Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Israël : être prêt à faire face à toute attaque tant sur les plans militaire, (...)

Israël : être prêt à faire face à toute attaque tant sur les plans militaire, sécuritaire, que sur celui de la communication

Hélène Keller-Lind

jeudi 16 mai 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

De retour d’une visite prometteuse en Chine devant déboucher sur l’ouverture pour Israël du marché asiatique, le Premier ministre israélien, revoit à la baisse la réduction du budget de l’armée proposée par le ministère des Finances, réduction aussitôt approuvée par le Conseil des ministres. Une décision motivée par la situation actuelle. Par ailleurs, les hasards du calendrier voulaient que se tienne le même jour un séminaire réunissant les porte-parole officiels « pour améliorer la communication en cas d’urgence, dans le cadre de la semaine d’urgence » annuelle qui se tiendra fin mai. Sans lien avec les événements internationaux, était-il précisé.

Une coupe budgétaire réduite pour une armée au rôle essentiel

Pour assainir l’économie, le ministre des Finances du nouveau gouvernement israélien s’est vu contraint de proposer dernièrement nombre de coupes budgétaires. Y compris en réduisant le budget de l’armée de quatre millions de shekels. Coupe considérable.

Or, de retour de Chine où il a noué des liens prometteurs pour les entreprises et les projets israéliens grâce à une possible ouverture du marché asiatique qui contribuerait au développement économique d’Israël, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a aussitôt examiné la question de cette coupe budgétaire envisagée. Il déclarait à l’ouverture de la session du Conseil des ministres du 13 mai qu’après en avoir délibéré la veille fort tard dans la nuit, il avait « décidé de porter devant le Conseil des ministres de la sécurité et de l’ensemble du Cabinet une décision qui modère le projet de réduction du budget de la défense par NIS 1 milliard, qui ne sera pas à la charge du public ».

Décision aussitôt approuvée par les ministres à l’unanimité, dès lors que cela n’entraînera pas une augmentation des impôts, et qu’il motivait ainsi : «  Je voudrais qu’il soit clair que l’armée israélienne - avec ses commandants, soldats et armements - est essentielle, à la fois sur le plan défensif et offensif, pour la sécurité des Israéliens, et ce sont deux fronts principaux.

Le front offensif est clair. Le front défensif est en pleine expansion afin d’inclure la totalité du front intérieur, l’État d’Israël tout entier. Nous avons donc besoin que l’armée israélienne continue à devenir plus efficace, mais nous avons aussi besoin de batteries Dôme de Fer supplémentaires, et je crois que ce que je vous propose aujourd’hui établit un juste équilibre entre les besoins de l’économie et ceux de la sécurité nous permettant d’atteindre ces deux objectifs, même s’il y a toujours un compromis nécessaire entre ces besoins, et je pense que c’est le bon compromis ».

Renforcer la liaison entre les divers porte-parole pour les situations d’urgence en interne comme en externe

Parallèlement, compte tenu des hasards du calendrier, prévu de longue date et sans aucun lien avec les événements internationaux sur les plans sécuritaire et diplomatiques, était-il soigneusement précisé dans un communiqué du Conseiller du Premier ministre, un séminaire annuel des porte-parole du gouvernement se tenait le même jour à Jérusalem. Son but étant « d’améliorer la préparation à l’information du gouvernement et du réseau de porte-parole pour les situations d’urgence », il présentait des « concepts... mettant l’accent sur le renforcement de liaison et coordination entre les porte-parole du gouvernement, les organismes professionnels et les collectivités locales ».

Ceci dans le cadre de « la semaine annuelle d’urgence » devant se tenir fin mai, du 26 au 30. S’exprimant devant nombre de responsables de haut niveau dans tous les domaines touchant à la sécurité intérieure et extérieure, y compris des responsables locaux, le Ministre de la Communication et de la Défense civile Gilad Erdan précisait : « Nous devons parvenir à une situation dans laquelle les civils sont préparés de manière optimale. Une partie de la défense civile consiste à se prépare sur le plan de la communication pour pouvoir diffuser à la population une information fiable et en temps voulu. C’est un besoin opérationnel qui fait partie de la mission. Ainsi, serons-nous en mesure de gérer convenablement un événement, la population recevant les informations dont elle a besoin ».

Un séminaire organisé sous la houlette du Directeur du Bureau de la Presse du gouvernement, Nitzan Chen et une décision budgétaire qui rappellent que la population israélienne dans son ensemble et où qu’elle vive en Israël vit sous la menace constante d’attaques meurtrières. Ce qui,


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette