Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Mikis Theodorakis persiste et signe son antisémitisme

Mikis Theodorakis persiste et signe son antisémitisme

mercredi 12 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le site Internet du Yediot Aharonot a révélé que le compositeur grec Mikis Théodorakis a renouvelé ses déclarations antisémitistes. Il avait dans le passé accusé les Israéliens de chercher une solution finale contre les Palestiniens et comparé Bush à Hitler.

Les juifs sont la racine du mal

11 Novembre 2003

Il a déclaré en Israël : « Aujourd’hui, nous pouvons dire que ce petit peuple représente la racine du Mal. Il se croit très important et est très entêté ».

Théodorakis a ajouté que « le fait que le peuple grec soit un peuple moins agressif et plus calme provient du fait que nous avons plus d’histoire. Eux n’ont que Abraham et Jacob, qui sont des ombres, tandis que nous avons tout Périclès. Imaginez ce qui serait arrivé à la Grèce si nous étions agressifs comme les juifs ! Heureusement que nous ne sommes pas fanatiques comme eux ! »

Répression israélienne , Theodorakis proteste

http://www.mikis-theodorakis.net/palprotf.html

Athènes, 1.4.2002

Il est certain que le peuple d’Israël regrettera un jour d’avoir laissé Sharon l’entraîner vers une campagne de la honte qui ravive dans nos mémoires les crimes des nazis. Et il est en effet étonnant et inconcevable qu’un peuple comme les Israéliens qui a connu comme nul autre la férocité des nazis essaie maintenant d’imiter ceux-ci en faisant de même.

Israel prétend qu’il se trouve en état de défense. Comment est-il possible de comparer deux choses dissemblables ?

D’un côté, une armée moderne avec aviation de guerre, chars, hélicoptères, fusées, c’est-à-dire, avec des moyens illimités de destruction, et de l’autre une poignée de garçons et de filles qui sacrifient leurs vie en frappant - il est vrai - aveuglément… Qui, cependant, a poussé ces enfants à sacrifier leurs vie ? Cela personne parmi ceux qui sucent tous les jours le bonbon du terrorisme pour justifier leurs propres crimes ne l’a dit.

Ce bonbon du terrorisme est devenu un prétexte pour justifier une agression frontale contre les Palestiniens, avec comme objectif final, l’occupation militaire, l’extermination de ses leaders, le premier étant Arafat, l’enfermement dans des camps et des prisons de tous les protagonistes, la terreur contre la population civile qu’on commence à même priver d’eau.

Ils veulent transformer les territoires palestiniens en une immense camp militaire en réussissant ainsi leur solution finale. Finalement il semble que les ex-victimes - les Israéliens - soient de plus en plus fascinées par les méthodes de leurs anciens bourreaux, les nazis. Solution finale, celle-là, aux dépens des Juifs. Solution finale, celle-ci, aux dépens des Palestiniens. Il ne manque même pas le « détail » horrible de mettre des numéros ineffaçables sur les mains des prisonniers…

Et tout cela avec l’autorisation et le concours de la seule superpuissance et l’inaction coupable des autres. Qui se contentent - à commencer par le Conseil de sécurité de l’ONU - à exprimer des souhaits sans aucune répercussion. Où sont les Arabes, les Européens, les Russes, les Chinois ? Où sont les peuples ? Je ne sais pas, mais tous cela me rappelle la décennie 1930-1940. Cet engourdissement des gouvernements et des peuples d’aujourd’hui, nous savons très bien vers quelle catastrophe biblique il a conduit l’humanité….

Si nous laissons la Palestine toute seule à la merci des occupants actuels, nous laisserons la porte ouverte pour que demain y passent les forces les plus sombres que l’humanité ait connues jusqu’à présent.

Le Peuple grec, une fois de plus, se trouve tout entier du côté des victimes, les Palestiniens héroïques, et exige que la résolution de l’ONU soit respectée. Que l’armée israélienne se retire, que Arafat soit libéré et que les pourparlers de Paix commencent. C’est là le seul voie pour que les deux peuples soient libérés des affres de la guerre.

Déclaration sur l’Irak

http://www.mikis-theodorakis.net/irak2103-f.htm

Athènes, 21.3.2003

En cet instant je vois, comme le monde entier, la destruction biblique de Bagdad.

Dans les flammes qui embrasent la ville martyre, je vois annihilé dans mon for intérieur l’image des USA comme pays civilisé.

Je vois Bush côte à côte avec Gengis Khan, Attila et Hitler.

Je considère les responsables américains comme des assassins détestables, impitoyables et lâches de populations entières...

A partir de maintenant et pour toujours, je considérerai comme ennemis ceux qui, pour quelque raison que ce soit, ont des relations avec ces barbares.

Que la haine des gens simples du monde entier s’élève comme une énorme vague et les submerge de honte.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette