Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Breaking : bombardement depuis le Liban sur Kiriat Shmona

Breaking : bombardement depuis le Liban sur Kiriat Shmona

© Metula News Agency

mercredi 28 décembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Metula, 23h 35 mardi 27 décembre

Au moins deux roquettes de Katiouchas ou des obus de mortier se sont abattus il y a une quinzaine de minutes sur la ville de Kiriat Shmona. Les projectiles ont touché le quartier des Vradim (des Roses) dans lequel l’électricité a été coupée dans certains secteurs.

Kiriat Shmona est située à 11 km au sud de nos bureaux de Métula, plus à l’intérieur d’Israël.

Le Magen David Adom fait état de trois blessés légers lors de cette agression gratuite.

La population de Kiriat Shmona vient d’être appelée à descendre dans les abris. A Métula, pour l’instant, on ne signale aucun incident. L’armée israélienne n’a pas encore réagi.

La cellule de suivi permanent de la Ména se met en place. Les développements de la situation seront publiés sur le site de notre agence www.menapress.com En cas d’évolution dramatique, nous diffuserons d’autres communiqués aux abonnés.

Metula, 23h 56 locales, mardi

Breaking : bombardement depuis le Liban sur Kiriat Shmona

A Métula, la protection civile vient d’inviter les habitants à gagner les abris.

Les analystes de la Ména prévoient une riposte stratégique de l’armée israélienne, à savoir des bombardements en profondeur sur la Syrie et peut-être le Liban.

Lors de la dernière agression du Hezbollah contre Métula et les bases de Tsahal sur le Hermon, Israël s’était contentée d’une réponse tactique, c’est-à-dire contre les bases terroristes situées uniquement dans la région frontalière.

A chaud, nous pensons que l’ordre d’intégrer les abris dans les localités de la ligne de front pourrait avoir été ordonné en prévision d’un embrasement de la région qui ferait suite à la riposte probable de Tsahal.

Metula, 00h 04 locales, mercredi

On entend le bruit des réacteurs des chasseurs-bombardiers à haute altitude au dessus de nos têtes.

Metula, 00h 09 locales,

Des bruits de chutes de Katiouchas sont également entendus en Galilée occidentale dans la région de la ville de Shlomi.

L’un des projectiles tombés sur Kiriat Shmona a atteint une maison de plein fouet.

Le nombre des blessés s’élève maintenant à 4, tous superficiellement atteints.

Intense survol de notre zone, toujours en haute altitude. Damas est en état d’alerte, d’après notre interception de communications radio de l’armée syrienne.

Metula, 00h 30 locales,

Les 3 occupants de la maison atteinte à Kiriat Shmona ont pu quitter le centre de soins d’urgence de la ville.

La mère était très légèrement blessée au visage par un éclat de verre, les autres membres de la famille étaient en état de choc..

Leur chien a été quant à lui grièvement atteint dans le dos.

Le quatrième blessé est un pompier qui a fait une chute lors de l’intervention des secours. Son état n’inspire aucune inquiétude.

Le village chiite libanais de Kfar Kileh, qui jouxte Métula, est plongé dans l’obscurité complète. Il peut s’agir du résultat d’une action israélienne mais nous en doutons, car le courant n’a pas été interrompu dans les bourgs chrétiens voisins, notamment celui de Marjayoun.

L’obscurité peut également être volontaire et servir à dissimuler des combattants du Hezbollah ainsi que des francs-tireurs.

Metula, 00h 48 locales,

Echange de tirs à l’arme lourde allant s’intensifiant dans notre région. Nous ne parvenons pas à distinguer les détails de ces tirs ni leur provenance.

Metula, 01h 04 locales,

Pas d’embrasement, au moins pour le moment. Les échanges de tirs ont cessé.

Ce sont 3 Katiouchas qui sont tombées sur Kiriat Shmona et 3 autres sur la Galilée occidentale

Metula, 07h 08 locales,

Le Front Populaire de Libération de la Palestine est responsable du tir des roquettes dans la nuit.

Tôt ce matin, l’armée de l’air israélienne a bombardé des positions du FPLP au sud de la capitale libanaise, tirant deux missiles.

Deux miliciens de cette organisation ont été blessés ou tués lors de ces représailles.

Nous rappelons que les résolutions contraignantes du Conseil de Sécurité de l’ONU enjoignent le gouvernement libanais à désarmer les milices actives sur son sol et qu’aucune initiative sérieuse dans ce sens n’a été entreprise par Beyrouth.

Le Hezbollah a démenti toute implication dans les agressions d’hier contre Israël ; nous sommes en mesure de confirmer l’exactitude de cette déclaration.

Les Katiouchas contre Kiriat Shmona ont été tirées à partir du Wadi J’beil, à l’ouest du doigt de Galilée.

Dans le nord d’Israël la situation est redevenue normale. La protection civile de Métula vient d’anoncer au haut-parleur « retour aux occupations usuelles ».

La Ména cesse son service d’information continue


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette