Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-

Un général américain dit qu’il met en place la Garde d’Abbas

lundi 8 janvier 2007


Les Etats-Unis préparent les forces du Président palestinien, Mahmoud Abbas, mais ils ne les préparent pas pour une confrontation avec le Hamas, a déclaré le coordinateur américain de la sécurité entre Israel et les Palestiniens.

Dans sa première interview depuis qu’il a pris son poste en mars, le Lieutenant-Général Keith Dayton a déclaré au journal israélien, le Yedioth Ahronoth, que l’Iran aidait à armer et à financer le Hamas, et que les Etats-Unis voulaient empêcher « les forces modérées » d’être éliminées des territoires palestiniens.

« Nous sommes impliqués dans la préparation de la garde présidentielle, nous la formons, nous l’aidons à se constituer et nous leur donnons des idées. Nous ne formons pas les forces pour une confrontation avec le Hamas. » a déclaré Dayton dans l’interview publié vendredi.

Les Etats-Unis ont cherché à soutenir Abbas depuis le Hamas, qui est considéré comme une organisation « terroriste » par les Etats-Unis, Israel et l’Union Européenne, a battu le Fatah du président lors des élections de janvier.

« Le Hamas reçoit de l’argent et des armes d’Iran et probablement de la Syrie, et nous devons nous assurer que les forces modérées ne seront pas effacées. » dit Dayton.

Le Hamas construit ses propres forces et cherche à contrôler les services de sécurité, sous-entendant des perspectives d’une épreuve de force certaine entre les forces rivales.

Abbas a rencontré le premier ministre palestinien Ismail Haniyeh du Hamas jeudi pour discuter d’une possibilité de former un gouvernement d’unité, bien que les entretiens se soient embourbés en début de semaine.

Passages des frontières

Dayton a déclaré que la plupart de ses efforts étaient concentrés sur le passage des frontières entre la Bande de Gaza, Israel et l’Egypte.

« Nous avons de l’argent pour former la garde présidentielle afin qu’elle travaille au passage de Karni (entre Gaza et Israel), et le but est d’ouvrir les passages comme l’année dernière avec 400 camions qui entrent en Israel chaque jour ; » dit Dayton.

Israel a quitté Gaza l’année dernière après 38 ans, mais a fréquemment fermé le passage des frontières après l’enlèvement d’un soldat le 25 juin par des terroristes dont des membres du Hamas et le CPR

Washington espère que la garde prendra le contrôle de tous les passages des frontières, y compris ceux de Cisjordanie. Cela pourrait aider Abbas politiquement puisque les revenus commerciaux passeraient les checkpoints.

Les Etats-Unis soutiendraient également le fait de laisser entrer dans les territoires palestiniens environ 1.000 membres de la Brigade Bader, une force dominée par le Fatah basée en Jordanie, pour renforcer la garde d’Abbas.

« La décision devrait être prise par les gouvernements de Jordanie, d’Israel et des Palestiniens. Mais l’idée est logique militairement et politiquement. » ajoute Dayton.

Les États-Unis prévoient au début d’augmenter la force de 3.500 aujourd’hui à environ 4.700 membres. Mais les responsables palestiniens estiment que la force pourraient par la suite atteindre les 10.000 membres. Le programme des États-Unis inclut le financement de leur formation.

Le Hamas a augmenté sa « force exécutive » à 6.000 membres, qui selon leurs dires n’a pour but que d’améliorer la sécurité à Gaza.

Dans un signe d’engagement de Washington, la Maison Blanche a demandé à Dayton de rester dans la région encore un an.


Soumettez vos réactions

Rubriques

La revue des infos
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette