Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Diabolisation, délégitimation. Qui a dit : les « habitants d’Hébron, notamment (...)

Diabolisation, délégitimation. Qui a dit : les « habitants d’Hébron, notamment ceux de la vieille ville...sont, comme chacun sait, victimes de l’occupation et de l’injustice dans leurs formes les plus virulentes » ? Le consul de France à Jérusalem

Hélène Keller-Lind

dimanche 6 mai 2012
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Citer le consul de France à Jérusalem lorsque, le 24 avril, il faisait Chevalier dans l’Ordre national du Mérite Chantal Abueisheh, présidente de l’Association d’échanges culturels Hébron-France, suffirait presque pour montrer comment la France incite à la haine d’Israël par la bouche d’un représentant qui dépend du Quai d’Orsay et en récompensant uen de ses employées, militante anti-israélienne....mais il convient cependant d’expliquer plus avant.

Une employée de l’Institut français à l’est de Jérusalem et présidente de l’Association d’échanges culturels Hébron-France : diaboliser Israël

Que la présidente de l’Association d’échanges culturels Hébron-France se démène depuis 20 ans pour mettre en place des activités ou aides sociales, éducatives et culturelles dans sa ville d’adoption, Hébron, et pour les Palestiniens est louable. Mais ce qui ne l’est pas, c’est qu’un parti pris anti-israélien sou-tende toute l’action de Chantal Abueisheh. Rien ne sert de parler de paix ou de deux États vivant côte à côte lorsque cela n’est qu’un alibi pour la forme et que la réalité montre que le propos est de diaboliser et délégitimer Israël de mille et une manière. Y compris auprès des Français qui lui apportent leur concours.

A commencer par le consul de France de Jérusalem qui la faisait Chevalier dans l’Ordre national du Mérite le 24 avril dernier pour « services rendus à la nation » - on s’interroge...-...Il déclarait dans son discours : « Vous avez créé cette association avec Anwar [ son époux palestinien ] en 1997, quelques années après votre installation en Palestine. Elle s’est d’abord vouée à apporter des services indispensables aux habitants d’Hébron, notamment à ceux de la vieille ville qui sont, comme chacun sait, victimes de l’occupation et de l’injustice dans leurs formes les plus virulentes  ». Le représentant du Quai d’Orsay poursuit en la félicitant pour avoir apporté « soutien et espoir à cette population qui en a le plus grand besoin », une « population assoiffée de culture ». Qui a eu besoin de cette Française pour établir dans cette ville une « Association qui est aujourd’hui l’une des institutions culturelles les plus importantes d’Hébron ».

On apprend d’ailleurs que Chantal Abueisheh travaille « depuis 1997 à la médiathèque du Centre Chateaubriand de l’Institut Français de Jérusalem » et coordonne « celles des instituts de Naplouse, Ramallah, Gaza et de l’Alliance française de Bethléem ». Le consul ne précise pas que ce Centre Chateaubriand est l’ancien Centre Culturel Français de la partie Est de Jérusalem. Cette Française est donc employée par le Quai d’Orsay et, de toute évidence, ce ministère apporte son aide à Chantal Abueisheh dans son action.

Le professeur de Droit Dr Anwar Abu Eisheh et la « barbarie des sionistes »...

Chantal Abueisheh est l’épouse du Dr Anwar Abu Eisheh, professeur de droit à l’Université d’Hébron, qui se plait à guider les visiteurs étrangers chez lui Également « Professeur de Droit civil à l’Université Al Quds, à Jérusalem Est » il organise visites et conférences de juristes français chez lui.
Ce « détenteur d’un passeport français » est un guide infatigable et très subtil qui fait visiter sa ville à d’autres visiteurs aussi.Qui en retiendront ceci de leur visite guidée : « la colonisation de la ville est un objectif majeur pour les Israéliens les plus extrémistes. Hebron est donc découpée en deux zones, une sous responsabilité israélienne, l’autre théoriquement palestinienne. Vous commencez probablement à saisir que les règles étant fixées par les Israéliens, il n-y a pas vraiment égalité entre les deux parties... Dans la vieille ville, c’est encore pire. Le colons habitent au dessus des Palestiniens, et le harcèlement est permanent  : ainsi, au dessus du vieux marché, des grillages ont été posées pour éviter au maximum les jets en tous genre (pierres, déchets, eaux usées...) des colons.
La ville est réellement coupée en deux, et c’est encore plus caricatural au Tombeau des Patriarches, la grotte où reposent les corps du patriarche Abraham, de Sarah, Isaac et Rebecah, sur laquelle a été construit un bâtiment, mosquée et sinagogue (sic). Depuis qu’un colon a tiré sur des musulmans en pleine prière de Ramadam en 1994 pour protester contre les accords d’Oslo, tuant des dizaines de personnes et en blessant plus d’une centaine, elle est coupée en deux. Ainsi, juifs et musulmans prient à quelques mètres les uns des autres sans jamais se croiser. Au plus près, une vitre pare-balles les sépare...

La visite, sensée ( sic) durer seulement le matin, s’est prolongée par des discussions sur les problèmes de l’eau, l’éducation, la santé, et la guerre. Tout le monde voulait en savoir plus, comprendre. Il faut dire que notre intervenant, outre le fait qu’il s’exprimait dans un français parfait, parlait de façon pondérée, se mettant parfois à la place des Israéliens, évoquant les exactions palestiniennes. Cette objectivité, appuyée par un discours sorti du carcan émotionnel, renforce le sentiment d’injustice... »

Dans l’ouvrage de ce guide très subtil, « Mémoires palestiniennes », on relève des termes tels que « la barbarie des sionistes »...

S’insérer dans un réseau en France pour y porter la bonne parole : les Mairies d’Arcueil et Belfort

Chantal Abueisheh, elle, a su constituer un rédeau ou s’insérer dans un réseau en France, réseau qui la soutient par des échanges, des visites, des financements. Il y a, notamment les villes d’Arcueil et Belfort et leur Maire. Si le Maire d’Arcueil, Vice-Président de la communauté d’agglomérations du Val-de Bièvre et Conseiller général en charge de la démocratie participative, Daniel Breuiller, parle de paix pour les deux peuples, il réserve néanmoins ses critiques au seul Israël, écrivant, par exemple : « Je connais bien les territoires occupés car depuis 20 ans (avant la première intifada) ma ville a développé des coopérations sportives, sociales et culturelles avec Jérusalem-est et Hébron, j’ai noué de nombreux contacts en Palestine et en Israël. J’ai vu au rythme de mes séjours la colonisation se développer, d’abord autour de Jérusalem est, enclavant et mitant la vieille ville arabe, puis et y compris durant le « processus de paix » partout en Cisjordanie, transformant le territoire en un archipel de villes et de territoires isolés. J’ai assisté depuis le début de la deuxième intifada, à la multiplication des check points, à l’édification du « mur » à l’intérieur du territoire palestinien, à la destruction de l’autorité palestinienne et de sa capacité (pourtant bien faible) à édifier un état. Tout cela, bien souvent au mépris de droit international mais dans le silence quasi absolu de la communauté internationale. Qui se rappelle de la feuille de route et de l’obligation de créer un état palestinien en 2009 !
J’ai vu parmi la population palestinienne, l’espoir s’amenuiser et disparaître, j’ai vu la loi du plus fort s’installer dans les rues où les milices soit disant politiques devenaient très souvent « des bandes » défendant et leurs intérêts. J’ai vu le camp de la paix s’affaiblir en Palestine et en Israël » On trouve quantité d’autres condamnations du même ordre sur le blog de cet élu.

Ainsi à l’occasion des vœux pour 2012 le Maire d’Arcueil déclarait-il : « Dans le cadre de notre coopération décentralisée, nous avons organisé avec mes collègues maire d’Hébron et Belfort voilà 3 mois un colloque international à l’institut du Monde Arabe sur le patrimoine historique d’Hébron en vue de son inscription au patrimoine de l’Humanité.
L’adhésion de la Palestine à l’Unesco dont je me réjouis, permet l’avancée rapide de ce projet. Il est temps M L’ambassadeur que votre pays entre de plein droit à l’ONU aux cotés des 193 autres nations dont Israël et qu’un cycle de paix, et de coopération s’installe dans cette région du monde, permettant aux gouvernants de consacrer leur énergie et leurs moyens à la justice sociale et à la démocratie réclamées par leurs peuples.
Espoir que cette terre retrouvera son nom original : « terre d’amour et de paix » Puisse cet espoir, si joliment formulé par votre grand poète Mahmoud DARWISCH se concrétiser pour votre peuple et pour les autres et je pense en particulier au peuple syrien, victime de son propre gouvernement dans le silence complice d’une grande majorité des états !
Le chemin des droits humains et de la démocratie n’est ni un chemin aisé ni une ligne droite. Mon premier vœu sera que tous ceux qui luttent sur ce chemin puissent franchir les obstacles qu’ils rencontreront en cette année 2012 ». Angélisme ? On notera que s’il pense à la Syrie il oublie Israël...ou plutôt ne mentionne l’État hébreu que pour souligner que la Palestine a tout autant de droits que la seule démocratie au Moyen-Orient...

Daniel Breuiller mentionne son action conjointe avec le Maire d’Hébron et de Belfort. Etienne Butzbach, médecin, Maire de Belfort et vice-Président du Conseil régional de Franche-Comté, secrétaire national aux relations internationales du Mouvement Républicain et Citoyen, qui fait partie de l’union de la gauche, est lui aussi en faveur de la création d’un État palestinien. Oubliant que l’Autorité palestinienne ne peut établir un gouvernement d’unité et ne veut pas négocier avec Israël, il déclarait en novembre dernier : «  le gouvernement israélien doit cesser immédiatement de bafouer le droit international en poursuivant une colonisation provocatrice et destructrice et reprendre la négociation avec un interlocuteur reconnu comme tel ». Il demandait que Jérusalem soit partagée et qu’il y ait « un traitement équitable du sort des réfugiés  » sans préciser ce qu’il entend.

Le Mémorial de la Ville de Caen, L’université Al Quds – Jérusalem - et le Concours de Plaidoiries récompensent en 2011 une diffamation anti-israélienne

Le consul de France mentionne également les liens tissés par Chantal Abueisheh avec « Caen ou la région PACA ». Caen. Son Mémorial organise un « concours International de Plaidoiries des Droits de l’Homme » avec L’université Al Quds – Jérusalem- réservé aux avocats . Université où enseigne l’époux de Chantal Abueisheh. Le premier prix, de 8.000 €, était décerné l’an dernier à « Maître Mahmoud Arqan – Hébron (Palestine) Avec sa plaidoirie intitulée « L’exécution du foetus dans les entrailles de sa mère ». Le texte est ignoble. L’enfant tant attendu de Fatima mourra car des soldats inhumains l’ont empêchée de passer à tempspar un checkpoint. Comme incitation anti-israélienne, comme diabolisation et délégitimation on ne fait guère mieux.

Exception notable et rare : l’édition palestinienne de ce concours pour 2011 a couronné Maître Muna Abu Snaina de Jérusalem. Celle-ci nous donne un éclairage saisissant et jamais entendu quant à la manière dont son traités les handicapés par l’Autorité palestinienne et des Palestiniens : une hystérectomie va être pratiquée dans un hôpital palestinien sur jeune fille handicapée de Naplouse, ce qui n’est pas un cas isolé, d’ailleurs...

Mais les éditions précédentes avaient couronné d’autres plaidoiries anti-israéliennes...

La partie palestinienne, L’université Al Quds – Jérusalem – participe de la diabolisation d’Israël. Entre autres en abritant le Musée Abu Jihad – terroriste notoire – pour le Mouvement des Prisonniers. Avec des expressions comme « l’occupation a transformé la vie en grande prison » « le mur de l’apartheid », et tous les clichés habituels. Mais d’autres activités « culturelles » académiques ont le même propos.

Le Quai d’Orsay incite à la haine d’Israël

On pourrait multiplier les exemples à l’infini...Il est évident que le Quai d’Orsay encourage par le biais de son consulat de Jérusalem une foule d’actions anti-israéliennes, visant à délégitimer et diaboliser l’État hébreu. Comment, dès lors, la France peut-elle jouer un rôle réel dans un processus de paix digne de ce nom....


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Keller-Lind Hélène
Face au chaudron moyen-oriental il n’y a pas le feu au lac concernant le conflit israélo-palestinien - juin 2011
Enfin un projet d’accord pour des sanctions « fortes » contre le régime de Téhéran au Conseil de Sécurité - mai 2010
Najat Vallaud-Belkacem importe le conflit israélo-palestinien sur le site de l’Éducation Nationale - septembre 2014
Égypte : ambassade d’Israël au Caire, un exemple de ce que cache, à peine, le soi-disant « printemps arabe... » - septembre 2011
UNESCO / Basilique de la Nativité : un pas de plus pour saper toute négociation israélo-palestinienne - juin 2012
Le Quai d’Orsay incite à la haine anti-israélienne dans son Centre Culturel de Ramallah, entre autres - mai 2010
BDS et hypocrisie à Montréal - juin 2012
Netanyahou l’AIPAC : concernant l’Iran 2012 n’est pas 1944 et personne ne peut attendre beaucoup plus longtemps . - mars 2012
Où l’on va peut-être revoir réapparaître Mustafa Barghouti, ardent avocat de la campagne anti-israélienne BDS et ami de 30 ans de Bernard Kouchner - juin 2011
John Kerry devrait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler... - avril 2014
Diabolisation, délégitimation (Hélène Keller-Lind)
Délégitimation, diabolisation : le cas d’Al-Hayat Al-Jadida, quotidien officiel de l’Autorité palestinienne et PA TV - mai 2012
Diabolisation, désinformation, anti-israéliennes dans des universités montréalaises : « Sous les Yeux de Palestine II » - octobre 2012
Délégitimation, diabolisation à la Ahmadinejad : trois cents millions d’Américains gouvernés par un groupe de capitalistes sionistes sanguinaires - juillet 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de la Grande-Bretagne - mai 2012
Jérusalem : offensive islamique - août 2012
L’Autorité palestinienne accuse l’État hébreu d’utiliser des produits chimiques pour détruire la mosquée Al-Aksa - août 2012
Diabolisation, délégitimation, le maillage. Le cas de l’opération « flytilla » - avril 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de J Street - mars 2012
Diabolisation, délégitimation le maillage le cas de Laut’Journal, gratuit progressiste montréalais - juin 2012
Diabolisation, délégitimation : le maillage. Le cas de Stains - mars 2012

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette