Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Elie Wiesel critique le pape pour sa prise de position contre le « mur (...)

Elie Wiesel critique le pape pour sa prise de position contre le « mur »

lundi 17 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Prix Nobel de la Paix Elie Wiesel a critiqué lundi le pape Jean Paul II pour avoir condamné dimanche, en les mettant sur le même plan, la construction d’un « mur » entre Israéliens et Palestiniens et les actes terroristes en Terre Sainte.

« Je m’attendais à autre chose de la part du leader spirituel d’une des plus grandes religions du monde », a déclaré l’écrivain et intellectuel juif dans une interview au Corriere della Sera.

M. Wiesel explique qu’il s’attendait à « une déclaration qui condamne la terreur et l’assassinat d’innocents, sans la mélanger à des considérations politiques, et surtout sans la comparer à une action d’autodéfense ».

Elie Wiesel, rescapé des camps de la mort nazis, affirme qu’il est « favorable à la construction de cette barrière ».

« A la différence du terrorisme, la séparation n’a causé la mort de personne et tout au plus, elle a sauvé beaucoup de vies », explique-t-il.

« C’est précisément son objectif. A Gaza, la barrière fonctionne et depuis qu’elle a été construite, il ne s’est pas produit une seule attaque suicide provenant de cette zone », ajoute l’écrivain.

« Tout le monde sait que la barrière est temporaire, que s’il y avait la paix entre Israéliens et Palestiniens, elle serait abattue en 24 heures », ajoute Elie Wiesel.

« Dans les dernières années, le pape s’est battu infatigablement pour combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes. Mais justement, un homme dans sa position, toujours attentif à peser ses mots, aurait dû faire plus attention et condamner spécifiquement le terrorisme ».

Dimanche, lors de la prière de l’Angelus, le pape avait affirmé que la construction d’un « mur » entre Israéliens et Palestiniens « était pour beaucoup un obstacle à la paix » et avait renouvelé « sa ferme condamnation pour toutes les actions terroristes commises ces derniers temps en Terre sainte ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette