Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Diktat européen sur les frontières d’Israël : que l’Union Européenne trouve des (...)

Diktat européen sur les frontières d’Israël : que l’Union Européenne trouve des solutions aux problèmes urgents de la région réplique Benyamin Netanyahou

Hélène Keller-Lind

mardi 16 juillet 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Premier ministre israélien, après consultation à Jérusalem, avec le ministre de la Justice, Tzipi Livni, le ministre de l’Économie, Naftali Bennett et le vice-ministre des Affaires étrangères Zeev Elkin, réagit fermement à propos de la décision de l’Union européenne d’interdire tout financement de projet israélien au-delà des Lignes de 67, et de faire inclure dans tout contrat entre des pays membres et Israël une clause posant que ces territoires ne sont pas en Israël. Soulignant notamment l’urgence en Syrie ou le nucléaire iranien...

Nombre de responsables israéliens s’étaient exprimés à propos de la décision de l’Union européenne revenant à dire où se trouvent les frontières d’Israël, à savoir sur le tracé des « Lignes de 67 », faisant fi de toute négociation entre les parties concernées, ou des efforts du Secrétaire d’État américain actuellement à Amman dans le but de les relancer La quasi totalité d’entre ces responsables la condamnaient même si certains, appartenant à l’opposition, en rendaient Benyamin Netanyahou responsable.Une décision situant la partie Est de Jérusalem, Mur des Lamentations y compris, la Judée Samarie et le Plateau du Golan, en dehors d’Israël.

Cet après-midi, après avoir consulté dans son bureau de Jérusalem la ministre de la Justice, Tzipi Livni, le ministre de l’Économie, Naftali Bennett et le vice-ministre des Affaires étrangères Zeev Elkin, le Premier ministre publiait un communiqué ferme sur le sujet. On y lit :
« Je m'attendrais à ce que ceux qui veulent vraiment la paix et la stabilité dans la région discutent de cette question après avoir résolu des problèmes régionaux plus urgents comme la guerre civile en Syrie ou la course à l'armement nucléaire de l'Iran. En tant que Premier ministre d'Israël, je ne laisserai aucun mal arriver aux centaines de milliers d'Israéliens qui vivent en Judée et en Samarie, sur le plateau du Golan et à Jérusalem, notre capitale réunifiée. Nous n'accepterons aucune diktat venu de l'extérieur concernant nos frontières. Cette question sera décidée uniquement au cours de négociations directes entre les parties ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette