Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Pour Benyamin Netanyahou Rouhani est « un loup déguisé en agneau » et seule la (...)

Pour Benyamin Netanyahou Rouhani est « un loup déguisé en agneau » et seule la poursuite de sanctions pourra stopper le programme nucléaire militaire iranien qui se poursuit

Hélène Keller-Lind

mardi 1er octobre 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

S’adressant à l’Assemblée générale des Nations unies à New York le 1er octobre 2013 le Premier ministre israélien a prononcé un réquisitoire détaillé, argumenté, contre la politique nucléaire militaire iranienne qui se poursuit aujourd’hui même, rappelant, avec force détails et citations de propos tenus par des dirigeants iraniens, entre autres, la nature du régime des Ayatollahs pratiquant le terrorisme bien que s’en défendant, bafouant les droits de l’homme qu’il prétend respecter.

Il considère dès lors que si Mahmoud Ahmadinejad était « un loup vêtu en loup, Rohani est un loup déguisé en agneau ». Celui-ci venant de promettre des négociations sérieuses avec l’Occident et s’étant livré à une offensive de charme, notamment depuis cette même tribune.

Il expliquait que le nouveau Président iranien et le régime en place pensent pouvoir berner le monde car ils l’ont fait lors de négociations menées justement par Hassan Rohani il y a quelques années, ce dont ce dernier s’est vanté dans un ouvrage publié en 2011, et ce qui explique son offensive de charme actualle. Un Iran agissant comme la Corée du Nord qui s’est dotée de l’arme nucléairesous le nez d’Occidentaux crédules la croyant de bonne foi.

Le Premier ministre évoquait les conséquences désastreuses qu’aurait un Iran nucléaire non seulement pour Israël et la région du Moyen-Orient, transformée en poudrière, mais pour le monde puisqu’il aurait la maîtrise de la route empruntée pour livrer le pétrole dont a besoin l’Occident. Cette capacité nucléaire se traduirait aussi par l’apparition d’un terrorisme nucléaire.

Citant Barack Obama qui vient de dire que « les paroles conciliantes des dirigeants iraniens doivent être confirmées par des actes transparents, vérifiables, significatifs », Benyamin Netanyhou donnait les quatre conditions qui permettraient de croire à un Iran pacifique qui doit démanteler son programme nucléaire. Assurant qu’Israël agira, seul s’il le faut, pour empêcher que l’Iran se doter de la bombe. D’abord, « cesser tout enrichissement d’uranium,commele demandent plusieurs résolutions des Nations unies », ensuite « enlever du territoire iranien les stocks d’uranium enrichi »,
troisièmement « enlever les infrastuctures permettant d’élaborer des matériaux nucléaires, y compris les installations sous-terraines de Quom et les centrifuges de Natanz » et enfin « l’arrêt total du réacteur à l’eau lourde en Arak et la production de plutonium ».

Benyamin Netanyhou avait ironisé auparavant sur la défense du programme faite par l’Iran prétendant qu’il s’agit d’un programme civil, mentionnant justement et entre autres, ces installations sous-terraines.

Ayant consacré les quatre-cinquièmes environ de son intervention d’un peu plus d’une demi-heure, à l’Iran Benyamin Netanyahou évoquait le Moyen-Orient et « de nombreux voisins arabes qui reconnaissent, reconnaissent enfin qu’Israël n’est pas leur ennemi », ce qui permettra de former de nouvelles relations, de forger de nouveaux espoirs...et un avenir plus paisible ». Quant aux Palestiniens, Israël recherche la paix, « un compromis historique qui mette fin au conflit pour de bon » avec eux, notait-il, avec en corollaire la sécurité pour Israël avec un « État palestinien démilitarisé qui reconnaît l’État juif d’Israël ».

Il terminait en évoquant son grand-père et le frère de celui-ci confrontés en Europe à un groupe de voyous antisémites qui l’agressèrent uax cris de « mort aux Juifs » et le laissèrent pour mort. Il se promit alors qu’ s’il survivait il emménerait sa famille vivre dans la patrie du peuplejuif qu’il aiderait à construire. Ce qu’il fit. A l’image du peuple juif retourné en Israël. Pour ne plus jamais en être déraciné. Benyamin Netanyahou termina en citant la Bible et ses prophécies se réalisant en cela aujourd’hui, en anglais puis en hébreu.

http://www.youtube.com/watch?v=CCDc...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette