Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Où se trouve Korayché ?

Où se trouve Korayché ?

Charles Etienne NEPHTALI

lundi 19 février 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dernièrement, pendant plusieurs jours, dans la bande de Gaza, des Arabes se sont entre-tués, certains disent même étripés. Il en fut certes question car il aurait été difficile qu’il en fût autrement. Mais que n’aurait-on pas dit, que n’aurait-on pas montré si les Israéliens avaient été impliqués dans ces affrontements ?

Car il convient de dire tout net ce qu’il en est et/ou ce qu’il en ressort. Il convient, par leur nom, d’appeler les choses. Il convient, comme il se dit couramment, d’appeler un chat un chat :

La « chance » pour les Arabes est que les Israéliens soient Juifs.

Si les Israéliens ne l’étaient pas (Juifs), la grande majorité du public ne saurait même pas où se déroulent les événements qui, pratiquement tous les jours depuis plus d’un demi-siècle, sont décrits, commentés et détaillés dans des dizaines sinon des centaines de milliers de lignes un peu partout dans le monde. Combien, à ce jour, de milliers de litres d’encre auront-ils été nécessaires pour cela ? En je ne mentionne pas la radio, la télévision et internet !!

Cana, vous savez naturellement où se trouve Cana ?

Non, je ne fais pas allusion au lieu du miracle où, d’après la tradition chrétienne, Jésus aurait, lors d’un mariage, changé l’eau en vin. Ni à Punta Cana où il est à la mode de passer des vacances exotiques « pas trop chères » !

Je fais allusion à Cana où, le 18 avril 1996, lors de l’opération « Raisins de la colère », un bombardement israélien fit de nombreuses victimes civiles dans un camp sous contrôle de la FINUL, camp près duquel s’étaient postés des terroristes du Hezbollah afin d’attaquer les militaires israéliens. On nous aura suffisamment abreuvés de témoignages et commentaires et montré photos et cartes de cette très regrettable affaire qui fit le tour du monde des semaines durant. L’ONU s’en empara.

Je fais allusion à Cana où, le 30 juillet 2006, lors d’affrontements entre Tsahal et le Hezbollah, le bombardement israélien d’un bâtiment dans lequel s’étaient postés des terroristes fit des victimes civiles dont le nombre fut très largement exagéré. On nous aura suffisamment abreuvés de témoignages et commentaires et montré photos et cartes de cette très regrettable affaire qui fit le tour du monde des semaines durant. L’ONU s’empara de l’affaire qui fit le tour du monde.

Djénine, vous savez naturellement où se trouve Djénine ? Cette localité dans laquelle Tsahal opéra à compter du 3 avril 2002 dans le cadre de l’opération « Bouclier défensif » faisant suite à l’attentat de Netanya du 27 mars, attentat au cours duquel 28 Israéliens furent assassinées et 140 blessés lors du Séder de Pessah. On nous aura suffisamment abreuvés de témoignages et commentaires et montré photos et cartes des semaines durant. L’ONU s’empara de l’affaire qui fit le tour du monde. Un quotidien du soir eut même le front de publier un dessin de son caricaturiste attitré comparant, quelle honte ! Djénine....à Varsovie.

Netzarim, vous savez naturellement où se trouve Netzarim ? On nous aura suffisamment abreuvés de témoignages et commentaires et montré photos et cartes de ce lieu-dit où, le 30 septembre 2000, un petit gamin arabe aurait « volontairement » été tué par des militaires israéliens. L’ONU s’empara de l’affaire de l’affaire qui fit le tour du monde. Une journaliste d’un poste périphérique eut même le front de comparer, quelle honte ! le gamin arabe......au gamin juif en casquette du Ghetto de Varsovie, gamin sur lequel un soldat allemand braque son arme.

Mais de Korayché, qui nous en aura parlé autant que de Cana, Djénine, Netzarim et autres ? Nous aura-t-on montré des photos et cartes ? Si éventuellement oui, ce ne fut que très furtivement, qu’une seule fois et non « en boucle » comme dans les cas précités ! L’ONU s’empara-t-elle de cette affaire ? Cette affaire fit-elle le tour du monde ? Pas à ma connaissance !

Je crois pouvoir affirmer sans trop de risques de me tromper que, dans ce qu’il faut bien appeler « le massacre de Korayché », le monde entier aurait su où se trouvait ce « camp d’entraînement de la garde présidentielle »......si une des parties avait été Tsahal, si une des parties avait été juive.

Alors oui, pendant de très longues minutes, différents « spécialistes et politologues » invités par des présentateurs larmoyants se seraient succédés sur toutes les chaînes, à l’ouverture des journaux télévisés, afin de nous expliquer, avec force détails, photos et cartes à l’appui, ce qui s’était « exactement passé ». Des images d’archives auraient été exhibées, des statistiques morbides auraient été établies, des témoins auraient été là, des blessés auraient fait des déclarations sur les « atrocités » dont ils auront été victimes, des médecins nous auraient expliqué telles ou telles choses, des envoyés spéciaux, toute affaire cessante, se seraient rendus sur place pour nous présenter des « directs », des « scoops » comme ils disent, un Ministre et des politiques auraient regretté, condamné, fustigé......

Sur la fréquence juive, le « billettiste moralisateur » y aurait été de ses pleurnicheries, de ses mises en garde, de ses certitudes......

Mais voilà, il faut se rendre à l’évidence, à Korayché, une des deux parties, et c’est heureux, n’étant pas juive, nous n’eûmes donc droit à rien.......ou à très peu !

Tant pis pour les victimes, elles resteront à jamais dans l’anonymat ! Tant pis pour les familles éplorées, nous ne les verrons pas sur nos écrans nous expliquant ce qui s’était passé ! Tant pis pour nous, nous ne saurons pas, ou très peu de monde saura, où se situe Korayché !

Oui, si un jour Tsahal opérait à Korayché, nul doute que nous ne mourrions pas idiots et que nous saurions, grâce aux commentaires, reportages, photos et cartes, où se trouve Korayché !!


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette