Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > L´image du juif aux yeux du régime islamique en Iran - Partie II : la (...)

L´image du juif aux yeux du régime islamique en Iran - Partie II : la diffamation du sang et « Les Protocoles des Sages de Sion »




Par : E. Zigron et A. Savyon *
 MEMRI Middle East Media Research Institute

jeudi 21 mars 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens


Ce document, le second d’une série sur l’image du juif aux yeux du régime islamique iranien, montre comment les stéréotypes antisémites courants dans l’Europe du 19e siècle et du début du 20e siècle sont repris aujourd´hui par des personnalités du régime et des médias iraniennes à l’encontre des juifs.

 Les deux thèmes abordés dans ce document sont la diffamation du sang, c´est-à-dire la prétendue utilisation par les juifs du sang des non-juifs à des fins rituelles, et Les Protocoles des Sages de Sion du 19e siècle, selon lesquels les juifs cherchent à dominer le monde par divers moyens.


Par exemple, dans un discours en juin 2012, le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi reprenait la diffamation du sang venue d’Europe selon laquelle le Talmud enseigne comment « sucer le sang des non-juifs. » Dans un discours en octobre 2011 devant des intellectuels iraniens dans la ville de Kermanshah, le Guide suprême iranien Ali Khamenei déclarait que les médias occidentaux sont clairement dirigés par les juifs, inspirés des Protocoles. [1]

 

En août 2012, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad déclarait que les juifs étaient responsables des deux guerres mondiales ; en juin 2012, le quotidien iranien Resalat alléguait que les Protocoles étaient « la compilation la plus dangereuse de lois et règles de l´Histoire. » Par ailleurs, en juillet 2012, Press TV, le site en langue anglaise du régime, publiait des articles attribuant la crise économique actuelle en Europe à une manigance du « Cartel bancaire juif ».


A travers ces déclarations, on peut observer que les porte-parole du régime iranien utilisent indifféremment les termes « juif » et « sioniste », ce qui dément leurs propos propagandistes selon lesquels ils différencient les deux et le régime n´aurait rien contre les juifs.


Ce qui suit est une analyse des déclarations antisémites d’officiels du régime iranien et des médias de cette dernière année, qui font référence à la diffamation du sang et aux Protocoles des Sages de Sion


La diffamation du sang


À Pâque, une victime est choisie parmi les enfants de moins de 10 ans... Ils mélangent le sang de cette victime à la pâte, pour recevoir une bénédiction

Le 9 septembre 2012, l’agence de presse iranienne Fars, proche des Gardiens de la révolution islamique (GRI), publiait un article de la revue iranienne Mou´ud [2], intitulé « Le pèlerinage dans le judaïsme », qui soulignait que les rituels juifs pratiqués au cours des « pèlerinages juifs à Jérusalem aujourd´hui » [3] ne sont pas en conformité avec les injonctions de la Torah - y compris un rituel où les juifs assassinent des enfants et « donnent [leur sang] à un rabbin, prêtre ou sorcier, qui devait être utilisé pour la fabrication de la matsa ou l´exercice de la sorcellerie. »


 Photo de l´article de Mou´ud. [4]

Voici les principaux points de l´article : [5]


« L´événement principal [pratiqué par les juifs] là-bas [pendant le pèlerinage] est [le sacrifice] d’une victime, [comme] énoncé dans les préceptes religieux. [Cependant,] il existe une grande différence [entre ce que les juifs font réellement] et ce qui figure dans la Torah. La Torah [leur] ordonne d´immoler une vache – tandis que leurs écrits religieux justifient le sacrifice de victimes humaines ! Ainsi, à Pâque, ils choisissent une victime parmi des enfants qui n’ont pas plus que 10 ans. Ils mélangent le sang de cette victime à la pâte, pour recevoir une bénédiction. »


« Les juifs extraient le sang de leurs victimes de diverses manières. Parfois, ils placent la victime dans un baril, alors qu´elle est encore en vie. Les parois internes de ce tonneau ont des aiguilles qui percent le corps de la victime, et son sang coule sur les aiguilles. La victime livre son âme peinée et tourmentée, ce qui rend les juifs ivres de plaisir.


« Parfois, [les juifs] ouvrent les artères de la victime en divers endroits, pour que le sang coule des artères. Parfois, ils assassinent l´enfant comme s’ils sacrifiaient un mouton. Ils soutirent leur sang des manières indiquées [ci-dessus], et le donnent à un rabbin, un prêtre ou un sorcier, pour qu’il serve à la fabrication de la matsa ou à de la sorcellerie...


« [Mais] il semble, à notre époque, les juifs sacrifient un mouton ou une chèvre au cours de leur pèlerinage à Jérusalem, et que les juifs tuent les hommes d´une autre manière ! »

Mashreq : « Un autre rituel pratiqué par les juifs ce jour-là : boire du sang »


Le 3 septembre 2012, le site Web de Mashreq, proche des GRI, publiait un article intitulé « La fête de Pourim – La célébration juive de l’holocauste iranien ». L´article précise que le Pourim juif marque l´holocauste du « peuple iranien », dans lequel, à l’en croire, 77 000 Iraniens ont été massacrés par les juifs, « même si des chercheurs indépendants estiment le nombre de victimes à 500 000. » [6]

L´article qualifie les sionistes de « sournois » et « pollués », qui cherchent « à conquérir le monde ». Il affirme que le massacre, le pillage, et les machinations que les sionistes perpètrent aujourd´hui contre les Palestiniens, ainsi que les menaces israéliennes contre l´Iran, découlent « de l´histoire juive et de la Torah d´Esther » et « sont les réminiscences des murmures de manigances de Mardochée et Esther contre les Iraniens à Assuérus qui ont abouti sur un holocauste de dizaines de milliers de personnes. »


L´article était accompagné de photos d´une « marche de zombies », à l’image d´autres villes à travers l’Occident, organisée pour la deuxième année consécutive à Tel-Aviv, à Pourim, pour appuyer ses propos selon lesquels en ce jour férié, les juifs non seulement se déguisent selon leur tradition religieuse et culturelle, mais boivent du sang humain.


Ci-dessous quelques extraits de l´article :

 

« ... Un autre rituel pratiqué [par les juifs] à Pourim est une parade de zombies qui se tient en Israël. Dans ce défilé, les sionistes se déguisent en zombies - cannibales - et tiennent de fausses parties du corps humain dans leurs bouches comme un symbole de [leur] massacre des Iraniens et de [leur] soif de sang.


« Un autre rituel pratiqué par les juifs ce jour-là est de boire du sang, ou de boire [un liquide] couleur de sang - comme symbole de la soif des juifs pour le sang et de [leur] désir de répandre le sang des Iraniens. » [7]

 Photos de l´article de Mashreq [8]

Jamnews : Les juifs célèbrent « le massacre des Iraniens »


En avril 2012, le site conservateur Jamnews utilisait également une image de la marche des zombies de Tel-Aviv pour illustrer son allégation selon laquelle Pourim marque l´anniversaire du massacre de « milliers d´Iraniens par les juifs. »

 

 

Légende de Jamnews : « Photo des célébrations de la fête de ‘Pourim’ - une fête juive marquant l´anniversaire du massacre de milliers d´Iraniens par les juifs, qui avaient une influence sur le roi Assuérus ». [9]

Le vice-président iranien : Le Talmud enseigne aux sionistes à « aspirer le sang humain et anéantir les non-juifs » ; Ils « asservissent toutes les autres races » et « se considèrent comme la race des maîtres » ; « Leur but ultime est de détruire le monde »


Lors d´un discours prononcé à une conférence du 26 juin 2012 marquant l´anniversaire de la guerre contre la drogue, le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi déclarait que le Talmud est à l´origine du problème de la drogue et de sa propagation. Et d’affirmer que c’est dans le Talmud que les sionistes « apprennent à sucer le sang humain » et à « anéantir le non-juif ». Il a ensuite accusé les sionistes d´être derrière la révolution bolchevique, et affirmé qu´ils asservissent toutes les autres races.

 

Voici les principaux points de ses déclarations :


« Les racines de la production et la propagation de drogues se trouvent dans le Talmud, qui est relié aux sionistes ; dans [ce livre], ils apprennent à sucer le sang humain et à anéantir le non-juif... La section dans le Talmud qui traite d´économie encourage l´accaparement légal et illégal d´argent, comme réclamer un taux d’intérêt pour un prêt, le pillage et la spoliation des ressources des autres nations. C´est le point de départ du mouvement [sioniste] contre l´humanité. » 


Statuant que les sionistes sont responsables de tous les conflits mondiaux, Rahimi présente comme exemple la « Révolution d´octobre en URSS, lancée par les sionistes... Il n´y avait pas un seul juif parmi [les victimes de la révolution]... Le Talmud vise à guider une poignée de sionistes à détruire le monde entier... Un des objectifs sionistes... est de créer la division entre les peuples, [ainsi qu´entre] les chiites et les sunnites. Avec l´argent qu´ils ont dépensé en Irak et en Afghanistan, le monde aurait pu prospérer ». [10]

 Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad en compagnie du vice-président Rahimi [11]

« Les sionistes se considèrent comme la race des maîtres, et selon des rapports publiés en Europe et dans les livres étrangers, ils asservissent toutes les autres races afin d´atteindre leurs objectifs... 70 % du capital de la planète se trouve en Amérique, et 80 % de cela est dans les mains des juifs américains, qui ne représentent [que] 6 % de la population américaine... L’ultime objectif des sionistes est de détruire le monde, et leur capital les aide considérablement à atteindre cet objectif...


« Les sionistes veillent scrupuleusement à ce qu´aucun d´entre eux ne développe une dépendance à la drogue et à n’utiliser l´opium que pour détruire d´autres sociétés... L´Iran est prêt à consacrer le budget [requis] pour la recherche dans ce domaine afin de prouver que ces sionistes [sont] derrière la production et la distribution de drogues dans le monde...


« Un médecin sioniste a pratiqué des hystérectomies sur plus de 80 000 femmes amérindiennes en Amérique, dans le but de faire disparaître [les Amérindiens]... Les sionistes oeuvrent contre l´humanité...


« Toute guerre ou conflit dans le monde a forcément des racines sionistes... Leur contrôle des médias du monde entier aide les sionistes à atteindre leurs objectifs...


« Bien que la fabrication de bombes atomiques soit interdite d’après les conceptions de l´enseignement religieux [iranien], les sionistes, avec l´aide de leurs médias, [ont monté] l´opinion publique mondiale contre l´Iran, [et par conséquent] l´Iran fait l´objet de sanctions ces 32 dernières années...


« L´Iran enrichit de l´uranium à des fins scientifiques et de recherche, et ces objectifs vont à l’encontre de la politique sioniste - parce que [les sionistes] veulent priver [l´Iran] d’information, de connaissances et de sciences humaines ». [12]

Dessins sur Fars : Netanyahu suce le sang des Palestiniens


Un dessin publié par Fars en novembre 2012, pendant le conflit entre Israël et Gaza, dépeint le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, comme un vampire attaquant un enfant palestinien.

« Benjamin Dracula » [13]

Les juifs complotent de dominer le monde - suivant les Protocoles des Sages de Sion

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad : « Les sionistes sont une minorité organisée corrompue et anti-humaine... [qui opère] depuis ces 400 dernières années au moins » ; Ils « ont planifié les deux guerres mondiales », « conformément à leur éducation raciste, les sionistes se voient comme les seuls êtres humains, percevant tous les autres peuples... comme des animaux »

 

Dans un discours prononcé pour la Journée de Qods, le 17 août 2012, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad reprenait les déclarations de l´ayatollah Ruhollah Khomeini selon lesquelles Israël est une « tumeur cancéreuse », avant d’appeler à la création d´un « Moyen-Orient sans sionistes ». Soulignant les dommages causés par les sionistes à l´humanité au cours des 400 dernières années au moins, il les a accusés d´aspirer à dominer le monde en exploitant les « principaux centres de pouvoir » qui, selon lui, se trouvent entre leurs mains.


Voici les principaux points énoncés dans son discours : [14]

« Aujourd´hui, il est évident pour tous que les sionistes s´opposent à toute l´humanité et à la société humaine, et qu’il [le sionisme] est la principale cause du déclin des peuples...


« Ils [les sionistes] sont une minorité organisée corrompue et anti-humaine opposée aux valeurs divines... Les sionistes ne pensent qu´à la puissance, à la richesse et à contrôler les autres. Pendant ces 400 dernières années, un très petit nombre de sionistes étaient impliqués dans le pire dégât causé à la société humaine - et certains de [ces dégâts] sont irréversibles.


« Les sionistes ont planifié les deux guerres mondiales... dans le but de contrôler les autres... et puisque les sionistes dominent le gouvernement américain, toutes les affaires du monde sont sous leur emprise...


« Tous les principaux centres de pouvoir, les puissants gouvernements, les banques et les principaux médias mondiaux sont entre les mains des sionistes, ils les exploitent tous, dans le but de détruire les cultures, les valeurs, les nations et l´existence des États. Les sionistes sont derrière tous [les cas] de destruction massive, guerre morale, conflit ou massacre.


« Le régime sioniste est un outil utilisé par les sionistes pour contrôler le Moyen-Orient, et, ce faisant, [également] pour dominer le monde entier. L´existence du régime sioniste est une insulte à l´humanité tout entière... Conformément à leur éducation raciste, les sionistes se voient comme les seuls êtres humains, considérant tous les autres peuples, sans distinction de religion, de culture, de nationalité, comme des animaux... »


« Les sionistes autorisent l´assassinat d’êtres humains... S´opposer à l´existence du sionisme et au faux régime sioniste revient à préserver les droits de tous les êtres humains, à défendre la dignité humaine, et à paver la voie pour sauver toute l´humanité du colonialisme, de l´impérialisme, de la pauvreté et de la misère.


« Préserver le régime sioniste est le devoir collectif de la plupart des Etats colonialistes et impérialistes... Dans un grand pays comme l´Amérique, les candidats à la présidence doivent s´incliner devant les sionistes afin d´avoir une chance d´être élus. »

Resalat : Les Protocoles - la compilation la plus dangereuse de lois et règles de l´Histoire


Les porte-parole du régime iranien s´appuient sur des textes comme le tract tsariste russe Les Protocoles des Sages de Sion, qui a circulé dans toute l´Europe à la fin du 19e et début du 20e siècle, pour soutenir leurs déclarations concernant les juifs. Le 26 juin 2012, le quotidien iranien Resalat publiait trois articles sur les Protocoles.


« Les Protocoles juifs et les fondements du sionisme »


Le premier article, intitulé « Les Protocoles juifs et les fondements du sionisme », écrit par Mahdi Qassem Khani, affirme que les Protocoles sont un ensemble de décisions et de formules élaborées par les plus grands intellectuels juifs et rabbins pour guider [les juifs] dans la prise de contrôle du monde et la destruction du christianisme et de l´islam. Voici les principaux points de l´article : [15]


« Le [terme] ‘protocole’ revête différentes significations. Il peut, notamment, signifier projet de contrat, accord ou [autre] document officiel signé par deux ou plusieurs pays... [Mais] les protocoles juifs... sont un ensemble de décisions et de formules d’un conclave de penseurs, stratèges juifs et rabbins, destinées à dominer le monde...


« Le chercheur palestinien Ajaja Nohaj a écrit... que les protocoles [juifs] constituent un plan concocté par les économistes et les propriétaires de capitaux juifs pour détruire les fondements du christianisme, l´autorité du pape et l´islam.


« Le protocole juif a été lu pour la première fois en 1897 en Suisse. [Après] l’attaque par la police secrète du tsar du quartier juif de la ville... la police a arrêté Théodore Herzl et d´autres, et leur a confisqué des documents, dont le protocole juif rédigé en Suisse...


« Les unions sionistes sont des communautés secrètes et quasi-secrètes puissantes, généralement sous contrôle juif, et elles visent à réaliser [le rêve de] la Grande Terre d´Israël. Si le public sait peu de choses sur ces communautés, celles-ci ont une grande influence sur le sort de nombreuses populations dans le monde. Dans l´un de ses résumés, Jean Azoulay [16] écrit que, dans l´ère moderne, les décisions de ces communautés - qui se prenaient dans des endroits cachés dans le monde... dans le but d’établir une domination juive sur le monde - sont beaucoup plus importantes et significatives que les décisions prises par les chefs d’Etats officiels du monde ».

« Herzl, le racisme sioniste »


Selon le second article de Resalat, « Herzl, le racisme sioniste », de Asadollah Afsar, depuis la rédaction des Protocoles, les juifs s’engagent prudemment et secrètement dans une activité visant à réaliser leurs ambitions expansionnistes grâce au mouvement sioniste et à son accomplissement dans un Etat juif. Ci-dessous les principaux points exposés dans l´article : [17]

« Le sionisme est un mouvement politique, raciste, extrémiste et qui aspirait à créer un Etat juif en Palestine, dans le but de contrôler le monde par cette voie... Le nouveau mouvement sioniste est lié à un juif d´origine autrichienne nommé Herzl, [qui était] le premier propagandiste et le fondateur de la nouvelle conception sioniste moderne.


« Théodore Herzl [était] un journaliste juif, né à Budapest le 2 mai 1860, il a obtenu un diplôme en droit à l´Université de Vienne en 1878 et son objectif principal et notoire était de mener les juifs vers la domination du monde - et le début de [la réalisation de ce] but fut la création d´un Etat pour les juifs de Palestine.


« Herzl s’est entretenu à deux reprises avec le sultan Abd Al-Hamid, [dirigeant] de l´Empire ottoman, mais sans résultat. [Dans le cadre] de la résistance au sultan Abd Al-Hamid, les juifs du monde ont uni leurs efforts pour renverser l´Empire ottoman et détruire le califat islamique.


« Herzl a convoqué le premier congrès sioniste en 1897. Il a exploité l´affaire Dreyfus, l’utilisant souvent [à ses fins]... [Herzl] a réussi à rassembler les juifs du monde depuis leurs [lieux] lointains. De même, il s’est rallié les rabbins juifs qui ont élaboré le [tract] de lois et de décisions le plus dangereux de l´histoire du monde, sous le nom (Les Protocoles des Sages de Sion). [Ce livre est le fruit] d’ouvrages déformés de juifs qui revêtent une grande sainteté [aux yeux des juifs].


« Depuis lors, les juifs ont renforcé leurs organisations et se sont engagés prudemment et secrètement dans des activités [pour] accomplir leurs [ambitions] d´expansion et d´oppression - [ambitions] qui sont à présent évidentes aux yeux de tous. » [18]

Les juifs utilisent Hollywood pour appliquer les Protocoles


Le 26 décembre 2012, Resalat publiait un article intitulé "L´Art de vivre Hollywood", par Reza Afsari, statuant que Hollywood, comme la plupart des médias, était contrôlé par les juifs qui l´exploitent pour contrôler le monde. Afsari puisait également ses conclusions des Protocoles des Sages de Sion. Ci-dessous les principaux points de son article : [19]


« ... Il est intéressant de noter que [sur] une liste des 100 personnes les plus importantes d´Hollywood, les 12 premiers sont tous juifs. Les dirigeants juifs du cinéma ont averti maintes fois que Hollywood est un endroit sûr pour faire leurs millions. Le juif Steven Spielberg a annoncé officiellement que plusieurs millions de dollars des bénéfices de son film étaient consacrés à la perpétuation de la mémoire de l´Holocauste.


« Statistiquement, les directeurs de la plupart des chaînes par satellite, stations de radio, journaux et médias tels que Warner Brothers, Walt Disney, Dreamworks, NBC et ABC sont tous des juifs, et sont considérés comme faisant partie de l´élite qui domine le système de propagande médiatique du sionisme international - alors que seulement 4 % de la population américaine est juif.


« Le style et le contenu des projets hollywoodiens sur écrans de cinéma est essentiellement anti-moral et anti-humain, en contradiction totale avec les fondements familiaux. Les sociétés hollywoodiennes ont investi un capital important dans ce domaine, en particulier dans la dernière décennie. Un regard sur le contenu de la plupart des films produits à Hollywood laisse penser que l´un des objectifs principaux du cinéma occidental, en particulier le cinéma américain, est de répandre des croyances perverties...


« En relisant les protocoles mondiaux des juifs, il est facile de comprendre que le sionisme international ne prend en compte aucun autre objectif qu’une domination totale sur le monde et l´établissement d´un contrôle exclusif mondial - et, pour ce faire, il a choisi de propager des superstitions religieuses comme l´une de ses principales stratégies... »

Un chercheur iranien : les juifs contrôlent l´Europe


Selon un article du 22 avril 2012 sur le site de IRINN, la télévision d´Etat iranienne, du chercheur iranien Hamid Khosh-Ayand, les juifs luttent pour une domination totale de l´Europe.

 

Ci-dessous l´article de Kosh-Ayand :


« Le dangereux contrôle par le peuple juif sur l´histoire de l´Europe, et son infiltration dans les différents systèmes politiques, sociaux, économiques, culturels et sécuritaires, ainsi que dans divers domaines de la vie sociale là-bas, est une histoire exceptionnelle, inhabituelle et de longue haleine ; en un regard approfondi nous permettra de l’appeler ‘la dictature de la minorité juive sur la société européenne’.


« D’un regard sur l´évolution historique de l´Europe, et en particulier sur des événements de son histoire moderne, on peut dire avec une complète certitude que les juifs jouissaient d´un statut influent et important dans tous les équilibres [du pouvoir] régionaux et supra-régionaux en Europe, et dans tous les domaines. De même, les juifs ont acquis un grand poids politique, plus important et plus efficace que tout autre groupe - notamment en imposant des points de vue et des processus en planifiant et l’organisant les infrastructures de ce continent à travers l´histoire.


« La raison à cela est, plus que tout, l´influence systémique des juifs et du lobby juif sur les institutions sociales et les organisations politiques, économiques et industrielles - en général, tout en étant exploitant pleinement les préceptes religieux afin de parvenir à une totale prise de contrôle juive de ce continent. »


Accordant une attention particulière aux juifs en France à travers l´histoire, Khosh-Ayand explique que « parmi les pays européens, la France est le seul dans lequel la communauté juive qui y vivait représentait une ‘force indéniable’, et jouait un rôle important dans la plupart des événements politiques, économiques et sociaux du pays. »


Après un examen de l’influence des juifs français sur l´économie française, il conclut que « le pouls de l´économie française est dans les mains des juifs... [qui] y jouent un rôle important, et qui en détiennent l´essentiel entre leurs mains. Le frère de [l´ancien président français] Nicolas Sarkozy, le candidat présidentiel français aux tendances juives, se classe au deuxième rang des plus grands détenteurs de biens de France. Les juifs français font partie des plus grands détenteurs de richesses du pays, et il est impossible de dépeindre [l´activité] de différents centres économiques, commerciaux et de service sans parler de la présence importante de commerçants juifs. La France est l’un des rares pays occidentaux où les juifs possèdent des richesses et des propriétés d´une telle ampleur, et dirigent même des manufactures, des usines de munitions et des installations militaires. »

Khosh-Ayand poursuit : « La principale raison des liens privilégiés de la France avec Israël depuis la création de celui-ci est la forte présence des juifs qui sont des ressortissants français dans les systèmes politiques, économiques et sociaux [français]. » Il conclut que « Sarkozy était [un président] qui représentait les juifs, et leur puissant joueur, cinq ans durant dans le Palais de l´Elysée - [et cela est flagrant] puisque que les résultats de sa politique au cours de cette période ont prouvé qu´il accordait une attention particulière aux juifs et qu´il leur était redevable. » [20]

Les juifs utilisent les Pays-Bas comme une base pour conquérir l´Europe


Le 12 décembre 2012, le site du YCJ iranien (Young Journalists Club) publiait un article en réaction au refus des Pays-Bas devant l´ONU d’élever le statut des Palestiniens à celui d’« Etat observateur non membre. » L´article indiquait que le peuple juif avait réussi son plan de disperser les juifs dans les principaux pôles d´influence médiatiques et économiques néerlandais, et que les Pays-Bas sont utilisés par les juifs comme une base pour conquérir l´Europe.


Voici les principaux points exposés dans l´article : [21]


« ... La Hollande [sic] est-elle en principe un Etat juif ? Elle peut [certainement] être considérée comme un Etat sûr pour les juifs. À l´heure actuelle, 32 800 juifs y résident. En 1524, le peuple juif a décidé d´utiliser la Hollande comme l’une de ses bases, et c’est ce qu’il a fait depuis. Par conséquent, dans le cadre d’un plan calculé, à long terme, [les juifs] se sont dispersés dans divers endroits à travers le pays [pour commencer à installer] leur influence. A différentes époques de l´histoire, et surtout pendant la Seconde Guerre mondiale, la Hollande a défendu les juifs...


« Le réseau [néerlandais] Nikmedia, dont des directeurs sont juifs, produit de nombreux programmes anti-Islam qui présentent Israël comme un État sous répression qui a le droit [d´exister], tandis que les musulmans à travers le monde sont montrés comme des terroristes qui cherchent à détruire le monde entier.


« L´un des plus hauts responsables du régime sioniste a vu la Hollande comme un endroit approprié pour les objectifs commerciaux du régime sioniste, et a conseillé aux dirigeants juifs de ce régime [Israël] à investir beaucoup de capitaux dans ce pays [les Pays-Bas]. Grâce à leurs relations commerciales étendues avec la Hollande, les juifs utilisent ce pays comme une base pour conquérir l´Europe.


« La Hollande est le deuxième plus important centre d´importation de produits israéliens. Le régime sioniste exporte [en Hollande] des produits s’élevant à 2,5 milliards de dollars par an, pour la plupart des produits pharmaceutiques, des ordinateurs, des fruits et des légumes. Le géant pharmaceutique mondial Teva, aux origines juives établies, a installé l´une de ses plus grandes usines en Hollande. La Hollande [pour sa part] exporte chaque année environ un milliard de tonnes de ses biens en Israël, pour renforcer ses relations avec les juifs riches. »

Photo : YJC.ir [22]

Colonne de Press TV sur « Le viol de la Grèce par les banquiers sionistes »


Le 10 juillet 2012, le site iranien Press TV publiait une colonne intitulée « Le viol de la Grèce par les banquiers sionistes » de Mike Stathis, qualifié par le site, de « l´un des experts financiers les plus perspicaces et créatifs d’Amérique » et « le seul expert qui a prédit l´apocalypse financière dans les détails ». Dans sa chronique, Stathis accuse le « Cartel bancaire juif », selon lui un élément central de la « mafia juive », d’être responsable de la crise économique européenne, en particulier de l´effondrement de l´économie grecque. Il affirme que cette crise résultait d´un complot délibéré des juifs pour pousser le Fonds monétaire international à émettre des recommandations concernant la Grèce qui faciliteraient la prise de contrôle des juifs sur les biens publics grecs et leur accumulation de capitaux et de pouvoirs.


Selon Stathis, la source des problèmes économiques est le bloc Euro. Ces pays, selon lui, étaient voués à l´échec dès le départ en raison de la disparité de l’économie des Etats membres de l´UE, de leur commerce, et de la base fondamentale de leurs pays, et « en tant que véritable architecte de l´UEM, le Cartel des banques juives a compris que l´euro pourrait créer des problèmes économiques pour les Etat-membres de l´ESE [Europe du Sud-Est]. Mais il ne l’a pas révélé aux dirigeants allemands et français. Au lieu de cela, ils ont promu l´euro comme une passerelle vers une plus grande prospérité économique pour les nations de l’EN [Europe du Nord] afin de gagner le soutien de l´Allemagne et de la France. Le seul problème était que les banquiers ont négligé de mentionner des dettes éventuelles qui pourraient faire surface lorsque les nations de l’ESE s´effondreraient. »


Se référant à la demande du FMI en faveur d’une politique de privatisation, Stathis a déclaré : « Les politiciens européens furent portés à croire que les recommandations du FMI étaient dans le meilleur intérêt de la population. Pourtant, une tendance erronée du FMI vers l´austérité continue de nuire à l´économie européenne dans son ensemble. Ce n´est pas par hasard que le FMI sert de bras au cartel bancaire juif, qui est lui-même le composant principal de la mafia juive ».

Stathis poursuit : « Ainsi, le FMI a un intérêt à empirer encore la situation de l´économie grecque, car cela permettra au cartel bancaire juif de s’emparer des aéroports, des ports maritimes, des sociétés de services publics grecs ainsi que d´autres biens essentiels à des prix dérisoires. Par la suite, ils soumettront la population grecque à leurs propres termes financiers.


« Et enfin, la section de l´ingénierie sociale de la mafia juive entrera dans la scène du crime afin d´assurer la fin de la religion, la culture, la solidarité et le patrimoine grecs. Nous assistons aujourd´hui le viol de la Grèce par le cartel bancaire juif ».
 
* E. Zigron est chargé de recherche au MEMRI ; A. Savyon est directrice du projet des médias iraniens.
 
Notes :

[1] Tehran Times (Iran), le 18 octobre 2011.
[2] Mou´ud est l´organe de l’Institut Mouad-e Esr ??? basé à Téhéran, qui traite de la question de la doctrine du Mahdi.
[3] Il n´y a eu aucun pèlerinage juif à Jérusalem depuis la destruction du Second Temple, en 70 de l’ère commune.
[4] Mou´ud (Iran), 21 septembre 2012.
[5] Fars (Iran), 30 septembre 2012. L´article a paru dans Mou´ud le 21 septembre 2012.
[6] Basé sur la Méguila d´Esther juive, les événements datent approximativement de l’an 400 de l’ère commune, sous l´Empire perse achéménide.
[7] Mashreq (Iran), 3 septembre 2012.
[8] Mashreq (Iran), 3 septembre 2012.
[9] Jam News (Iran), 4 avril 2012.
[10] Entekhab.ir (Iran), 26 juin 2012.
[11] Entekhab.ir (Iran), 26 juin 2012
[12] IRNA (Iran), 26 juin 2012.
[13] Fars (Iran), 18 novembre 2012.
[14] Fars (Iran), 17 Août 2012.
[15] Resalat (Iran), 16 juin 2012.
[16] Une recherche dans les sources persanes ont émis le nom d´un chercheur juif français qui, dans un livre de 1926 de Muhammad Ahmadi, était appelé le « chercheur sioniste » et qui aurait dit « Israël vaincra non seulement l´Amérique, mais l´ensemble du monde » (p. 40). Voir, entre autres, Fars, Iran, 8 janvier 2008 ; Hawzah.net, numéro 41, mai-juin 2009.
[17] Resalat (Iran), 26 juin 2012.
[18] Resalat (Iran), 26 juin 2012.
[19] Resalat (Iran), 26 décembre, 2012.
[20] IRINN.ir, 22 avril 2012.
[21] YJC.ir (Iran), 12 décembre 2012.
[22] YJC.ir (Iran) 12 décembre 2012.

 


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

MEMRI
Une journaliste saoudienne fustige un nouveau crime d’honneur, « régression du Royaume vers l’époque pré-islamique » - septembre 2009
Un quotidien saoudien : La sécurité du Pakistan est la sécurité du monde - août 2010
Un article humoristique saoudien plaide la prolongation du mandat de Jacques Chirac - juin 2007
Les articles du journaliste saoudien libéral Raid Qusti - février 2004
Les coptes amassent des armes dans les églises d’Egypte en préparation à une « guerre contre les musulmans » - octobre 2010
Bulent Yildirim, à l’origine de la Flottille turque de la liberté : Une deuxième Flottille bientôt en partance pour Gaza - avril 2011
2 militantes saoudiennes pour les droits des femmes, condamnées pour avoir tenté de venir en aide à Nathalie Morin - juin 2013
Qu’est-ce que l’antisémitisme arabe ? - avril 2006
Caméra cachée en Egypte : Violences sur un plateau quand les invités croient apprendre qu’ils passent sur une chaîne israélienne - août 2012
Un professeur égyptien affirme qu’il n’existe pas de « preuve formelle » que les attentats du 11 septembre soient le fait d’Arabes et de musulmans ; les Etats-Unis pourraient en être les auteurs. - avril 2004
Menace iranienne
« Sérieuses inquiétudes » de l’AIEA sur le programme militaire de l’Iran - novembre 2011
Un responsable des Gardiens de la Révolution menace : « Nos missiles sont prêts à frapper la culture anglo-saxonne (…) Il existe 29 sites sensibles aux Etats-Unis et en Occident (…) » - juin 2004
A Téhéran, les miliciens épousent de force et violent les jeunes filles vierges, avant de les exécuter - juillet 2009
L’Union Européenne dénonce propos « nuisibles et grossiers » du président iranien sur Israël - mai 2008
Un accord sur l’encadrement du programme nucléaire iranien a été trouvé avec Téhéran - juillet 2015
L’Iran remplace l’Irak, devient première source de financement du Fatah d’Arafat. - février 2004
Les Occidentaux convainquent Russes et Chinois de lâcher l’Iran - novembre 2009
L’Iran est hostile à la bombe atomique et n’en a pas besoin - décembre 2009
Le Barheïn prêt à reconnaître Israël - mars 2010
Hamas : construction d’un Etat terroriste - mai 2007
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette