Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La clôture de séparation va inclure un large secteur à l’est de (...)

La clôture de séparation va inclure un large secteur à l’est de Jérusalem

Par Amos Harel, Correspondant d’Haaretz - traduction Desinfos

lundi 10 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’itinéraire de la clôture de séparation à l’est de Jérusalem inclura un large territoire pierreux s’étendant de la Route Alon et au falaises de Wadi Kelt, selon un plan préparé par l’établissement de défense.

En plus de la ville de la Rive Occidentale de Ma’aleh Adumim, la barrière englobera le secteur industriel de Mishor Adumim, l’implantation de Kfar Adumin et des villages palestiniens comme Hizmeh et Anata.

Quand le gouvernement a approuvé l’itinéraire de la clôture de séparation le 1 octobre, il n’a pas inclus de planification pour le secteur à l’est de Jérusalem. Jusqu’ici, la construction de la barrière a commencé dans les faubourgs du sud et du nord de la capitale. L’itinéraire de la barrière avait projeté d’encercler Jérusalem au nord, a été révisé plusieurs fois. Le dernier plan appelle à un itinéraire « minimaliste » qui laisse le village d’A-Ram à l’est de la barrière.

Selon le plan actuel, qui peut toujours être soumis à révision, la barrière s’approchera de A-Ram, près de l’aéroport Atarot et le camp de Qalandiyah. Cela tournera alors à l’est, englobant l’implantation de Geva Binyamin (Adam) et continuera vers les falaises de Wadi Kelt et la route Alon. (Aucune barrière sera nécessaire le long des falaises de Wadi Kelt, qui constituent une barrière naturelle.)

À la jonction du « Bon Samaritain », la barrière tournera vers le sud-ouest, circulant autour de Ma’aleh Adumim et en jonction avec la barrière existante au nord et à l’est d’Abu Dis et Azzariyeh. (La plupart des résidants de ces deux communautés ne seront pas inclus dans les limites de la barrière.) la barrière sera intégrée dans le plan d’E-1 approuvé par le gouvernement Netanyahu vers la fin de son terme en 1999. Le plan d’E-1 a énormément étendu la juridiction territoriale de Ma’aleh Adumim. Quoiqu’il y en soit, relativement peu de Palestiniens vivent dans ce secteur - à l’exception des tribus de Bédouin Jahalin près de Ma’aleh Adumim - c’est une grande étendue semblable dans la taille « du doigt » projeté dans la région d’Ariel, au nord dans la Rive Occidentale.

Si le plan actuel pour la barrière de Jérusalem est approuvé par le gouvernement, il fera probablement face à l’opposition de l’administration américaine. Il y a aussi quelque désaccord parmi des officiels de la défense. Quelques officiers de la Défense discutent du peu de justification pour l’inclusion de tant de territoire à l’ouest de la barrière. Le commissaire de Police Shlomo Aharonishki favorise aussi un itinéraire pour la barrière plus modeste, tandis que le commandant de la police de Jérusalem, Mickey Levy, voudraient voir une barrière fournissant une zone tampon aussi large que possible pour la ville.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette