Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Fatah considère la résolution du Conseil de Sécurité renvoyant Israël (...)

Le Fatah considère la résolution du Conseil de Sécurité renvoyant Israël derrière les Lignes de 67 comme un permis de tuer

Hélène Keller-Lind

lundi 26 décembre 2016
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les messages postés sur la page officielle du Fatah de Mahmoud Abbas sont clairs comme l’est l’interprétation du parti du dirigeant de l’Autorité palestinienne : la résolution que vient d’adopter le Conseil de Sécurité selon laquelle Israël n’a rien à faire au-delà de la Ligne Verte est un permis de tuer. Ce que dit le Fatah en images et en remerciant nommément les quatorze pays ayant voté cette résolution. Seuls sont omis les États-Unis qui ont permis cette adoption en ne lui opposant pas un veto, ce qui est contraire à la politique américaine habituelle.

La Russie, l’Angola, l’Ukraine, le Japon, l’Espagne, l’Égypte, la Malaisie, le Venezuela, la Nouvelle Zélande, le Sénégal, l’Uruguay, la France, la Chine et la Grande-Bretagne sont nommément remerciés par le Fatah, parti de Mahmoud Abbas, également président sans mandat de l’Autorité palestinienne, dans un dessin publié sur la page officielle du Fatah au lendemain du vote très contesté d’une résolution du Conseil de Sécurité dont ils sont membres. Résolution qui, de fait, renvoie Israël en de ça des Lignes de 67, donnant donc satisfaction aux revendications palestiniennes sans qu’il y ait la moindre négociation avec Israël. Un diktat totalement inacceptable. D’autant plus que de telles frontières seraient indéfendables...

Manque à cette liste les États-Unis, quinzième membre du Conseil de Sécurité qui, de fait, a permis l’adoption de cette résolution en s’abstenant, et ne s’opposant pas par un veto, ce qui va contre la politique américaine habituelle. En toute logique ce pays aurait donc dû y figurer. À moins que le Fatah estime que cette abstention n’était pas suffisante...

Le dessin publié le 24 décembre 2016 représente un couteau recouvert du drapeau palestinien, ayant la forme de l’État hébreu qui poignarde le mot « colonies » écrit en bas. On y voit aussi une flaque de sang. La résolution étant donc comprise par le Fatah comme un permis de tuer...

Ce qui est d’autant plus clair que ce même dessin était publié sur cette page auparavant, avant le vote onusien, sans les remerciements ou la flaque de sang....Cette nouvelle incitation a donc pour parrains les pays cités ci-dessus. Ils seront complices des éventuels actes terroristes commis dans la foulée de ce vote.

Relevé par l’Observatoire et Institut de Recherche Palestinian Media Watch


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette