Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Traduire Ahmadinejad en Justice

Traduire Ahmadinejad en Justice

Par David G. Littman | FrontPageMagazine.com, Adaptation française de Sentinelle 5767

samedi 10 février 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le 2ème Jour ‘ International Day Commémoration’ à la Mémoire des Victimes de l’Holocauste s’est tenu le 29 Janvier 2007 aux Nations Unies à New York et Genève, sur le thème : ‘Souvenir et Avenir’. Ce matin-là, un ‘Appel Urgent’ à traduire en justice le président iranien Mahmoud Ahmadinejad devant la Cour Criminelle de Justice nouvellement créée - et pour que l’Iran réponde devant le Conseil de Sécurité -a été adressé au Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki-moon, au Haut commissaire pour les Droits de l’Homme Louise Arbour, et au Président du Conseil des droits de l’Homme, l’Ambassadeur Luis Alfonso De Alba.

Cette initiative provenant de deux organisations non gouvernementales : Association pour l’Education Mondiale (AWE, en anglais Ndt) et l’Union mondiale pour le Judaïsme libéral 5WUPJ en anglais, Ndt) a été adressée par courriel aux 192 Etats membres de l’ONU à New York et à Genève.

Le 26 janvier, l’Assemblée Générale de l’ONU a adopté une résolution condamnant, sans réserve, toute négation de l’Holocauste. Il est important de noter qu’aucun des 56 membres of l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) n’ait figuré par la majorité des Etats parrains de cette résolution historique (A/61/L.53*). Cela pourrait rendre compte de l’adoption par ‘consensus’ (c.a.d. ‘sans un vote’ qui aurait indiqué quels Etats avaient voté ‘oui’ ou ‘non’, et lesquels s’étaient ‘abstenu’ ou étaient ‘absents’), de sorte que cette attitude honteuse n’a pas été ouvertement évidente à des personnes non initiées.

Mais le jour de la Commémoration de l’Holocauste au Palais des Nations, l’absence des représentants des Etats de l’OCI au sein du grand auditorium a été un symbole manifeste pour tous les présents. Heureusement, lors de cette occurrence hautement marquée d’émotion, l’orateur principal (l’ancien ministre canadien de la Justice et Professeur enseignant l’Holocauste Irwin Cotler), dans un discours très applaudi, a qualifié la « violation contre l’interdiction d’incitation directe et publique au génocide du président Ahmadinejad’ dans le contexte de la Convention sur le Génocide (...) comme de fait, une attaque contre la Charte même de l’ONU qui interdit une telle incitation et menace ».

Au moment où la publication d’un rapport par le Comité Consultatif sur la Prévention du Génocide est attendue pour bientôt, et alors que l’autorité du Conseiller spécial du Secrétaire Général pour la Prévention du Génocide l’a renouvelé, il serait approprié que les Etats membres de l’ONU agissent maintenant. Echouer à le faire serait de l’hypocrisie, et la trahison de la convention sur le Génocide de 1948 et de la Charte de l’ONU de 1945.

L’Appel conjoint de l’AWE et de la WUPJ, signé par ses représentants à l’ONU à Genève, est reproduit mot pour mot.


http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=26775


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette