Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > George Orwell à Gaza : Le Hamas pris en flagrant délit.

George Orwell à Gaza : Le Hamas pris en flagrant délit.

Centre d’Information et de Documentation Démocratie et Moyen-Orient (CID)

mardi 6 septembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

1. Quatre morts dans une explosion à Gaza

« Un hélicoptère Apache sioniste a tiré une roquette sur cette maison, en visant les personnes à l’intérieur. Quatre personnes sont mortes. Au moins deux sont membres du Hamas », a dit Mouchir al Masri, un porte-parole du Hamas.

« Ceci prouve une fois de plus que la politique d’assassinats menée par les sionistes se poursuit. L’ennemi porte l’entière responsabilité des conséquences de cet acte, et une punition pour ce nouveau crime est inévitable ».

[LEXPRESS.fr avec Reuters - lundi 5 septembre 2005]

2. L’explosion de Gaza provoquée par des bombes du Hamas

Le ministère de l’Intérieur palestinien a affirmé mardi que l’explosion qui a fait quatre morts la veille à Gaza avait été provoquée par des bombes fabriquées par le Hamas alors que le mouvement radical en a fait porter la responsabilité à Israël.

[tageblatt (luxembourg) - mardi 06.09.2005]


Quatre morts dans une explosion à Gaza

lundi 5 septembre 2005

LEXPRESS.fr avec Reuters

Au moins quatre personnes ont péri dans une puissante explosion qui a détruit la maison d’une famille impliquée dans les activités du Hamas dans un faubourg de Gaza, apprend-on de source médicale et auprès de témoins.

Le Hamas a affirmé que la déflagration était due à un tir d’un hélicoptère israélien. Israël, qui a fortement réduit ses assassinats ciblés depuis la trêve conclue en février, a démenti toute responsabilité dans cette explosion.

Des responsables de la sécurité palestinienne ont annoncé qu’ils avaient ouvert une enquête et qu’il tenteraient de vérifier si des explosifs étaient stockés dans la maison et s’ils pouvaient être responsables de la déflagration.

« Un hélicoptère Apache sioniste a tiré une roquette sur cette maison, en visant les personnes à l’intérieur. Quatre personnes sont mortes. Au moins deux sont membres du Hamas », a dit Mouchir al Masri, un porte-parole du Hamas.

« Ceci prouve une fois de plus que la politique d’assassinats menée par les sionistes se poursuit. L’ennemi porte l’entière responsabilité des conséquences de cet acte, et une punition pour ce nouveau crime est inévitable ».

La maison détruite appartenait à la famille Farhat, connue dans le quartier de Sadjaya pour ses liens avec le Hamas. Deux maisons voisines ont été incendiées.

Des médecins ont fait état de quatre morts et de plus de 36 blessés.

Des habitants ont dit avoir vu des appareils israéliens voler dans la zone avant l’explosion.

« L’armée israélienne n’est pas liée à cet incident », a affirmé une porte-parole de l’armée.

Le Hamas, qui lutte pour la destruction de l’Etat d’Israël, a promis de poursuivre ce qu’il présente comme une résistance armée à Israël après la fin de l’évacuation des colons juifs de la bande de Gaza.


L’explosion de Gaza provoquée par des bombes du Hamas, qui accuse Israël

http://www.tageblatt.lu/

Notre édition du Mardi 06/09/2005

Le ministère de l’Intérieur palestinien a affirmé mardi que l’explosion qui a fait quatre morts la veille à Gaza avait été provoquée par des bombes fabriquées par le Hamas alors que le mouvement radical en a fait porter la responsabilité à Israël.
Le ministère a affirmé dans un communiqué que l’explosion s’était produite dans une maison dont une pièce était utilisée »par des membres du Hamas pour fabriquer des charges explosives ».

 »Une panne a provoqué un incendie et plusieurs charges ont explosé en raison de la température élevée à l’intérieur de la pièce », a ajouté le ministère.

Il a appelé le Hamas à »assumer ses responsabilités et à ne pas se dérober » de cette explosion.

La déflagration, qui a eu lieu a Choujaïya, un quartier de l’est de la ville de Gaza, a endommagé deux autres maisons voisines. Parmi les quatre morts figurent deux activistes du Hamas et deux vieillards.

Trente autres personnes ont été blessées, dont cinq grièvement.

Dans un communiqué diffusé mardi, la branche militaire du Hamas, les Brigades Ezzedine Al-Qassam, a fait porter à Israël la responsabilité de cette explosion.

 »Les forces de l’occupation sionistes ont commis un nouveau crime contre notre peuple dans le quartier de Choujaïya », a affirmé le groupe.

 »Nous faisons porter à l’occupation l’entière responsabilité de ce crime abominable et ses conséquences », ont ajouté les Brigades, affirmant »se réserver le droit d’y riposter ».

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait déploré lundi soir »cet incident regrettable » et indiqué qu’une enquête avait été ouverte pour en déterminer les circonstances, dans une déclaration à la presse à Gaza.

Les victimes de l’explosion ont été transportées à l’hôpital Al-Chifa de Gaza où plusieurs hommes armés en colère ont ouvert le feu, blessant légèrement plusieurs personnes.

En signe de protestation contre ces incidents, le personnel de l’hôpital observait mardi une grève de travail.


Le Centre d’Information et de Documentation Démocratie et Moyen-Orient existe à Bruxelles depuis 1977.

Notre revue de presse CID-Democratie et Moyen-Orient est fondée sur un critère simple : produire de la lisibilité là où dominent la confusion, l’esprit de simplification et les idées reçues


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette