Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > L’université de Leeds vient d’annuler une conférence sur l’antisémitisme dans (...)

L’université de Leeds vient d’annuler une conférence sur l’antisémitisme dans le monde musulman.

En Angleterre, la critique de l’islam devient malaisée

De notre correspondant à Londres Rémi Godeau | Le Figaro

samedi 17 mars 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

CENSURE ou excès de zèle ? Mercredi soir, Matthias Küntzel devait donner une conférence sur l’antisémitisme islamique à l’université de Leeds, au nord de l’Angleterre. Mais le professeur allemand n’a pas pu dire un mot. « Pour des raisons de sécurité », la direction de l’établissement a décidé d’annuler son exposé. Habitué à s’exprimer partout dans le monde, le chercheur de l’université hébraïque de Jérusalem n’a pas caché sa colère : « Rien de tel ne m’est jamais arrivé, c’est de la censure. »

Dans la patrie de la libre expression, l’accusation n’a pas été prise à la légère. « Notre décision n’a rien à voir avec la liberté universitaire, avec l’antisémitisme ou l’islamophobie, et ceux qui le prétendent cherchent à semer la discorde », a déclaré hier encore au Figaro Roger Gair, le secrétaire général de l’université. « Rien de tordu dans cette affaire », estime-t-il : il a été averti trop tard pour pouvoir mettre en place les mesures de sécurité nécessaires. La direction ajoute qu’un autre intervenant controversé - un des directeurs de l’ambassade d’Israël à Londres - a pu s’exprimer mardi malgré des protestations beaucoup plus vives que pour Matthias Küntzel. Une trentaine de personnes avaient été mobilisées afin d’éviter tout débordement.

Censure ou pas, l’affaire Küntzel est révélatrice des tensions régnant dans les universités britanniques. « Depuis des années déjà, les campus sont devenus des lieux de radicalisation : les groupes extrémistes savent qu’ils y trouvent des jeunes impressionnables », analyse Paul Wilkinson, professeur au centre d’études sur le terrorisme à l’université de Saint Andrews. Des organisations comme Hizb ut-Tahrir s’y livrent à de l’endoctrinement, d’autres recrutent pour le djihad. En novembre, un aumônier musulman a fait sensation en révélant l’infiltration par des islamistes radicaux de quatre universités, à Londres, Luton, Sheffield et Manchester.

Activisme sur les campus

La menace est prise au sérieux par les autorités. Les responsables des établissements d’éducation supérieure ont récemment reçu une directive sur le sujet. Riche en rappels législatifs, la note est censée les aider à contrer l’activisme islamiste sur les campus. Sorte de vade-mecum, elle répond à des questions concrètes : comment réagir à l’invitation d’un imam connu pour son soutien aux attaques terroristes ? Que faire face à des étudiants qui visionnent des images d’explosion sur Internet ? Peut-on interdire des tracts religieux ?, etc.

Dans ce contexte, les précautions de l’université de Leeds peuvent paraître légitimes. Intitulée « L’héritage de Hitler : l’antisémitisme islamique au Proche-Orient », la conférence de Matthias Küntzel s’est transformée en menace, dans un pays qui semble avoir perdu ses repères depuis les attentats du 7 juillet 2005. Interlocuteur privilégié du gouvernement, le Muslim Council of Britain boycotte toujours le jour de commémoration de l’Holocauste. Quant à l’avocat Ahmad Thomson, un temps conseiller de Downing Street, il a soutenu que Hitler était financé par des sionistes.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Lutte contre l’antisémitisme
Communiqué du Bureau national de Vigilance Contre l’Antisémitisme - mars 2008
Israël proteste contre les propos antisémites du « compositeur » grec Théodorakis - novembre 2003
Jugée pour une campagne de boycott anti-Israël - janvier 2010
Le BNVCA condamne l’intrusion de la propagande palestiniste au lycée poussant à l’acte antijuif. - octobre 2010
Enfants juifs en danger - mars 2004
Nouvelle agression à connotation antisémite en France - février 2006
Imposture médiatique et propagande « antisioniste » : une adaptation contemporaine de la légende du « crime rituel juif » - novembre 2007
Une baisse record de 58% de l’antisémitisme en 2016 : quels enseignements tirer du dernier rapport du SPCJ ? - septembre 2017
Etrange journée à Cannes : un film turc dénonçant Hitler et un réalisateur danois le louant ! - mai 2011
Les juifs voleurs d’organes, un mythe qui date du Moyen Age - octobre 2009
Lutte contre l’antisionisme et l’incitation à la haine
Quand le strotype s’appelle antismitisme. - août 2007
Un ancien du New York Times pris en flagrant délit de mensonge contre Israël - août 2015
Le HCR accusé d’antisémitisme passif ? - janvier 2008
« Les nouveaux visages, rouge et vert, de l’antisémitisme » - mars 2002
Israël obtient de YouTube le retrait de vidéos haineuses - octobre 2015
Les revendications des musulmans concernant Jérusalem, - octobre 2007
Les ONG sont coupables, pas la BBC - février 2009
Selon des historiens : les nazis planifiaient l’holocauste en Palestine avec des alliés Arabes - avril 2006
Saramago, « communiste hormonal » et toujours aussi anti-israélien - février 2010
Propagande anti-israélienne : Une soirée spéciale « Colons » sur Arte - septembre 2016
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette