...cela sera un cadeau - un don - pris sur notre terre encore rétrécie : MAIS nous vous avertissons que s’il vient à l’idée de ce nouveau pays arabe de nous déclarer la moindre guerre, nous la gagnerons, nous investirons toute cette Palestine, reprendrons tous ces terres de Judée-Samarie - qui porte notre nom, notre carte d’identité - et nous les annexerons une bonne fois pour toutes. Et que le monde vienne tener de nous en déloger, qu’il édicte une de ces fameuses résolutions...Mais je suis bien certaine que personne ne se risquera à déclancher une guerre contre Israël.

Mais soyons lucides. Nous reculons pour mieux « sauter » (sans mauvais jeu de mots )à vouloir obtenir l’approbation de tout à chacun. Nous ne l’obtiendrons jamais. On ne peut plaire à tout le monde. ce qui est vrai pour un individu l’est pour une nation. Alors soyons intègres vis-à-vis de nos valeurs car nous partons à la dérive et c’est la plus sale guerre car c’est notre âme qui est en jeu, notre identité.

Et nous ne pouvons la perdre car la moindre pierre de Jérusalem n’est pas à discuter. Cela serait renier plus de deux mille ans de prières, de poèmes, le combat sans relâche des Théodore hertzl, Haïm Weissmann, pour ne citer que les plus connus mais tant d’hommes, de femmes ont donné leur vie pour que nous aujourdh’ui puissions nous dire que...dans le pire des cas...il y a Israël...OUI MAIS si nous ne bougeons pas il risque de ne plus y avoir d’Israël et alors imaginez un instant le néant qui s’ouvrirait devant nous si cela arrivait sans que nous ne nous mobilisions, sortions de notre passivité.

Chalom à tous et l’an prochain à ...YERUSHALAIM


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette