Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le 14 juillet 2014, 69 camions livrent des marchandises et 111 tonnes de (...)

Le 14 juillet 2014, 69 camions livrent des marchandises et 111 tonnes de gaz à Gaza depuis Israël où de petits Gazaouis continuent à être soignés

Hélène Keller-Lind

lundi 14 juillet 2014
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Alors que des hordes antisémites attaquent des synagogues à Paris ou en Île-de-France sous couvert d’une prétendue solidarité avec les Palestiniens, ignorant totalement la réalité du conflit initié par le Hamas terroriste, Israël continue à faire entrer dans la Bande de Gaza des tonnes de marchandises et de gaz par le passage de Kerem Shalom. Tandis que des personnes entrent ou sortent de Gaza par le passage Erez. Parmi elles de petits patients souffrant de maladies cardio-vasculaires graves ne pouvant être traitées à Gaza mais qui le seront au Centre médical Wolfson, près de Tel Aviv, grâce à une organisation caritative israélienne.

L’écœurement.L’écœurement devant ces images abjectes de hordes vomissant leur haine dans les rues de Paris et attaquant des lieux de culte juifs où priaient des fidèles.

« Le Consistoire dénonce l’instrumentalisation systématique du conflit au Moyen-Orient par des groupes organisés et des soutiens aux mouvements terroristes djihadistes, dont le seul objectif est de perpétrer des actes de violence contre des juifs français partout en France ».

« Ces débordements ne sont pas tolérables, » estime le CRIF qui « demande aux autorités françaises un très important renforcement de la sécurité des lieux communautaires, l’interdiction des manifestations, de rassemblements ostensiblement violents et radicaux qui représentent un trouble à l’ordre public, dont notamment celui qui doit avoir lieusamedi prochain à Paris ». Il demande aussi « la dissolution des groupes qui ont appelé à l’agression de juifs et une sévérité exemplaire envers les auteurs des exactions commises ». Soulignant que « des mesures fortes et exemplaires doivent être prises dans les plus brefs délais pour mettre fin à cette sauvagerie antisémite ».

Quant à la B’nai B,rith France, elle évoque « la lâche attaque menée contre la synagogue de la rue de la Roquette par une centaine de jeunes arborant les couleurs du Hamas et de la Palestine, aux cris de ’mort aux Juifs’...l’attaque semblait parfaitement organisée...repoussée par les CRS dépêchés sur place ». Et souligne qu’elle « intervient à la suite d’une série d’autres actes violents à l’égard de la communauté juive ces jours derniers. Elle démontre que la violence antisémite atteint un nouveau palier, celui de la violence en bande organisée... »

Le Premier ministre, Manuel Valls, a condamné fermement. Les Préfets des Alpes Maritimes et du Nord interdisent la tenue de telles manifestations le jour de la Fête nationale. Entre autres réactions salutaires.

Que connaissent-ils de la réalité de la situation ?

Manifestations qualifiées à tort par beaucoup de « pro-palestiniennes » car elles sont avant tout anti-israéliennes et antisémites, on l’a vu. Car que connaissent réellement de la situation au Proche-Orient la plupart de ces manifestants abreuvés au quotidien de désinformation. Savent-ils qu’Israël est en état de légitime défense et réplique dans des frappes ciblées aux roquettes lancées à l’aveuglette ou délibérément sur les populations israéliennes – ce qui constitue un crime de guerre-. Par centaines. Savent-ils que le Hamas, mouvement terroriste, utilise cyniquement les Gazaouis comme boucliers humains pour gagner la bataille de l’opinion publique et est donc responsable de chaque mort, de chaque blessé, de chaque destruction, des deux côtés.

Savent-ils enfin qu’Israël attaqué poursuit malgré tout ses livraisons de biens de première nécessité à Gaza, en les faisant transiter par tonnes par le passage Kerem Shalom . Ou que des personnes entrent et sortent de la Bande de Gaza par le passage d’Erez.

Parmi eux des patients ne pouvant être soignés dans les hôpitaux de Gaza qui n’ont pas les compétences nécessaires. Ce qui inclut de petits enfants de moins de 5 ans souffrant de pathologies cardio-vasculaires graves. Ils sont reçus, actuellement aussi, au Centre médical Wolfson, près de Tel Aviv grâce à l’organisation caritative israélienne Save a Child’s Heart-* Sauver le Coeur d’un Enfant-. Ils sont reçus et soignés avec humanité et expertise. Y compris par du personnel médical vivant aujourd’hui sous les tirs des roquettes....


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette