Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Nouvel attentat meurtrier à Jérusalem à la veille de la Conférence dite de (...)

Nouvel attentat meurtrier à Jérusalem à la veille de la Conférence dite de paix de Paris : application du permis de tuer de l’ONU

Hélène Keller-Lind

dimanche 8 janvier 2017
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dans le conflit israélo-palestinien une certaine diplomatie a pour mantra : occupation et colonies sont les obstacles à la paix. Un mot est glissé sur la violence attribuée aux deux parties quand, en réalité, l’incitation au meurtre quotidienne de l’Autorité palestinienne et du Fatah constitue l’obstacle majeur. Arafat, puis Abbas et leurs gouvernements ont empoisonné l’esprit des Palestiniens leur enseignant que seul le « martyre », ou mort pour Allah, est de mise. La résolution onusienne 2334 vient de les conforter dans cette voie meurtrière. On le voit aujourd’hui encore à Jérusalem. Qu’en sera-t-il de la Conférence de Paris ?

Une vue panoramique, un camion fonce : application de l’incitation à tuer

Depuis la Promenade Armon Hanatziv à Jérusalem la vue panoramique est exceptionnelle : on voit la Vielle Ville, ses murailles, le mont Sion, le Mont du Temple, et la mosquée Al-Aqusa, construite sur ses ruines, la Cité de David, le mont des Oliviers et, à l’est, la Judée. Par temps clair on aperçoit la Mer Morte. Un lieu très fréquenté par les touristes, comme en ce 8 janvier 2017.

Un camion-bélier fonce sur un groupe de jeunes appelés israéliens qui vient de descendre d’un autocar. Bilan : quatre morts pour l’heure, un blessé dans un état critique, quatre blessés dans un état grave et dix dans un état léger. Le terroriste a été abattu.

Côté palestinien les festivités sont en préparation avec distribution de friandises dans les rues et cris de liesse. Les réseaux sociaux palestiniens et au-delà, ne seront pas en reste, comme pour les récents attentats par le feu. C’est que pour la population palestinienne les attaques terroristes sont de bonne guerre. Arafat, d’abord, puis Abbas aujourd’hui et leurs gouvernements lui inculquent depuis le plus jeune âge qu’Israël est un usurpateur qui leur a volé leurs terres, est peuplé de Juifs qui sont autant d’êtres vils, déshumanisés à longueur de temps, que ce soit dans les manuels scolaires, dans les émissions de télévision, y compris pour enfants, dans la glorification de mille et une manière des « martyrs » ou morts pour Allah, la plus haute distinction possible lui martèlent ses imams et muftis officiels, dans le versement de salaires aux terroristes emprisonnés, le salaire étant proportionnel à la gravité de l’attentat, si certains pays interviennent désormais pour que leurs dons à l’Autorité palestinienne ne financent pas ces salaires, la France est une exception.. 53438

Des dirigeants occidentaux feignent de ne pas voir l’incitation au meurtre officielle et quotidienne palestinienne

Des leaders occidentaux aveugles ou inconscients, voire pire, feignent de ne pas voir et condamnent Israël à tout bout de champ, notamment via les Nations unies. Le mantra : tout est « la faute à » occupation et ’colonies’. Comme avec la récente résolution du Conseil de sécurité 2334 faisant de Jérusalem une ville occupée. Le Fatah, parti de Mahmoud Abbas, s’empressant d’y voir un permis de tuer. Ou les résolutions de l’UNESCO, niant tout lien entre les Juifs et Jérusalem...

La France, dont le gouvernement est à bout se souffle, a mis sur pied une Conférence dite de paix dont le but est clair : faire condamner une fois de plus « l’occupation israélienne et ses ’colonies’, tout ce qui est au-delà des lignes de 1967 ». Avec, à la clef, une possible nouvelle résolution onusienne scélérate. Quelques jours à peine avant la fin du dernier mandat d’Obama, qui vient de lâcher honteusement Israël, au grand dam de la Chambre des représentants des États-Unis, qui a condamné cette résolution et la participation américaine et pour s’assurer du concours de l’Administration américaine actuelle dans cette entreprise...

Des dirigeants complices

Le 1er janvier 2017, Mohammed Shtayyeh, membre du Comité central de l’OLP et proche de Mahmoud Abbas, s’inscrivant dans la longue ligne de cette tactique palestinienne d’incitation à la violence, appelait à la « résistance populaire », code pour attentat terroriste...

Le 8 janvier au matin un habitant arabe de Jérusalem passait à l’acte...

Les dirigeants qui n’exigent pas que l’incitation à la violence multiforme palestinienne cesse et continuent à la financer, de fait, sont complices de ces attentats


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette