Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Accepter des gestes de paix islamiques à leur valeur faciale : un (...)

Accepter des gestes de paix islamiques à leur valeur faciale : un arrière-plan

Par Steven Stalinsky - Jewish World Review

jeudi 15 septembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Suivre la presse arabe - non pas ce qu’ils disent à l’Occident, mais ce qu’ils se chuchotent entre eux. Nous pensons que vous en serez malades. Mais vous comprendrez certainement mieux la guerre au terrorisme et ce contre quoi nous nous dressons.

L’Assemblée Générale annuelle des Nations Unies sert d’opportunité pour la rencontre des dirigeants du monde et de divers groupes. Un tel meeting comprend cette année le Président du Pakistan, Pervez Musharraf, à la rencontre de groupes juifs américains.

Le 19 septembre 2001, M. Musharraf a donné un message télévisé au peuple pakistanais pour expliquer comment sa nation répondrait au 11 septembre. Se référant aux « six premières années de l’histoire de l’Islam », M. Musharraf a déclaré : « Mohammed lui-même est allé de la Mecque à Médine pour sauver l’Islam.... Quand le prophète a atteint Médine, il a alors noué un traité d’amitié avec ses ennemis, les Juifs ....parce que à partir du traité de paix avec les juifs, il était en mesure de combattre les infidèles à la Mecque.. Après six ans, les juifs ont remarqué que l’Islam devenait plus puissant. Ils en furent très irrités ».

M. Musharraf a alors expliqué pourquoi Mohammed voulait signer un accord de paix avec les infidèles même si cela faisait temporairement apparaître faibles les Musulmans. « Il y eut une bataille entre les Musulmans et les juifs, et bien sûr, par la grâce de D.ieu, les Musulmans ont gagné la bataille ... La Mecque fut conquise. Quelle leçon tirons-nous de cet incident ? ... A cette occasion, une décision stratégique doit être prise ... si vous êtes confrontés à deux problèmes et que vous deviez en choisir un, alors il est préférable de prendre le moindre mal ... »

Les bonnes relations temporaires entre Mohammed et les tribus juives d’Arabie (Ouraysa, Khaybar, Khayunga et Nadhir) , qui furent nettoyées par les Musulmans sont bien connues dans le monde musulman contemporain, car cela est souvent mentionné dans les livres de classe, les sermons, et les émissions de télévision. Yasser Arafat se référait fréquemment au concept d’une trêve temporaire pour justifier les accords d’Oslo avec Israël. D’autres dirigeants arabes et musulmans se réfèrent aussi souvent à cela.

Par exemple, après les menaces d’attentats à la bombe sur Los Angeles, le chef du Parti Travailliste Égyptien, Magdi Ahmad Hussein est passé sur al Jazeera le 17 octobre 2004, expliquant que « 600 à 700 prisonniers avaient été tués lors du raid contre la tribu Ouraysa. Pourquoi cachent-ils cela ? Pourquoi cachent-ils le fait que le prophète donna l’ordre d’assassiner certains poètes - d’assassiner ! Non pas dans des opérations militaires, mais plutôt par assassinat individuel. Pourquoi ordonna-t-il l’assassinat de K’ab Ibn Ashraf, le Juif, chef des Khaybar ... Il en résulta que les Juifs devinrent craintifs et terrifiés ».

Le législateur syrien est passé à la télévision syrienne le 29 juillet 2005, en discutant les caractéristiques des tribus juives d’Arabie. Il expliqua que les Juifs sentaient tellement mauvais que cela « rendait les gens malades », et que « quand les compagnons du prophète atteignirent Médine, ils contractèrent tous la fièvre à cause de l’environnement répugnant ».

« Des histoires d’avant les Versets sont tombées » : c’était une série télé produite en Jordanie qui est passée sur la chaîne saoudienne Iqra TV en février 2005 ; basée sur les juifs au temps de Mohammed. La série dépeignait les Juifs comme de « porcs » méprisables, complotant contre Mohammed. Une partie du complot comprenait des Juifs modifiant la torah pour cacher le fait que Mohammed était un vrai prophète ; comment les Juifs avaient préparé de longue date « une très longue guerre » contre les descendants de Musulmans, et les Juifs dépeints comme « s’étant joints aux forces de Satan ». Un épisode montrait des juifs engagés dans un « vaudou », fabriquant une poupée de Mohammed et piquant des aiguilles dans sa tête, son foie, et ses yeux.

Le Cheikh Youssouf al Qaradhawi, l’un des érudits les plus éminents de l’Islam sunnite, a expliqué sur son émission sur al Jazeera le 19 janvier de cette année : « L’une des premières choses que le prophète Mohammed a fait quand il alla à Médine, ce fut de faire un pacte avec les Juifs ... Le problème commença à cause des Juifs. Ils étaient ceux qui étaient traîtres et violaient le pacte ». M. al Qaradhawi ajoutait : « le problème avec les juifs n’est pas celui de la foi, ou des lois religieuses. Le problème, ce sont leurs aspirations cupides qui ont caractérisé leur attitude depuis les jours du le prophète Mohammed, cela leur a valu cette position depuis les jours de Mohammed, et plus tard de nos jours ».

En tendant une main d’amitié envers les Juifs, le Président Musharraf détient une opportunité unique de se distinguer des autres dirigeants arabes et musulmans qui ont donné un message de paix en anglais, et de haine en arabe.


http://jewishworldreview.com/0905/i...

Adaptation française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette