Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin en Israël

Le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin en Israël

mardi 15 mars 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Premier chef de gouvernement français à se rendre en Israël depuis cinq ans, Jean-Pierre Raffarin doit rencontrer ce mardi Ariel Sharon en marge de la cérémonie internationale d’inauguration du nouveau musée de l’Holocauste.

« Au-delà de ce moment de mémoire » et de « grande émotion », cette visite « est aussi l’occasion de dire au peuple d’Israël l’amitié du peuple français », a expliqué dimanche le Premier ministre sur Radio J.

« Il y a dans les relations entre la France et Israël des relations de passion, des relations d’histoire et des relations qui à tout jamais font que nous sommes des peuples frères », a-t-il déclaré à la veille de son départ pour Jérusalem.

Tout en concédant qu’il pouvait exister des « désaccords » voire des « tensions » entre les deux pays, Jean-Pierre Raffarin a jugé que leurs positions « se rapprochaient » ces derniers temps.

Il a d’ailleurs estimé qu’une visite d’Ariel Sharon en France à la fin du printemps était « une éventualité qui avait quelque consistance » sans annoncer de date précise.

Envisagé dès le printemps 2004, après la venue du président israélien, Moshe Katsav, à Paris, ce voyage officiel avait été reporté après des déclarations d’Ariel Sharon selon qui il régnait en France un « antisémitisme sauvage ».

Depuis, le Premier ministre israélien a salué à plusieurs reprises les mesures prises par les autorités françaises face à la recrudescence d’actes antisémites.

Signe de ce réchauffement diplomatique, le chef de la diplomatie française, Michel Barnier, s’est rendu à deux reprises en Israël et son homologue, Silvan Shalom, était encore à Paris en février, pour l’inauguration de la nouvelle ambassade d’Israël en France.

Mais fin février, le Premier ministre israélien est reparti en campagne contre la diplomatie française, qu’il juge strictement pro-arabe. Des propos sur lesquels Jean-Pierre Raffarin a refusé de s’attarder dimanche, insistant sur la nécessité de « ne pas polémiquer » au moment où une nouvelle donne au Moyen-Orient laisse entrevoir « un espoir de paix ».

« L’histoire de la politique française est une histoire qui a toujours été celle d’une proximité avec Israël, pour son existence même et pour sa sécurité, mais c’est clair que nous avons toujours soutenu la position en ce qui concerne l’Etat palestinien viable et durable », a martelé le Premier ministre.

Jean-Pierre Raffarin, dont c’est la première visite en Israël, croisera son homologue au moins trois fois en 48 heures mais c’est mardi matin que les deux hommes s’entretiendront officiellement, avant une réception avec la communauté française, à Jérusalem.

Auparavant, le Premier ministre, accompagné par le porte-parole du gouvernement, Jean-François Copé, se rendra sur le site de Roglit, qui abrite le mémorial des déportés juifs de France.

Il sera accueilli par Serge Klarsfeld, président de l’association Fils et filles des déportés de France, dans cette forêt du souvenir plantée de 80.000 arbres - un par victime française.

Mardi après-midi, il participera à l’inauguration du nouveau musée de l’Holocauste, au coeur du mémorial Yad Vashem, une cérémonie pour laquelle une trentaine de délégations internationales sont annoncées. Le lendemain, il prononcera une brève allocution dans la Salle des noms du mémorial.

La dernière visite d’un Premier ministre français en Israël remonte à 2000. Lionel Jospin avait alors provoqué un tollé en évoquant les « attaques terroristes » du Hezbollah lors d’une étape dans les territoires palestiniens. Il avait quitté la Cisjordanie sous les pierres des étudiants de l’université de Bir Zeit.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette