Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Une délégation du Hamas est arrivée hier au Téhéran où elle a été reçue par (...)

Une délégation du Hamas est arrivée hier au Téhéran où elle a été reçue par l’ayatollah Ali Khamenei, et par le Président Mahmoud Ahmedinejad.

service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 21 février 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Cette délégation, écrit le quotidien Maariv, dirigée par Khaled Mashal, chef du bureau politique du Hamas, poursuit ainsi sa tournée des pays arabes et musulmans. Ces rencontres ont notamment pour but d’obtenir un soutien financier si d’autres pays cessent de financer l’Autorité palestinienne.

L’ayatollah Khamenei a félicité le Hamas pour sa victoire et le peuple palestinien pour son choix. Il a en outre appelé les Palestiniens à poursuivre leur lutte contre Israël. Le Président Ahmedinejad a, lui, déclaré : « Ne vous souciez pas des questions financières, si vous oeuvrez pour Dieu, il prendra soin de vous. »

Malgré les sanctions prises par le gouvernement israélien contre l’Autorité palestinienne, Israël continue à collaborer avec les Palestiniens dans le domaine de la sécurité. Selon le Haaretz, sur le terrain, les officiers israéliens demeurent en contact avec leurs homologues palestiniens. « C’est un dilemme auquel nous devons faire face en permanence », a déclaré un responsable militaire israélien, « mais, sur le terrain, la vie continue. Même si les généraux israéliens ne rencontrent plus leurs homologues, si des forces israéliennes pénètrent dans Naplouse, nous en informerons les Palestiniens pour ne pas tirer sur des policiers palestiniens en armes ».

Formation du nouveau gouvernement palestinien

Le Président palestinien Mahmoud Abbas devrait aujourd’hui confier officiellement la tâche de former le nouveau gouvernement à Ismaïl Haniyé, la tête de liste du Hamas aux dernières legislatives. Selon le Yediot Aharonot, le Hamas voudrait former un gouvernement d’union nationale avec le Fatah et des rencontres à ce sujet devraient débuter aujourd’hui dans la bande de Gaza.

Des responsables du Hamas ont toutefois souligné que l’organisation entendait conserver les portefeuilles de la Sécurité intérieure, des Affaires étrangères et des Finances. Peu avant sa rencontre avec Ismaïl Haniyé, écrit le Haaretz, le Président Abbas a déclaré que le Fatah n’avait pas pris de décision définitive quant à sa participation à un gouvernement dirigé par le Hamas et pourrait, sous certaines conditions, se joindre à un tel gouvernement. Des propos qui vont à l’encontre des déclaration faites jusqu’à présent par les dirigeants du Fatah.

Le Hamas a, de son côté, entamé des négociations avec d’autres mouvements palestiniens. Le Maariv rapporte qu’au terme d’une réunion entre les dirigeants de l’organisation et une délégation du Front populaire de Libération de la Palestine, les militants du FPLP se sont déclarés prêts à se joindre au Hamas s’ils parviennent à un accord sur les orientations du nouveau gouvernement. Le Jihad islamique, en revanche a annoncé qu’il ne participerait pas au prochain gouvernement mais le soutiendrait.

Selon le Maariv, le Hamas prévoit le licenciement de plus de 40 000 fonctionnaires, soit plus d’un tiers des salariés de l’Autorité palestinienne. Des responsables israéliens des renseignements estiment que la plupart des fonctionnaires qui seront renvoyés sont des membres du Fatah qui avaient été nommés dans la fonction publique grâce à leurs sympathies politiques. Certains occuperaient même des emplois fictifs, percevraient un salaire de l’Autorité palestinienne tout en poursuivant leurs activités au sein du parti. Devraient être écartés aussi les hauts fonctionnaires, directeurs de cabinets et de départements des différents ministères, qui seront remplacés par des proches du nouveau pouvoir. Ces mesures annoncés, poursuit le Maariv, inquiètent les fonctionnaires membres du Fatah et certains pourraient s’opposer par la force à leur licenciement.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette