Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Qui a frappé les Américains à Gaza

Qui a frappé les Américains à Gaza

Par Léonard Vincent - TF1

samedi 18 octobre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le FBI s’apprête à lancer une enquête complexe, en territoire autonome palestinien, après que trois ressortissants américains eurent été tués dans un attentat.

A n’en pas douter, les hommes qui ont placé une bombe de 75 kilos sur la route Saladin et qui l’ont fait exploser en plein jour au passage d’un convoi diplomatique américain sont des experts en opérations de terrain. « La bombe a été faite ici, analysait jeudi dans Libération un lieutenant-colonel des renseignements militaire palestiniens. Du travail de professionnel. » Mais qui sont-ils ? Alors que le FBI est arrivé sur place pour enquêter, on en est au stade des spéculations.

Ainsi que le révélait Kol Israël peu après l’attentat, deux bombes de la même facture avaient déjà explosé fin juillet dans des circonstances similaires, face à la même station-service, sur cet axe stratégique très fréquenté de la bande de Gaza. Les Américains, dont les diplomates fréquentent quotidiennement la route Saladin, n’avaient pourtant pas changé leurs habitudes. La CIA avait discrètement demandé au ministre palestinien de la Sécurité intérieure Mohammed Dahlan d’enquêter sur cet incident, qui n’avait fait qu’abîmer un pneu des puissants GMC blindés de l’ambassade américaine. Or, mercredi, l’un de ces monstres motorisés capable de résister à un tir de roquette a été pulvérisé.

Agitation autour des « Comités »

Dans un rare déni de culpabilité, le Hamas et le Jihad islamique ont immédiatement réagi. Dans un premier temps, un interlocuteur se réclamant d’une congrégation de dissidents responsables de quelques faits d’armes - trois tanks Merkhava détruits et dix morts - a revendiqué l’attaque. Mais quelques heures plus tard, son porte-parole a nié toute implication des hommes des obscurs « Comité de résistance populaire ». Malgré tout, la police palestinienne a arrêté plusieurs militants des « Comités ». « Mesure imaginaire », a répliqué Israël.

Reste une autre revendication qui intrigue : celle d’Ansar al-Qaïda Falistine, les « Disciples d’al-Qaïda en Palestine ». L’armée israélienne affirme depuis longtemps que la nébuleuse ben Laden a pris pied dans la bande de Gaza et au Liban. Même le chef de la Sécurité préventive palestinienne dans la région a admis l’année dernière que celle-ci y était présente. Mais ces « Disciples » sont inconnus des Israéliens comme des Palestiniens.

Tout indique un « travail intérieur »

Alors, qui a pu à la fois frapper la présence américaine dans les territoires autonomes et organiser une opération aussi précise, à quelques centaines de mètres d’un checkpoint de la police palestinienne ? Shmuel Bar, vétéran du renseignement israélien et chercheur à l’Institute of Policy and Strategy de Herzliya, serait tenté de voir dans tant d’expertise une influence étrangère. Pourtant, tout le pousse à conclure qu’il s’agit d’un « travail intérieur ». A son avis, les auteurs de l’attentat ont pu compter sur l’assistance de membres des forces sécurité palestiniennes. Du reste, à Gaza, a-t-il expliqué au Jerusalem Post, « tous ceux qui appartiennent à un groupe sont susceptibles d’appartenir à un autre. »

« Il peut s’agir d’une réaction indirecte de la Syrie à l’attaque de l’aviation israélienne lancée au début du mois et au durcissement de l’administration américaine face au soutien accordé par Damas aux mouvements terroristes, analysait jeudi la journaliste Pascale Zonszain sur Proche-Orient.info. On peut aussi penser à un ballon d’essai lancé par l’Iran. » D’autres pensent que des militants palestiniens disparates ont réagi à une « fuite » de Foreign Report le mois dernier : les Forces de défense israéliennes ont élaboré un plan d’invasion de la bande de Gaza, suivi d’une opération anti-terroriste de grande ampleur. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une complication majeure pour Yasser Arafat, pressé de toutes parts d’agir enfin.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette