Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen

Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen

Numéro 313

jeudi 15 février 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le grand titre
1. Tension renouvelée entre le Hamas et le Fatah
Yediot Aharonot : A quelques jours du sommet entre Ehud Olmert Abou Maazen et Condoleeza Rice, il semble que l’on assiste à la première crise sérieuse entre le Hamas et le Fatah depuis la signature, la semaine dernière des accords de La Mecque et avant même que le gouvernement d’union national ne soit formé.

Le grand titre

1. Tension renouvelée entre le Hamas et le Fatah

Yediot Aharonot: A quelques jours du sommet entre Ehud Olmert Abou Maazen et Condoleeza Rice, il semble que l'on assiste à la première crise sérieuse entre le Hamas et le Fatah depuis la signature, la semaine dernière des accords de La Mecque et avant même que le gouvernement d'union national ne soit formé. Motif de cette crise: le Hamas exige des changements dans l'accord, en particulier dans la composition du gouvernement Aniyeh refuse de démissionner et de former le nouveau gouvernement d'union tant qu'Abou Maazen n'aura pas satisfait a trois conditions: d'abord que  le nouveau gouvernement reconnaisse toutes les décisions et lois votées par le gouvernement sortant du Hamas; ensuite qu'Abou Maazen entérine toutes les nominations de hauts fonctionnaires du Hamas dans les ministères et enfin que ce soit le Hamas qui détermine qui sera le ministre de l'Intérieur, qui sera chargé des forces de sécurité.  Face à  de telles exigences, Abou Maazen n'a pas caché sa colère: "Je refuse de modifier cet accord " a-t-il déclaré avant d'annoncer le report sine die du discours solennel qu'il devait prononcer. Coté palestinien, on explique  que le raïs palestinien aurait souhaité se rendre à ce sommet en ayant en poche l'acte d'investiture du nouveau gouvernement , ce qui parait , pour l'instant peu probable. Le Haaretz précise également que même les contacts entre Israéliens et Palestiniens en vue de la préparation du sommet du 19 février n'ont pas abouti. Les Palestiniens veulent d'emblée débattre du statut permanent des territoires ce qu'Ehud Olmert refuse. 

Haaretz: Parallèlement, les Etats-Unis et la Russie devraient  faire savoir aux Palestiniens que l'accord de La Mecque est pour eux, insuffisant. Un haut fonctionnaire américain a téléphoné hier à Abou Maazen pour lui indiquer que l'administration Bush ne coopèrera avec le gouvernement que s'il se soumet aux trois conditions posées par le Quartet: reconnaissance d'Israël et des accords signés et arrêt du terrorisme. 

 

 

2. Visite officielle d'Ehud Olmert en Turquie

Tous les quotidiens: Début hier d'une visite officielle de 24 heures du Premier Ministre israélien en Turquie. Ehud Olmert s'entretiendra aujourd'hui avec le Président Souliman Demirel, le Premier Ministre Tayyip Erdouan et le chef de la diplomatie Abdallah Gul. A l'ordre du jour de ces discussions: la menace nucléaire iranienne, le processus de paix avec les Palestiniens(et les travaux près du Mont du Temple), les relations bilatérales et le dossier syrien. Ankara tente depuis plusieurs années une médiation entre Damas et Jérusalem. Sans grand succès pour l'instant. Ehud Olmert devrait demander à ses interlocuteurs turcs d'intervenir auprès des Syriens pour qu'ils acceptent, comme geste de bonne volonté, le  rapatriement en Israël de la dépouille mortelle de l'espion légendaire Elie Cohen, pendu sur la place publique à Damas en 1965. Jusqu'à présent, les Syriens ont toujours systématiquement repoussé les requêtes israéliennes en ce sens.

Haaretz: A l'occasion de cette visite, le journal publie un intéressant  reportage sur la communauté juive d'Istanbul en insistant en particulier sur l'importance qu'elle accorde au ladino. Cette communauté est la seule au monde à posséder aujourd'hui encore un journal en ladino. On recense actuellement 23.000 juifs en Turquie qui est, presqu'à égalité avec l'Iran, la communauté juive la plus importante dans un pays musulman.

Haaretz(éditorial): Le Haaretz(en anglais) publie ce matin un éditorial signé par le Président du Congres Juif Européen, Pierre Besnainou. Dans cet éditorial, Pierre Besnainou insiste sur le rôle majeur que peut jouer la Turquie et son premier ministre Erdouan dans le monde musulman pour contrer les desseins funestes du Président Mahmoud Ahmedinedjad:

"Respectée par l’ensemble des pays musulmans, par les islamistes du Hamas comme par les Palestiniens modérés, la Turquie dispose en tant que partenaire solide des Etats-Unis et d’Israël, la légitimité de dialoguer avec tous les acteurs influents de la région. Ce positionnement doit faire de la Turquie, le leader régional naturel capable de se substituer à l’influence néfaste de l’Iran et de son Président haineux" écrit le Président du Congrès Juif Européen. Pierre Besnainou qui a récemment rencontré le Premier Ministre turc affirme que celui-ci partage cette approche, ce qui rend donc la visite d'Ehud Olmert en Turquie particulièrement importante.

 

3. Prise de fonction du chef d'état-major.

Tous les quotidiens: Le 19ème chef d'état-major de Tzahal, Gaby Ashkenazi a pris hier officiellement ces fonctions au cours de plusieurs cérémonies et il a déjà réuni l'état-major pour une prise de contact. Dans ses allocutions, le général Ashkenazi a insisté sur la nécessité de conserver une certaine stabilité au sein de Tzahal, de restaurer l'armée après la guerre et d'améliorer en particulier le niveau des entraînements. De son coté, le chef d'état-major sortant, Dan Haloutz a pris congés en exprimant à nouveau son amertume face au contexte qui l'a contraint à démissionner: "Cette tendance à vouloir couper des têtes est destructrice" a-t-il affirmé avant de rendre un hommage appuyé à Ariel Sharon pour sa contribution à l'état d'Israël".

Haaretz: Amir Oren commente le départ de Haloutz: "Le chef d'état-major sortant a prononcé, hier, son dernier discours de chef d'état-major et son premier discours de politicien qui prétend vouloir réparer les principaux maux de la société israélienne".

Haaretz: Amir Rappoport parle de Dan Haloutz en termes "d'espoir déçu": "Ses propos d'hier ont été émouvants. Mais ils ne changent rien au fait qu'après la guerre du Liban, il a perdu la confiance de ses officiers et que par conséquent, il n'avait pas d'autre alternative que de démissionner."

Maariv et le Yediot Aharonot offrent à leurs lecteurs, un poster officiel du chef d'état-major Gaby Ashkenazi.

 

D'autres titres en bref

Haaretz: On redoute au sein de la Police israélienne, la reprise des manifestations violentes sur le Mont du Temple à Jérusalem après quelques jours d'accalmie. C'est aujourd'hui que la Justice israélienne décidera si elle prolonge ou pas l'ordre interdisant au cheikh Raed Salah, chef de la branche radicale du mouvement islamique israélien, de s'approcher de la vielle ville. Hier lors d'une audience, Raed Salah a refusé de se faire aider par des avocats et a affirmé qu'il ne reconnaissait pas l'autorité de la justice israélienne. 

 

Haaretz: Selon des informations reçues à Jérusalem, le Président français Jacques Chirac veut réduire les pressions de son pays sur l'Iran et ce parce qu'il craint de telles pressions ne conduisent le Hizbollah à s'attaquer aux soldats français de la Finul. Selon des sources israéliennes, le Président français aurait même proposé de dépêcher à Téhéran un émissaire qui aurait eu pour mission de conclure un accord visant à protéger les soldats français stationnés au Liban. La  position du Président Chirac  fait l'objet de critiques en particulier au Quai d'Orsay où l'on prône une ligne plus ferme contre l'Iran

 

Yediot Aharonot: Le pape Benoit XVI s'est entretenu hier au Vatican avec les familles des soldats israéliens kidnappés au Liban, Eldad Reguev et Ehud Goldwasser. Le pape a promis à Karnit Goldwasser de tout faire pour obtenir la libération des deux soldats. Karnit Goldwasser a ensuite déclarée qu'elle savait que le pape avait déjà contacté le chef Fadlala, leader spirituel du Hizbollah pour lui demander de libérer les otages. Les proches des soldats ont également été reçus par le chef de la diplomatie italienne, Massima De Alma. Ce dernier leur a confié qu'il soulevait le cas de Reguev et Goldwasser à chacune de ses rencontres avec des homologues arabes.

 

Maariv(manchette): Selon toute vraisemblance, le Parti Shass devrait apporter son soutien à la candidature de Shimon Peres au poste de Président de l'Etat. Dans l'entourage du rav Ovadia Yossef, on admet que contrairement aux précédentes élections de 2000, le rav venir en aide à Shimon Peres pour le remercier du soutien apporté par Peres au Parti au cours des 20 dernières années. Cependant, dans l'entourage de Shimon Peres, on affirme ne pas avoir reçu de promesse officielle du parti Shass en ce sens.

 

Haaretz: Une trentaine d'intellectuels de gauche et d'anciens généraux ont signé hier une pétition  appelant le gouvernement à s'occuper de manière plus sérieuse des milliers de familles d'expulsés du Gouch Katif qui se trouvent dans une situation toujours très difficiles depuis leur départ forcé de leur maison, en août 2005, il y a exactement un an et demi. Parmi les signataires, les écrivains A.B. Yéochoua et David Grosman, et le général de réserve Ouzi Dayan.

 

Maariv: Le film israélien " Beaufort" a été très chaleureusement accueilli hier lors de sa projection dans le cadre du festival international du film de Berlin. Ce film de Yossi Sidar, relate l'histoire d'une unité de soldats d'élite israéliens stationnée dans le fortin du Beaufort au Sud Liban,  au cours des journées qui précèdent le retrait israélien de cette région en mai 2000. Dans la salle, se trouvaient des proches de soldats israéliens qui sont tombés dans ce fortin.

 

Maariv: Insolite: Le petit–fils du père de l'hébreu Moderne Eliezer Ben Yehouda, vit aux Etats-Unis depuis 40 ans et se consacre , comme son grand père à l'enseignement de la langue hébraïque… en Floride. Il s'appelle comme son grand-père Eliezer Ben Yehouda et occupe les fonctions de rabbin de Ponta Verde en Floride!


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette