Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Stéphane Hessel : il ne faut pas escamoter sa face violemment (...)

Stéphane Hessel : il ne faut pas escamoter sa face violemment anti-israélienne, voire antisémite, ni ses mensonges

Hélène Keller-Lind

jeudi 28 février 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Abondamment béatifié de tous côtés de son vivant, Stéphane Hessel est en passe de devenir un monument national après son décès. Il est encensé par un grand nombre, le P.S. en tête. Pourtant ce personnage en avait indigné plus d’un pour ses mensonges, que dénonçait GW Goldnadel dans un ouvrage qui reste d’actualité, ou pour ses prises de position violemment anti-israéliennes, quand il allait se commettre avec le mouvement terroriste du Hamas à Gaza, par exemple, ou pour avoir sacndaleusement minimisé occupation nazie et Shoah, ce que dénonçait Jacques Tarnero, entre autres.

Une unanimité supposée factice

Il n’est pas question ici d’enfreindre l’injonction voulant que l’on ne puisse dire du mal d’un mort. Il est tout simplement question de remettre des pendules, qui se dérèglent fortement aujourd’hui, à l’heure. Et de dire vrai. On entend, en effet, un concert de louanges monter autour de la dépouille de Stéphane Hessel. Ainsi tous les poids lourds du P.S. s’y mettent Une dépêche de l’agence Reuters parle d’une « pluie d’hommages », précisant que cinq députés socialistes ont écrit à François Hollande pour demander l’organisation d’un hommage national » ou que certains voudraient « faire entrer l’ancien résistant au Panthéon ». RFI parle « d’hommage unanime » mais les personnes citées représentent-elles un quelconque unanimité ?

Les faces plus que sombres du personnage évoquées de son vivant

Ce concert de louanges est d’autant plus surprenant qu’il n’est en rien tenu compte des faces plus que sombres du personnage. Pourtant dénoncées de son vivant, occultées aujourd’hui, et qu’il convient donc de rappeler ici.

On prendra, pour commencer, l’ouvrage de Maître G.W. Goldanel, « Le Vieil Homme m’indigne » qu’il convient de lire ou relire aujourd’hui pour raison garder .

Dans cet ouvrage Maître Goldnadel « démontait en effet magistralement « l’imposture hesselienne » et dénonçait l’idolâtrie suscitée par le « non-livre » de celui qui est devenu la coqueluche de « soi-disant résistants rebelles post-gauchistes ».Entré au « Top 20 » du Nouvel Obs, l’ouvrage de Maître Goldnadel a sans nul doute ébréché cet engouement étonnant pour ce « grand prêtre encore vivant d’une religion profane moribonde contre laquelle », dit-il, « je me bats depuis deux décennies ». Et qui a pour nom « une idéologie victimaire », couplée à de la « xénophilie » ainsi qu’une « fixation sur la question palestinienne ». Si l’engouement a été quelque peu ébréché alors, les morceaux ont été recollés par un certain nombre aujourd’hui...

Pourtant Stéphane Hessel, décrit aujourd’hui comme humaniste par excellence, n’hésitait pas à aller frayer avec les chefs terroristes du Hamas à Gaza lors d’un voyage aux frais de la princesse – le contribuable français – et invité par les services culturels du consulat de France à Jérusalem était allé porter la mauvaise parole anti-israélienne dans le centre dit culturel de Gaza Entre autres centres culturels français dépendant du même consulat. Ou d’autres, comme il le fit, par exemple, à Oran

Le Temps d’Algérie rappelle d’ailleurs aujourd’hui un certain nombre de déclarations de ce personnage. Dont celle-ci : « Pour ma part, ayant été à Ghaza, ayant vu les camps de réfugiés avec des milliers d’enfants, la façon dont ils sont bombardés m’apparaît comme un véritable crime contre l’humanité ». Les couronnes que lui dresse ce quotidien et les raisons données méritent d’ailleurs le détour .

Pourtant ce même Stéphane Hessel minimisait à la fois l’occupation nazie en France qu’il décrivait comme « souple » - notamment par rapport à ce que ferait Israël, bien entendu - sans dire un mot des arrestations, de la déportation ou des exécutions de Juifs... Ce que dénonçait Jacques Tarnero, entre autres,.

De rares voix discordantes...

Parmi les voix politiques discordantes aujourd’hui, on notera celle du Parti Libéral Démocrate qui rétablit quelques vérités, concluant : « nous refusons qu’un militant hostile à la liberté économique et peu scrupuleux sur l’Etat de droit puisse devenir un héros national ».

Quant au CRIF, son Président, Richard Prasquier commentait ainsi ce décès dans un éditorial du 27 février : « Il est de notoriété publique que nous étions très opposés à ses prises de position, notamment à sa volonté obsessionnelle de faire de Gaza l’épicentre de l’injustice dans ce monde et du Hamas un mouvement pacifique, quasiment d’assistance sociale, contrastant avec son indifférence aux tragédies humaines et aux crimes de masse qui se déroulent de nos jours dans un silence général ».

Ajoutant : « Nous pensons que la mise au pavois de Stéphane Hessel, malgré ses accommodements avec la vérité historique et sa faiblesse argumentative, en dit beaucoup sur le désarroi intellectuel de notre société et sur le rôle aberrant qu’y joue le marketing des individus qu’on transforme à bas prix en luminaires idéologiques.
Stéphane Hessel fut avant tout un maître à ne pas penser ».
Mais concluant, pour être juste : « en ce jour de sa mort, nous voulons aussi retenir de lui qu’il fut un résistant courageux, un contributeur, modeste, mais réel, à la lutte pour les droits de l’Homme (y compris à l’époque des refuzniks) et un amoureux passionné des lettres françaises » http://www.crif.org/ .
Il convient sans doute de rappeler ici que le CRIF n’a jamais censuré Stéphane Hessel comme cela a pu lui être reproché par certains à l’occasion de la tenue d’une soi-disant « conférence-débat » - en réalité une charge univoque anti-israélienne – annulée, à juste titre, par la directrice de l’École Normale Supérieure où elle devait se tenir. Les organisateurs l’ayant trompée sur la nature de celle-ci



Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette