Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Israéliens et Palestiniens se reparlent

Israéliens et Palestiniens se reparlent

Par Léonard Vincent - LCI

lundi 3 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Des rencontres entre de hauts responsables de chaque partie ont préparé le terrain à un futur sommet annoncé entre Ariel Sharon et Ahmed Qoreï.

Alors que les éditorialistes du monde entier enterrent la « feuille de route », Israéliens et Palestiniens renouent graduellement le dialogue. Un membre de la délégation israélienne en visite officielle à Moscou a même laissé entendre lundi qu’une rencontre entre les deux Premiers ministres Ariel Sharon et Ahmed Qoreï pourrait avoir lieu dans la semaine, éclairant du coup les manœuvres diplomatiques de ces derniers jours.

Car deux rencontres de haut niveau ont servi de prémices à ce futur sommet que Qoreï, habitué à la diplomatie, veut pragmatique et non « symbolique ». On apprenait lundi que, dans un premier temps, le ministre israélien de la Défense, Shaoul Mofaz, avait récemment rencontré le ministre palestinien des Finances, Salam Fayad, afin d’évaluer les chances de renouer, sinon un dialogue, du moins des échanges politiques bilatéraux. Puis, dimanche soir, c’était le tour du chef du Shin Beth, Avi Dichter, de rencontrer l’ancien chef de la Sécurité préventive en Cisjordanie, Jibril Rajoub, aujourd’hui placé par le président Arafat à la direction du Conseil de sécurité nationale, afin d’explorer les voies vers un accord de coopération sécuritaire.

Or, avant tout, la formation d’un gouvernement palestinien de plein droit est la clé de toute reprise de pourparlers. Ahmed Qoreï doit donc proposer à sa repésentation nationale une équipe complète, son mandat à la tête d’un cabinet restreint expirant mardi à minuit. Mardi, il s’est d’ailleurs déplacé à Ramallah, afin de discuter des dernières attributions avec le président Yasser Arafat et le Conseil de sécurité nationale.

Un cessez-le-feu est possible

Paralèllement à ses contacts avec Israël, Ahmed Qoreï entend négocier avec la direction du Hamas, de manière à concilier les points de vue sur l’implémentation de la « feuille de route ». La semaine dernière, il avait fait état de « signes positifs », tandis que les cadres de l’organisation armée de Cheikh Yassine envisageaient publiquement plusieurs options de cessez-le-feu.

La laborieuse installation d’Ahmed Qoreï au pouvoir semble désormais trouver un écho, fut-il réservé, côte isralien. Après le rassemblement monstre de samedi à Tel-Aviv commémorant la mémoire d’Yitzhak Rabin, après le discours du travailliste Shimon Peres louant Ahmed Qoreï et affirmant qu’Israéliens et Palestiniens « ont beaucoup de choses à se dire », après les critiques publiques du bouclage des territoires autonomes par le chef d’état-major de l’armée, Ariel Sharon se devait de réagir. En voyage en Russie afin de tenter d’amener Vladimir Poutine à se rallier davantage à ses vues sur la « feuille de route », il s’est dit « prêt à des concessions » dans son dialogue avec les Palestiniens, « sauf sur la sécurité ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette