Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > La mollahcratie iranienne est une menace mortelle

La mollahcratie iranienne est une menace mortelle

Frank J. Gaffney, Jr.- Jewish World Review - Adaptation française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC

lundi 23 janvier 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Soudain, le programme nucléaire iranien occupe toute l’information. Il semble proche du point où un matériel de niveau armements, si ce ne sont pas vraiment des armes atomiques ou nucléaires, sera entre les mains de l’un des régimes les plus dangereux de la planète. Etant donnée l’amplitude du danger ainsi posé, il est incroyable que la réponse mondiale jusqu’à présent semble confinée à un essorage manuel rhétorique et à des manœuvres diplomatiques.

Pour en être sûr, le Président Bush et sa collègue allemande récemment installée ont consacré la plus grande partie de leur récent sommet à cette question. Leur entente en la matière ouvrira bien sûr la voie à un renvoi au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Malheureusement, il semble probable qu’il y sera soumis à une fête de la parlotte sans fin. Après tout, des sanctions économiques contre l’Iran - la pire punition que la majorité des diplomates puissent imaginer - sera sûrement bloquée par la menace de vetos des amis de l’Iran à Moscou et Pékin. Quoiqu’il advienne, les officiels américains sont bien en peine de dire qu’une action militaire n’est pas envisagée, au moins pour le présent.

On peut seulement en conclure que réponse molle à la perspective d’un Iran islamo-fasciste doté de l’arme nucléaire reflète en un sens que la menace ainsi posée sera le problème d’un autre. Certainement, c’est un problème pour Israël, dont le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu’il devrait « être rayé de la carte ». Mais puisque beaucoup de ceux de la soi-disant « communauté internationale » ont un peu plus d’affection que lui pour l’Etat juif (qu’ils l’admettent ou non - voyez leurs antécédents de votes anti-israéliens à l’ONU), la menace sur Israël a peu de chance de catalyser une action contre la mollahcratie iranienne.

Mais qu’adviendra-t-il si les armes nucléaires de l’Iran étaient vraiment destinées à desservir l’un des autres objectifs déclarés d’Ahmadinejad : « Un monde sans l’Amérique ? » Céderions-nous encore à des discussions marathon comme celles de plus de deux années passées, conduites par la troïka de l’Union Européenne (Grande-Bretagne, France, et Allemagne) - pour lesquelles les Iraniens ont publiquement exprimé leur appréciation destinée à « gagner du temps » pour leur programme nucléaire ?

De fait, il y a une raison de croire que le régime iranien œuvre pour obtenir la capacité qui pourrait détruire l’Amérique telle que nous la connaissons. Le rapport d’une commission d’experts au Congrès l’année dernière (http://empcreport.ida.org/) a déterminé qu’une seule arme nucléaire explosant dans l’espace en altitude au-dessus des Etats-Unis pourrait libérer une immense puissance pulsée électromagnétique (electromagnetic pulse = EMP). Une onde EMP un million de fois plus puissante que le plus puissant radio-transmetteur endommagerait ou détruirait le réseau électrique et les instruments électroniques non protégés, dont notre société dépend complètement. L’effet (visualisé sur une courte vidéo disponible sur le site : www.WarFooting.com) serait « catastrophique » - réduisant peut-être l’Amérique de superpuissance du 21ème siècle à une société pré-industrielle en un clin d’œil.

Les essais de missiles iraniens - dont l’envoi d’un missile Scud à partir d’un navire et le vol du nouveau missile Shahab 3 selon un modèle apparemment conçu pour transport d’une arme dans l’espace - suggèrent que les mollahs recherchent la capacité EMP. Le type de morts et de destruction qu’une telle attaque pourrait précipiter semble en ligne avec la vision apocalyptique des extrémistes shiites, qui croient que de telles conditions sont le prérequis pour l’âge messianique introduit par l’arrivée du « 12èmeimam ».

Si cela est bien, en effet, ce que le régime iranien a en tête, devrions-nous attendre pour agir ? Devrions-nous continuer de déléguer aux Européens ou bien à l’ONU le devoir de protéger nos intérêts de sécurité ? Laisserons-nous les Israéliens - qui savent sans la moindre illusion que leur pays est confronté à une menace existentielle par un Iran doté de l’arme nucléaire - agir seuls contre un danger que nous pourrions partager ?

La vérité en la matière est que nous n’avons pas d’autre choix que de prendre plusieurs mesures :

« D’abord, nous devons chercher à dissuader une attaque sur ce pays, avec des forces nucléaires crédibles, fiables et utilisables. Cela nécessitera la reprise d’essais nucléaires et l’introduction de nouvelles armes conçues pour menacer ce à quoi les Iraniens tiennent. » Ensuite, nous devons mettre en action immédiatement des missiles de défense capables de stopper une attaque EMP iranienne. Cela nécessitera d’augmenter immédiatement le nombre de navire de la Navy dotés du système de défense de la flotte aérienne Aegis, équipés de missiles balistiques d’interception lancés par bateau.

" Troisièmement, nous devons prendre des mesures actives pour réduire la vulnérabilité de notre nation à une attaque EMP. Le Républicain Roy Blunt a exprimé son soutien à de telles mesures. Les autres candidats Républicains à la direction du Congrès sont parmi ces dirigeants nationaux qui doivent conférer à ce besoin leur attention prioritaire.

Comme toutes ces mesures prendront du temps, il nous incombe de mener un effort concerté pour aider le peuple iranien à renverser leur gouvernement. Le régime qui les menace et les opprime. Nous pouvons - et devons - trouver énergiquement des moyens pour œuvrer contre notre ennemi commun.

" Finalement, nous pourrions ne pas avoir d’autre choix que d’utiliser la force militaire pour arrêter, sinon pour détruire, le programme d’armes nucléaires iranien. Des préparations pour ce faire devraient être en cours dès à présent car cette option peut devoir être exercée bien plus vite que certains ne voudraient bien le croire.

Si une telle force était nécessaire, elle devrait être utilisée non seulement pour cibler les sites nucléaires secrets du régime, mais aussi les moyens par lesquels le gouvernement iranien exerce un contrôle répressif sur sa population (à savoir les services de sécurité, la police religieuse, le renseignement, et les systèmes de communications). Ce faisant, nous devons affirmer notre solidarité avec le Peuple d’Iran, et que notre combat est tourné contre leurs mollahs malfaisants et despotiques.


Contributeur de JWR Frank Gaffney, dirige le Centre pour la Politique de Sécurité

http://www.jewishworldreview.com/co...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette