Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Quand la marche de la Gendarmerie Nationale algérienne appelle au massacre (...)

Quand la marche de la Gendarmerie Nationale algérienne appelle au massacre des Juifs

Hélène Keller-Lind

mardi 22 décembre 2015
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La vigoureuse chanson de marche de la Gendarmerie Nationale algérienne contient des mots clefs : “martyrs, Prophète Mahomet, Arabes, Allah, Algérie libre, musulmane”, mais aussi curieusement dans une Algérie sans Juifs, “tuer, massacrer, écorcher les Juifs” ! Alors que Bernard Cazeneuve soulignait il y a un an qu’il y a “en Algérie... une formation de très, très haut niveau de cadres de la police et de la gendarmerie...”. Rappelons qu’existe entre l’Algérie et la France une coopération au niveau sécuritaire ou une formation d’imams qui vont prêcher dans des mosquées françaises...

Le 1er novembre 2015, à l’occasion du Jour de la Révolution était postée sur Internet une vidéo mettant en scène des gendarmes de la Gendarmerie Nationale algérienne. MEMRI qui l’a traduite précise qu’on ignore quand elle a été tournée. Défilant d’un air martial ces gendarmes chantent à pleins poumons les martyrs, le Prophète Mahomet, les Arabes, Allah et une Algérie libre et musulmane à jamais. Rien de bien surprenant...Mais, étonnamment car ce pays est pratiquement Judenrein, la plupart des Juifs, devenus français lors de la colonisation, ayant fui lors de la guerre d’indépendance de ce pays, notamment après des assassinats antisémites, d’autres paroles sont entonnées. Enjoignant les troupes de “tuer les Juifs, les massacrer, les écorcher”...

Pourtant, il y a tout juste un an, lors de la rencontre à Alger entre le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue algérien étaient évoquées « la coopération entre les services de police et de gendarmerie, la sécurité civile, la formation de cadres de haut niveau de l’administration algérienne, des collectivités locales, de l’encadrement en général », soit « 135 actions de coopération dans ces domaines ». Le ministre français estimant cependant que « nous sommes moins dans la coopération que dans l’échange parce qu’il y a en Algérie des cadres de police et de gendarmerie qui ont acquis une formation de très, très haut niveau ». C’est donc pour lui « un échange d’expériences »...

À la même époque, rapportait le quotidien algérien L’Expression, “Paris et Alger ont signé... une convention pour que des imams algériens envoyés en France puissent être formés « en harmonie avec les exigences de la République » française, a annoncé le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve à Alger.
« Il est important qu’il y ait des imams formés en harmonie avec les exigences de la République, qui permettent de lutter contre (l)e dévoiement, (l’)abaissement » de l’islam, a estimé M. Cazeneuve en conférence de presse, faisant référence à des « actes terroristes abjects et barbares (qui) n’ont rien à voir avec la religion musulmane ».
Autre précision apportée par le quotidien : “En France, pays à forte tradition laïque qui compte quelque 2.000 lieux de culte musulman, une centaine d’imams sont affiliés à la Grande mosquée de Paris (GMP), financée par l’Algérie et une des composantes du Conseil français du culte musulman. La convention porte aussi sur la réhabilitation de la GMP et de l’institut El Ghazali de formation des imams qui en dépend. En Algérie, Mohamed Aïssa - ministre des Affaires religieuses - s’est déjà engagé à revoir la formation des imams pour « immuniser » définitivement son pays, qui compte 17.000 mosquées, contre l’intégrisme religieux qui a conduit à une guerre civile meurtrière dans les années 90”.

Lutter contre l’islamisme, voilà qui est bien, mais chanter la violence antisémite ?


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Lutte contre l’antisionisme et l’incitation à la haine
Antisemitisme violent non dissimulé par les activistes BDS lors de la visite de Netanyahou à Londres - septembre 2015
Israël doit accepter les critiques constructives et se battre contre le reste - février 2010
Défense de toucher à Arthur - février 2009
J’en ai marre. - février 2006
Scandale à l’opéra : Moise était un terroriste - août 2011
État des lieux - septembre 2005
Ngationnisme et antisionnisme : rcurrences et convergences des discours du rejet - mai 2009
A Gaza, France Inter et des « humanitaires » font cause commune contre Israël - juillet 2019
Boycott d’Israël : de l’ONU à nos rues en passant par l’Unesco - décembre 2008
Quand la marche de la Gendarmerie Nationale algérienne appelle au massacre des Juifs - décembre 2015
Keller-Lind Hélène
Benyamin Netanyahou réaffirme que reconnaître Israël en tant qu’Etat juif est au cœur de la paix entre Israël et les Palestiniens. Pierre-André Taguieff explique pourquoi tant de monde reste sourd à cette évidence - juillet 2011
Iran, Rencontre de Bagdad : le régime des mollahs, qui doit rire sous cape, continue à gagner du temps - mai 2012
Facebook, la promotion du terrorisme par le Fatah de Mahmoud Abbas : revirement et complicité - mars 2017
L’Iran avertit « le régime sioniste » que la moindre action contre Téhéran signifiera sa fin - juin 2012
Benyamin Netanyahou opéré d’une hernie, le conseil ministériel repoussé mais la réunion du comité chargé d’examiner le dossier des prisonniers à relâcher maintenue - août 2013
Abbas joue au dirigeant fiable à Paris tandis que sa télévision enseigne que Juifs et Chrétiens sont « inférieurs » et « méprisés » - juin 2012
L’ancien ambassadeur tunisien Mezri Haddad veut faire du procès que lui intente une vedette d’Al-Jazeera à Paris le 19 juin « celui de l’antisémitisme islamiste » - juin 2013
Affaire Al-Dura : « le reportage a été monté et narré de manière à créer l’impression mensongère que les allégations qui y étaient faites étaient étayées » - mai 2013
Comment un accord qui serait « parfait » entre Hamas et Fatah pourrait-il être gage de paix ? - avril 2011
Le scandale de la participation française à une « flottille » qui n’a rien d’humanitaire : des députés en appellent au Président et au gouvernement - juillet 2011

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette