Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Elie Wiesel critique le pape pour sa prise de position contre le « mur (...)

Elie Wiesel critique le pape pour sa prise de position contre le « mur »

lundi 17 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Prix Nobel de la Paix Elie Wiesel a critiqué lundi le pape Jean Paul II pour avoir condamné dimanche, en les mettant sur le même plan, la construction d’un « mur » entre Israéliens et Palestiniens et les actes terroristes en Terre Sainte.

« Je m’attendais à autre chose de la part du leader spirituel d’une des plus grandes religions du monde », a déclaré l’écrivain et intellectuel juif dans une interview au Corriere della Sera.

M. Wiesel explique qu’il s’attendait à « une déclaration qui condamne la terreur et l’assassinat d’innocents, sans la mélanger à des considérations politiques, et surtout sans la comparer à une action d’autodéfense ».

Elie Wiesel, rescapé des camps de la mort nazis, affirme qu’il est « favorable à la construction de cette barrière ».

« A la différence du terrorisme, la séparation n’a causé la mort de personne et tout au plus, elle a sauvé beaucoup de vies », explique-t-il.

« C’est précisément son objectif. A Gaza, la barrière fonctionne et depuis qu’elle a été construite, il ne s’est pas produit une seule attaque suicide provenant de cette zone », ajoute l’écrivain.

« Tout le monde sait que la barrière est temporaire, que s’il y avait la paix entre Israéliens et Palestiniens, elle serait abattue en 24 heures », ajoute Elie Wiesel.

« Dans les dernières années, le pape s’est battu infatigablement pour combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes. Mais justement, un homme dans sa position, toujours attentif à peser ses mots, aurait dû faire plus attention et condamner spécifiquement le terrorisme ».

Dimanche, lors de la prière de l’Angelus, le pape avait affirmé que la construction d’un « mur » entre Israéliens et Palestiniens « était pour beaucoup un obstacle à la paix » et avait renouvelé « sa ferme condamnation pour toutes les actions terroristes commises ces derniers temps en Terre sainte ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette