Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Billet de Roger Cukierman sur Judaïque FM 94.8 du 26 novembre (...)

Billet de Roger Cukierman sur Judaïque FM 94.8 du 26 novembre 2012

dimanche 25 novembre 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

C’est évidemment avec un immense soulagement que nous accueillons le cessez-le-feu qui devrait mettre fin au bombardement par le Hamas des populations israéliennes. Espérons que le cessez le feu sera durable ! Mais comment ne pas ressentir un malaise à l’idée que le Hamas a réussi à démontrer qu’il était, et restait pour l’avenir, un ennemi dangereux et fanatisé.

Cette guerre a été imposée à Israël parce qu’aucun pays au monde ne peut rester sans réagir quand ses citoyens sont bombardés jour après jour.

Quels enseignements tirer de ces jours d’angoisse ? Essentiellement des motifs de fierté.

Je suis fier de ce peuple d’Israël qui, face à la menace, a fait montre de la plus grande dignité, est resté formidablement uni, et totalement solidaire de Tsahal, son armée, l’armée du peuple.

Je suis fier de cette armée d’Israël qui a fait preuve de sentiments humanitaires qu’on ne voit dans aucun autre conflit dans le monde. Les 1.500 sorties aériennes israéliennes vers Gaza se sont traduites par un nombre heureusement limité de tués palestiniens, 160. Le même nombre de sorties aériennes syriennes contre la population syrienne a fait des dizaines de milliers de morts, 40.000 dit-on.

J’ajoute qu’en pleine guerre, Israël, où le mot humanitaire a un sens, a continué de livrer à son ennemi des camions de nourriture et de médicaments.

Je suis fier aussi de cette technologie israélienne qui a créé un dôme de fer qui a stoppé en plein vol une grande partie des innombrables roquettes, que le Hamas a déversé sur la population israélienne.

Je suis moins fiers de nos médias occidentaux, dont l’absence d’objectivité à l’égard d’Israël n’est plus à démontrer, et qui sont restés muets sur cet aspect incroyable d’un conflit entre d’un côté des terroristes qui s’attaquent délibérément à la population civile israélienne et cherchent à tuer indifféremment hommes, femmes et enfants, et de l’autre côté une armée qui ne vise que ses ennemis dissimulés derrière leurs propres écoles et hôpitaux. Les medias, ce faisant, ne réalisent pas qu’ils accordent par leur aveuglement une respectabilité particulièrement dangereuse aux terroristes islamistes qu’ils relèvent du Hamas, du Hezbollah, d’Al Qaida ou d’Iran.

Je suis encore moins fier de notre ministre des affaires étrangères, M. Fabius qui est venu jusqu’en Israël pour dire que les torts étaient partagés et que la France était prête à jouer un rôle d’intermédiaire. Qui peut accorder une importance à la voix de la France lorsqu’elle est à ce point dans l’erreur ? Pour être entendue, il aurait fallu que la voix de la France parle le langage de la vérité comme le font les USA, la Grande Bretagne, le Canada, l’Allemagne, l’Australie, la Pologne qui reconnaissent tous qu’Israël avait été agressé par une pluie de roquettes frappant sa population civile depuis des mois, et des années et qu’Israël avait le droit de se défendre.

Non M. Fabius les torts n’étaient pas partagés. J’ose espérer que la voix de la France est plus représentée par des hommes comme François Hollande ou Manuel Valls que par le Quai d’Orsay dont on connaît trop l’hostilité à Israël.

Voilà ! Le destin des Juifs en Israël comme en diaspora est de faire face au danger, d’affronter les menaces et les agressions de ceux qui nous haïssent. Le peuple d’Israël nous donne une nouvelle fois des raisons d’être fiers d’être Juifs !


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette