Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Une étude innocenterait Israël de l’accusation de crimes de guerre

Une étude innocenterait Israël de l’accusation de crimes de guerre

AP

mercredi 6 décembre 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le rapport montre des caches d’armes situées dans des centaines de maisons privées et des mosquées.
Un groupe de réflexion lié à Tsahal a compilé un épais dossier rassemblant des preuves accusant le Hezbollah d’utiliser des civils comme boucliers humains durant la guerre du Liban de cet été. Selon ses auteurs, cette étude peut servir à réfuter les accusations de crimes de guerre proférées à l’encontre d’Israël.

Amnesty International et des organisations de défense des droits de l’homme ont accusé Israël de délibéremment tirer sur des civils et d’utiliser des bombes à fragmentation sur des zones égales à celles d’un terrain de football.

L’étude a été préparée par une équipe dirigée par l’expert en renseignement militaire Reuven Ehrlich, Colonel de réserve qui préside maintenant le centre d’information sur le terrorisme et le renseignement.

« Je pense que l’étude pourrait offrir une réponse aux allégations des organisations de défense des droits de l’homme qui demandent pourquoi les forces de défense israéliennes ont opéré dans des zones civils » a dit Ehrlich.

L’armée de l’air et l’artillerie ont tué plus de 850 Libanais dont une majorité de civils durant un conflit de 34 jours. Des groupes de défense des droits de l’homme ont accusé Israël de crimes de guerre, bien qu’aucune plainte n’ait été déposée.

Le Hezbollah, qui a déclenché le conflit en capturant deux soldats de l’armée israélienne sur la frontière, a bombardé le Nord d’israël avec plus de 4000 roquettes durant un mois de guerre, tuant 39 civils et 120 soldats.

Israël a maintenu que ses attaques contre des cibles du Hezbollah dans des zones peuplées ne violaient pas la loi internationale puisque le Hezbollah opérait déliberemment au sein de zones peuplées de civils, faisant monter le bilan.

Les 300 pages du rapport obtenu par l’Associated Press avant sa publication renforcent ces propos. Dans ce rapport, des documents, des photos et des films vidéos. Selon le rapport le Hezbollah agissait à partir de zones peuplées afin de dissuader l’armée israélienne et de gagner l’avantage dans la guerre des media. Le rapport montre des caches d’armes situées dans des centaines de maisons privées et des mosquées, des membres du Hezbollah transportant des missiles à côté ou en suivant des ambulances et tirant des roquettes près des postes de l’ONU.

Il contient aussi des photos aériennes de ce qui est, selon les auteurs, les bases du Hezbollah et des arsenaux cachés au sein de zones peuplées de civils au sud de Beyrouth, au sud du Liban et dans la vallée de la Bikaa.

L’utilisation de boucliers humains a des conséquences au delà de la guerre du Liban car d’autres groupes au Proche Orient font la même chose a dit Ehrlich. « C’est un phénomène qui concerne la guerre d’Israël contre le Hezbollah au Liban et à Gaza. C’est une chose contre laquelle les Etats-Unis et autres combattants du terrorisme doivent lutter ».

Jusqu’ici aucune action légale n’a été entreprise contre Israël concernant la période de la guerre a dit Mark Reguev, le porte parole du ministère des Affaires étrangères. Mais les avocats du ministère ont préparé la défense des officiels du gouvernement ou d’officiers de l’armée qui risquent d’être inculpés.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette