Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Conseil de Sécurité de l’ONU demande aux parties au conflit du (...)

Le Conseil de Sécurité de l’ONU demande aux parties au conflit du Moyen-orient : de coopérer avec le Quartet (Quatuor...) dans la mise en œuvre de la « Feuille de Route »

Centre de nouvelles de l’ONU

jeudi 20 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Profondément préoccupé par la poursuite des évènements tragiques et violents au Moyen-Orient, le Conseil de sécurité a, le 17 Novembre 2003, adopté à l’unanimité la résolution 1515 (2003). 

Réaffirmant son attachement à la vision d’une région dans laquelle deux Etats, Israël et la Palestine, vivant côte à côté, à l’intérieur de frontières reconnues et sûres, le Conseil, dans cette résolution, a approuvé la Feuille de route axée sur les résultats en vue d’un règlement permanent du conflit israélo-palestinien prévoyant deux Etats. Les membres du Conseil ont également demandé aux parties de s’acquitter des obligations qui leur incombent en vertu de la Feuille de route, en coopérant avec le Quatuor.

La Feuille de route élaborée et approuvée au cours de l’été 2002 par le Quatuor (Etats-Unis, Fédération de Russie, Union européenne, Nations Unies) est axée sur les résultats et des objectifs, comporte des échéances, des dates-butoirs et des critères clairement énoncés permettant aux deux parties de progresser dans des domaines clefs. Il s’agit notamment d’enregistrer des avancées dans les domaines politique, sécuritaire, économique et humanitaire et d’établir des institutions. La Feuille de route doit aboutir à un règlement définitif et global du conflit israélo-palestinien d’ici à 2005.

Le Conseil avait également tenu une réunion d’information du 17 Novembre 2003 au cours de laquelle le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Kieran Prendergast, a averti les membres du Conseil des risques de l’immobilisme au Moyen-Orient, précisant que les parties seraient jugées sur leurs actions. 

  • Voir communiqué de presse CS/2584.

La situation au Moyen-orient, y compris la question palestinienne

Projet de résolution S/2003/1100

Le Conseil de sécurité,

Rappelant toutes ses résolutions antérieures pertinentes, notamment les résolutions 242 (1967), 338 (1973) et 1397 (2002), ainsi que les principes de Madrid,

Profondément préoccupé par la poursuite des événements tragiques et violents au Moyen-Orient,

Exigeant de nouveau la cessation immédiate de tous les actes de violence, y compris tous les actes de terrorisme et toutes provocations, incitations et destructions,

Se déclarant de nouveau attaché à la vision d’une région dans laquelle deux États, Israël et la Palestine, vivent côte à côte, à l’intérieur de frontières reconnues et sûres,

Soulignant la nécessité de parvenir à une paix complète, juste et durable au Moyen-Orient, y compris pour ce qui est des volets israélo-syrien et israélo-libanais,

Se félicitant des efforts diplomatiques déployés par le Quatuor international, et les encourageant,

1. Approuve la Feuille de route axée sur les résultats en vue d’un règlement permanent du conflit israélo-palestinien prévoyant deux États, établie par le Quatuor (S/2003/529) ;

2. Demande aux parties de s’acquitter des obligations qui leur incombent en vertu de la Feuille de route, en coopération avec le Quatuor, et de concrétiser la vision de deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité ;

3. Décide de rester saisi de la question.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette