Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Un terroriste a été tué après une attaque échouée sur une implantation de la (...)

Un terroriste a été tué après une attaque échouée sur une implantation de la Bande de Gaza

Par Aluf Benn et Amos Harel, Correspondants de Haaretz

vendredi 20 mai 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’implantation de la Bande de Gaza de Kfar Darom a été soumise à un lourd tir d’armes à feu avant l’aube de vendredi dans la suite de l’escalade récente de bombardements Palestiniens dans la Bande et un terroriste palestinien a été tué dans la bataille d’arme à feu qui s’en est suivi.

Malgré le tir de barrage continu d’obus de mortiers et de roquettes, le Premier Ministre Ariel Sharon et le Ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz jeudi ont approuvé une série de gestes envers les Palestiniens, malgré les objections du service de sécurité de Shin Bet.

Trois terroristes palestiniens se sont infiltrés dans un bâtiment abandonné près de Kfar Darom et ont tiré six missiles et ont fait feu à l’arme à feu sur les troupes de Tsahal protégeant l’implantation, ont dit les officiels de sécurité. Après un échange de tir, deux des terroristes se sont échappés et le troisième a été tué.

Aucune victime israélienne n’a été annoncée.

Les Palestiniens ont aussi tiré au moins 10 obus de mortier sur des implantations et des postes de Tsahal partout dans la Bande, a annoncé Kol Israël.

Le chef de Shin Bet Yuval Diskin s’est opposé à la proposition d’approuver des gestes, en raison du fait qu’il y a trop d’avertissements d’attaques terroristes. Mais Tsahal a soutenu la décision. À une réunion avec Mofaz jeudi, les officiers supérieurs ont averti que si Israël n’agissait pas pour renforcer le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas, « il tombera et ensuite nous devrons donner plus de gages au Hamas, qui gagnera le pouvoir sur son terrain. »

Les mesures, qui seront apportées devant le cabinet pour approbation après le retour de Sharon des Etats-Unis plus tard ce mois, impliqueront des mesures qu’Israël a promis à l’origine au sommet de Sharm el-Sheikh en février : la libération complémentaire de 400 prisonniers palestiniens, la permission du retour de Palestiniens recherchés et expulsés en Europe après l’impasse à l’Église de la Nativité de Bethléem en 2002 et la permission du retour de Palestiniens expulsés de la Rive occidentale dans la Bande de Gaza.

Le coordonnateur de sécurité américain, le Général William Ward, avait mis Israël sous pression pour prendre ces mesures dans les jours proches. « Vous vous plaignez que les Palestiniens n’accomplissent pas leurs obligations, » a-t-il dit à ses interlocuteurs israéliens. « Mais en ce qui concerne vos obligations ? »

La décision d’approuver ces mesures est maintenant aussi rapprochée de la visite projetée d’Abbas à Washington jeudi. Ainsi, Sharon espère dévier la plainte attendue d’Abbas au Président George américain W. Bush qu’Israël ne l’aide pas.

Sharon a approuvé les gestes malgré l’escalade en cours dans la Bande de Gaza. Les Palestiniens ont tiré au moins 14 mortiers sur les implantations du Gush Katif jeudi et quatre roquettes Qassam qui se sont posées en Israël - y compris une dans la cour des bureaux municipaux de Sderot. Le bombardement n’a causé des dégâts qu’aux propriétés, mais aucune victime. Les Palestiniens ont aussi ont lancé des missiles anti-char, sur des troupes de Tsahal dans la Bande de Gaza.

Tsahal n’a pas répondu au bombardement, bien que le gouvernement l’ait autorisé à répondre aux mortiers et aux lancements de roquettes, en particulier si Hamas semble essayer de provoquer une escalade.Le service de renseignement israélien croit que tandis que le Hamas recherche une escalade dans la lancée de nouvelles élections municipales dans Rafah, il ne recherche pas à ce que le cessez-le-feu s’effondre. Le bombardement de jeudi, donc, n’a pas été effectué par Hamas, mais par d’autres factions palestiniennes - principalement les Comités de Résistance Populaires, un groupe dissident du Fatah et le Front Populaire pour la Libération de la Palestine.

Il est possible que le Hamas finance, ou donne même des ordres pour les bombardements par d’autres groupes, ajoutent les sources leaders de l’armée, mais le Hamas semble rechercher à finir le rond actuel de violence - ce qui explique pourquoi Israël a répondu au bombardement principalement avec des menaces plutôt que de l’action. Le Hamas n’a pas même contre-attaqué, comme Tsahal l’attendait, quand le membre du Hamas blessé par un raid aérien de Tsahal mercredi est mort de ses blessures jeudi.

Malgré l’escalade de la Bande de Gaza, Tsahal croit que les diminutions doivent continuer dans la Rive occidentale, parce que l’Autorité Palestinienne a commencé la coordination de sécurité avec Israël - bien que pas dirigé contre les organisations terroristes. L’armée propose d’enlever les barrages routiers et permettre à plus de résidants de la Rive occidentale de travailler en Israël. Il recommande aussi de se préparer à remettre Qalqilyah à l’Autorité Palestinienne, une fois que des progrès seront faits dans la récolte des armes des hommes recherchés dans les deux villes déjà sous contrôle, Jéricho et Tulkarem.

Jeudi soir, le conseiller de Sharon Dov Weissglas a rencontré le Ministre palestinien Saeb Erekat et a appelé à une halte immédiate des attaques par les terroristes palestiniens.

Weissglas a averti Erekat que si les Palestiniens continuent à bombarder les cibles israéliennes dans et autour de la Bande de Gaza, Tsahal répondra durement.

Des sources palestiniennes ont dit que Weissglas a dit à Erekat, cependant, que Tsahal n’intensifiera pas le combat dans la Bande de Gaza.

Les deux ont aussi été d’accord en principe sur une réunion en juin entre le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier Ministre Sharon

Le ministre Haim Ramon a rencontré le Ministre palestinien Mohammed Dahlan mercredi pour coordonner le désengagement de la Bande de Gaza. Des sources du gouvernement ont dit que les pourparlers étaient « difficiles » et pleins de récriminations mutuelles.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette