Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas et son Premier Ministre (...)

Le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas et son Premier Ministre Haniyeh n’ont pas réussi à résoudre l’impasse, ils doivent se rencontrer dimanche

dimanche 7 mai 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier Hamas Ismaïl Haniyeh ont discuté samedi soir des moyens de sortir de la crise financière et permettre une arrivée rapide de fonds dans les territoires palestiniens, a affirmé Haniyeh.

« Nous avons l’argent mais le problème est comment faire entrer cet argent » dans les territoires palestiniens, a indiqué le Premier ministre lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre à Gaza avec Abbas.

Acheminer les fonds est de « la responsabilité de tout le monde, pas seulement du gouvernement. C’est la responsabilité du président Abbas, du secteur privé, des banques, du fonds d’Investissement palestinien », a poursuivi Haninyeh, accusant les Etats-Unis et Israël d’être à l’origine de la crise. « Il est regrettable que les fonds ne soient pas arrivés. Nous sommes en discussion pour voir comment les faire parvenir », a de son côté dit le porte-parole d’Abbas, Nabil Abou Roudeina.

L’Union européenne, principal donateur des Palestiniens avec 500 millions d’euros par an, a suspendu à l’instar des Etats-Unis ses aides financières après l’entrée en fonction en mars du gouvernement Hamas, laissant l’Autorité palestinienne au bord de la banqueroute. Ses quelque 160.000 fonctionnaires, dont les salaires s’èlevent à plus de 120 millions de dollars mensuels, n’ont pas été payés en mars et en avril.

« Le but de cette politique de suspension des aides est clair : pousser le gouvernement à faire des concessions politiques et à abandonner ses principes et ses droits auxquels il est attaché », a réaffirmé le Premier ministre.

Haniyeh a également reconnu qu’il existait des différends politiques entre le gouvernement et le président de l’Autorité palestinienne mais a promis que les discussions se poursuivraient pour tenter de les aplanir. « Il y a des questions qui continuent de poser problème, qui ont besoin d’être plus amplement discutées. Nous nous sommes mis d’accord pour former un comité composé de plusieurs ministres du gouvernement et des responsables nommés » par Mahmoud Abbas, a-t-il dit.

Selon lui, ce comité se réunira dimanche. Le même jour, le Premier ministre et Abbas doivent à nouveau se rencontrer, a-t-il encore. Le gouvernement du Hamas a accusé à plusieurs reprises Abbas de vouloir le faire échouer dans sa tâche en lui retirant des compétences, notamment en matière de sécurité et de frontières.

« Nous nous sommes mis d’accord pour protéger l’unité nationale et réduire les tensions car le problème des Palestiniens réside à l’extérieur », a insisté Haniyeh, en référence à Israël. Roudeina a pour sa part assuré que Mahmoud Abbas « n’agresserait jamais le gouvernement ». « Il lui a donné tous les pouvoirs », a-t-il poursuivi.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette